Ardèche : le maire d’Annonay interdit l’islamiste intégriste Omar Erkat

Francis Gruzelle
Journaliste 
Proche de Martine Aubry, le député-maire PS d'Annonay Olivier Dussopt a fait interdire dans sa ville, vendredi 14 novembre 2014, une conférence organisée par l'islamiste intégriste Egyptien Omar Erkat, et par sa nouvelle associée et compagne, l'universitaire Strasbourgeoise Nathalie Gettliffe. Cette conférence médicale, intitulée "Guérir l'autisme",  devait avoir lieu en soirée au château de Déomas à Annonay. La décision républicaine du maire d'Annonay a sans doute été inspirée par le passé sulfureux de celui qui se dit "psychiatre Egyptien, réfugié politique" (lire des intégristes Egyptiens utilisent le Pays comme base arrière, lire aussi Ardèche : ce qui se cache derrière le centre d’éducation islamique de Saint-Alban-d’Ay ) et qui a semé un vent de contestation dans le village de Saint Alban d'Ay à quelques kilomètres de la première ville d'Ardèche.

A la différence du maire André Ferrand de Saint Alban d'Ay (berceau d' Antoine de Saint-Exupéry ),

GruzellePoliticien arrivisteav mosquée tour la tribune

 

le maire d'Annonay Olivier Dussopt ne prend aucun risque avec l'islamiste intégriste Egyptien Omar Erkat et avec Nathalie Gettliffe, qui se donne le titre de docteur (sur sa boîte à lettres de la maison des Chaux à 07790 Saint Alban d'Ay) mais qui n'est pas médecin, mais enseignante en didactique des langues à l’unