Clandestins à Calais: Menaces de mort sur les autochtones et leurs familles, dégradations, provocations. Nos médias n’en parleront pas! (Vidéo)

La mère de famille terrorisée doit quitter sa maison. Aucun écho dans notre presse d'extrême gauche bien évidemment.

La maire ne fait rien, aucune intervention. La police est désespérée. La mère de famille déclare que cela peut partir en guerre civile.

14 commentaires

  1. Posté par dd le

    on a (pas moi!) élus une belle brochette de branleurs INCAPABLES de sécuriser les Français!!

  2. Posté par Anick le

    Notre France est en train de disparaître ! Nous avons élu ( pas moi !) un gouvernement sensé œuvrer pour le bien être de son peuple et celui-ci est incapable de protéger ses électeurs contre l’envahisseur, donner un avenir à nos jeunes ! Il ne pense qu’à une chose : s’en mettre plein les poches et basta ! RÉVOLUTION !!!! Aux armes citoyens !!!!

  3. Posté par Jerome le

    L’état n’est plus capable de protéger ses citoyens de souche , ceux qui respectes et aimes leurs pays . La résistance va bientôt être indispensable pour reprendre le contrôle , la solution viendra de nos campagnes , ces hommes et ces femmes respectueux et amoureux de leur territoire …! Préparons nous !

  4. Posté par ULYSS le

    Certes il est fort devant les faibles… Mais si les états européen ne font rien c que tt est prévu. Ils ont signé notre mort par génocide, viols,mutilations et meutres. Ils jubilent dans les loges et n’attendent que ça…

  5. Posté par chantal le

    avec l’R de rien le nain grincheux a tué kadhafi et a déclenche un tsunami de migrants sur l’Europe! Avec grincheux l’R de rien et son ami flamby du Parti Salafiste appelle tous les migrants a venir en France. Toutes les plaintes des riverains aux centres d’accueils sont censurées par les médias. IL n’y a pas un seul traitre de l’R ou PS qui va demander la fermeture des frontières. Il y a 6000 migrants à Calais et 1200 policiers et gendarmes pour assurer la sécurité des riverains.
    L’R-PS
    L’HERPES
    LA MALADIE HONTEUSE DE LA FRANCE

    Jamais depuis l’avènement de la Vè République, un gouvernement français n’a consacré autant de milliards à la guerre, dans des opérations militaires extérieures, tout en réduisant les budgets de la vie, ceux de la santé, du logement, du soutien à l’emploi, de la formation, de la recherche et du développement. Un exemple : au moment où nous parlons, pendant que le Premier ministre Valls continue de soutenir des bandes criminelles contre le peuple syrien et que des élus locaux dépensent les deniers publics pour accueillir des flots d’immigrés quand 5 millions de français sont fragilisés en matière de logement, son ministère de la Santé étudie la possibilité de fermer tous les services d’urgence des hôpitaux qui reçoivent moins de 10 000 personnes par an.
    Le PS et l’R décident ensemble de ces guerres
    Riposte laïque : Les dirigeants socialistes qui se sont fait élire en 2012 en promettant de réaliser « le changement maintenant » sont donc bien impliqués à la fois dans le soutien que vous décrivez à des groupes criminels musulmans mais également à l’origine de nouvelles mesures anti-sociales qui sont en préparation et qu’ils ne rendraient pas public à cause des élections?
    guerre en Syrie : le mensonge organisé des médias et des politiques français. Il appert que c’est en réalité une véritable propagande de guerre qui a été organisée au plus haut niveau du pouvoir politique français dès 2011.

    Une autre gigantesque manifestation de soutien au président syrien (avec l’aimable autorisation de l’agence SANA).
    Quel média a publié les photos où l’on voit, dans toutes les villes de Syrie, des millions de Syriens manifester contre l’agression étrangère ? Aucun. Pourquoi ? Parce que si vous voulez relayer la propagande officielle du pouvoir selon laquelle « Bachar est un dictateur isolé qui tire sur son peuple » vous n’avez bien sûr pas intérêt à diffuser ces images qui prouvent le contraire.
    Pour le moment les djihadistes recrutés par les frères musulmans s’installent et écoutent, sans doute en souriant, le ministre socialiste de l’Intérieur français, Bernard Cazeneuve, déclarer très sérieusement que « l’appel au djihad n’est pas un délit ». Ils profitent des largesses d’élus inconscients qui financent de prétendus « instituts culturels musulmans », désintègrent la cohésion sociale en substituant « la défense des cultes » à la séparation de l’église et de l’Etat et piétinent les valeurs de la République en substituant la « diversité des communautés » à la citoyenneté française. L’observatoire de l’islamisation (www.islamisation.fr) donne au niveau national un aperçu dramatique de cette contribution d’élus à l’abandon des valeurs républicaines.
    En observant le déclenchement des conflits sur toute la zone Maghreb comme sur la Syrie, on s’aperçoit que les Frères musulmans ont recouru au même plan, à la même stratégie, pour renverser les gouvernements, avec le soutien de la CIA, du MI6 anglais et de la DGSE française pour s’en tenir aux principaux intervenants.
    Des forces spéciales appuient les groupes terroristes en Syrie
    En République arabe syrienne, contrairement aux mensonges de certains journalistes, tous les partis politiques ont le droit d’organisation, d’édition, de réunion et de manifestation. Seuls les Frères musulmans sont interdits, ce qui est la moindre des choses pour une organisation qui est quand même responsable de milliers de morts tout au long de cinquante années d’attentats terroristes, de tentatives de coups d’Etat et de crimes en tous genres.
    Les bandes criminelles ne poursuivent qu’un but : détruire la république laïque par tous les moyens. Cela est écrit noir sur blanc dans l’article 2 du programme qu’ils ont signé à Doha le 11 novembre 2012. Celui-ci indique que « les parties signataires ont pour objectif commun de renverser le régime, ses symboles et ses bases ». L’article suivant stipule que « la Coalition s’engage à n’engager ni dialogue ni négociation avec le régime ». Ce programme convient parfaitement aux Frères musulmans pour qui « le Coran est notre loi, le djihad est notre voie. Mourir dans les vois d’Allah est notre plus grand espoir ». Ce texte de l’ « opposition modérée » selon François Hollande, convient également parfaitement aux milieux atlantistes. Ceux-ci, liés aux intérêts politiques, financiers, économiques et militaires étasuniens, poussent les dirigeants français à faire perdurer la guerre et à en ouvrir d’autres. Comme lors de la guerre décidée par Washington contre la Libye, ils les suivent comme des « idiots utiles » sans mesurer encore pleinement les graves conséquences à venir pour la France.
    Le Pentagone a déjà dépêché des conseillers militaires, des forces spéciales et des agents du renseignement sur le théâtre des combats en Syrie. Ces forces étrangères s’activent dans les rangs des rebelles depuis le début de la guerre en Syrie en 2011.Ces forces spéciales remplissent les fonctions de commandement habituelles au sein de divers groupes terroristes. Ces forces spéciales sont largement responsables de la coordination des innombrables opérations terroristes de l’Etat islamique et du Front al-Nosra menées contre des civils en sol syrien au nom de la coalition dirigée par les Etats-Unis. Ces opérations terroristes sont appuyées par la campagne aérienne menée par les mêmes Etats-Unis qui, en théorie, protège les terroristes.
    La désinformation entretenue par le président français et le gouvernement Valls : mais où est-donc passée leur prétendue « opposition modérée » ? Dans les rangs du Front al-Nosra, dans ceux de l’Etat islamique ou dans une « brigade de la mort »? A moins que certains d’entre eux, qui ont appris à maîtriser des armes chimiques contre les populations civiles, ne soient déjà en train de préparer la poursuite de leur djihad par des attentats de masse dans une grande ville de France ? Entendu par la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée national en octobre dernier, le chef d’état-major des armées françaises, Pierre de Villiers, déclarait que la France devait aujourd’hui « faire face à une menace durable, élevée, protéiforme ». Espérons pour ce général qu’il n’a pas eu la naïveté de penser que les dirigeants français allaient pouvoir, avec la DGSE et le soutien de l’OTAN, entraîner et armer des groupes criminels contre l’Etat syrien sans avoir à payer le prix du sang et des larmes des milliers de civils que ceux-ci ont assassinés. Le renforcement de la présence de militaires dans les rues françaises ne devraient pas laisser indifférents les djihadistes entraînés en Turquie et en Jordanie par des conseillers militaires français.
    Derrière la campagne médiatique des « pauvres migrants »
    Washington ouvre un nouveau conflit au coeur de l’Europe
    ces arrivées de migrants par flux successifs va provoquer une déstabilisation. En un court laps de temps – quelques mois -, une population importante – selon l’agence européenne des frontières (Frontex) plus de 800.000 migrants sont « entrés illégalement » dans l’Union européenne en 2015 -, étrangère va débarquer dans les trois pays d’Europe occidentale qui ont les plus importantes communautés musulmanes, à savoir la France, l’Angleterre et l’Allemagne. En août dernier, les services secrets turcs ont fait partir sur l’Ukraine des centaines de djihadistes pour monter à Kiev une « brigade musulmane ». Ceux-ci se retrouvent aux côtés de groupes d’extrême-droite et néonazis pour se préparer à créer des troubles contre la Fédération de Russie, la Crimée et des Républiques d’Asie centrale. L’OTAN et les dirigeants français participent à cette opération contre la Fédération de Russie.
    Sans honte aucune, le ministre Fabius a échangé une cordiale poignée de main avec Oleh Tyahnybok, dirigeant du parti néonazi Svoboda. Celui-ci se fit remarquer en déclarant auparavant « vouloir purger l’Ukraine de 400 000 juifs et autres minorités». Svoboda, dont les militants défilent cagoulés, armés de barre de fer et la main tendue à l’image des anciens nazis a été classé en 2012 au cinquième rang des dix organisations les plus antisémites et les plus dangereuses du monde par le Centre Simon Wiesenthal. D’autre part, l’arrivée massive des ces immigrés va également avoir des conséquences sur le budget de l’Allemagne et de la France. S’il y a peu de chance que ces nouveaux immigrés participent au paiement des retraites des Français, par contre ces derniers sont sûrs de payer leur logement, leur chômage, leurs aides sociales puisqu’ils sont pratiquement tous sans ressources et même leurs mosquées comme le font déjà des élus locaux peu républicains. Bien évidemment tous ces fuyards ne sont pas des terroristes, loin de là. Mais le risque terroriste a considérablement augmenté avec leur venue et les dirigeants français en porte la responsabilité pour faire perdurer la guerre contre le peuple syrien. Il est désormais tout à fait envisageable que les forces de l’ordre soient amenées à arrêter des djihadistes qui auront été entraînés et armés en Turquie ou en Jordanie par la DGSE. Vous remarquerez que dans le même temps où s’est déclenchée cette opération médiatique sur l’Europe occidentale autour des flots de migrants, une autre vaste campagne médiatique a été lancée depuis les Etats-Unis contre le constructeur automobile allemand Volkswagen, mais aussi contre plusieurs firmes allemandes sous des prétextes futiles. Ces deux opérations visent bien évidemment à déstabiliser la première puissance économique de l’Europe occidentale. N’oublions pas que la guerre économique conduit toujours à la guerre totale.
    des groupes de djihadistes de l’ « opposition » sont entrés en Europe avec ces flots de migrants. Ceux-ci ont profité de ces cortèges organisés en Turquie par leurs comparses pour pénétrer en Europe. Du reste, pourquoi plusieurs milliers de migrants auraient-ils forcé les frontières en refusant de passer par les postes de contrôle en Hongrie ou en Macédoine – et même en France pour se rendre en Angleterre – s’ils n’avaient rien à se reprocher ? Lorsque vous demandez à être hébergé dans un pays, vous commencez par donner votre identité, à déclarer votre situation, à respecter ses lois et sa culture et vous ne cherchez pas à vous procurer des faux papiers d’identité comme certains l’ont fait. Plusieurs arrestations de membres de l’Etat islamique ont déjà eu lieu au Maroc et dans plusieurs pays d’Europe occidentale – Espagne, Belgique, Allemagne – mais d’autres ont pu se fondre dans la société française. Les organisations des Frères musulmans implantées en France leur apportent très certainement un soutien logistique. Il est bon de rappeler aux élus qui se précipitent un peu inconsciemment vers ces « pauvres migrants » une réalité qui leur échappe : le 6 juillet dernier, la magistrate Belge Michèle Coninsx, présidente d’Eurojust – l’organisation de l’Union européenne qui a pour mission la coordination de la lutte des pays européens contre le terrorisme, la criminalité organisée et transnationale -, indiquait que les groupes rebelles infiltrent et exploitent les cortèges de migrants. Ne pouvant divulguer toutes les informations dont elle a connaissance en raison des enquêtes en cours, elle précisait néanmoins que « la situation est alarmante, parce que nous voyons de toute évidence que ces trafics visent parfois à financer le terrorisme et qu’ils sont parfois utilisés pour permettre et assurer les exfiltrations et les infiltrations des membres de l’Etat islamique ». Mais, les attentats qui risquent d’avoir lieu en France ne seront que le prolongement de la même barbarie que ces groupes ont semé auparavant contre la République Arabe Syrienne. Les principaux responsables de cette situation sont les dirigeants qui ont soutenu politiquement, financé des organisations irrégulières, armé et entraîné ces criminels pour renverser le gouvernement syrien légitime.
    C’est la raison pour laquelle je pense que c’est moins la Syrie que la France qui a besoin d’une transition radicale. Les faiseurs de crise et de guerre, de droite comme de gauche, ne peuvent être les promoteurs de la paix et du développement. On ne peut construire un monde nouveau avec ceux qui le détruisent pour des intérêts égoïstes. Ce pouvoir qui n’a de « socialiste » que le nom, qui envoie la police contre les ouvriers de Continental ou les employés d’Air France qui défendent leurs entreprises, contre les paysans bretons qui luttent pour leur région et vivre de leurs productions, ce pouvoir qui recourt à la violence contre les travailleurs et attise la guerre contre les peuples doit être balayé une fois pour toutes dans les poubelles de l’Histoire. C’est la condition urgente pour que la France se retrouve digne et se lave de ces années de désespoir et de malheur.
    Propos recueillis par Pierre Cassen

  6. Posté par L' hôte le

    43’000 commentaires retenus sur plus de 400’000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable.

    un seul mot  » out « 

  7. Posté par nadin le

    Pauvres de nous, on est livré à nous même…et ceci n’est qu’un début, un avant goût de ce qui nous attend. Et dire qu’on continue à dérouler le tapis rouge à toute l’immigration de la terre entière.Pourquoi voulez vous que cette hémorragie s’estompe, vu qu’ils sont accueillis dans des châteaux : ce n’est pas une blague ! lisez le lien ci-dessus ; (bien d’autres châteaux dans nos villages ont été déjà mis à disposition)
    http://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2015/11/10/meurthe-et-moselle-migrants-rejetes-a-tantonville

  8. Posté par Laurent Lefort le

    Et avec un calibre 12, seront-ils encore dans la cour ? Puisque les forces de l’orde ne sont plus maitre du terrain, faudra agir autrement.

  9. Posté par Gi le

    L Armée devrait être présente à plein temps … que fait le Gouverne ment ????

  10. Posté par Marie-France le

    La devinette qui va devenir à la mode : « Quel sera le sort réservé aux autochtones de souche chrétienne quand ils deviendront minoritaires sur la terre de leurs ancêtres ?  » Extrait de la love story de deux jeunes gens conscients d’un avenir pas très réjouissant « les corps indécents ». Avec la déferlante africaine actuelle on peut d’ores et déjà se poser la question surtout avec la procréation considérable qui va avec. Et si on considère que 9 milliards d’individus occuperont avant 2050 l’espace de notre modeste planète Terre, on peut aussi légitimement adhérer à l’idée que « Tôt ou tard, d’une manière ou d’une autre, l’humanité sera confrontée au problème global de sa survie » Les conséquences de la surpopulation (changements climatiques liés à l’activité humaine, pollution des mers, de l’air, des sols, déficit d’eau potable, de nourriture, de matières premières, d’énergie, guerres, pandémies etc) feront que la vie sur Terre deviendra bien vite un enfer. Qui peut en douter ?

  11. Posté par François le

    @Hubert : vous avez raison
    « …Calais est probablement un futur état à la Mad Max 3… » La France glisse inexorablement vers une catastrophe abyssale et Normal 1er et sa triste Équipe gouvernementale d’obsédés de l’international socialisme en portent une lourde responsabilité.

  12. Posté par hubert le

    Il y aura bientôt un état de plus dans l’état français,les banlieux sont quasi des états,Calais est probablement un futur état à la Mad Max 3.En tout cas,les images que l’on voit de cette zone me font penser au Far-West^.Une ville naît!Un de ces jours,ça va mal tourner cette affaire,les trafiquants de toutes sortes vont y arriver.Pendant ce temps,Flamby toujours à côté de la plaque comme d’habitude organise des sommets,voyage,fait le tour du monde et se fout ROYALEMENT du peuple FRANCAIS! Voisins,j’en pleure!

  13. Posté par Bernard le

    Des drames risquent de se produire à tout moment. Alors, qu’attendent les autorités pour les prévenir ? Mon sentiment, c’est qu’elles ont peur des conséquences d’une intervention musclée . Les clandestins l’ont compris ce qui les encouragent à encore plus d’agressivité , à encore plus de revendications jusqu’à obtenir satisfaction . L’état de droit n’existe plus à Calais . Et c’est la population locale qui en fait les frais . Le pouvoir est faible devant les forts et fort devant les faibles , ce n’est pas rassurant pour l’avenir de la France .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.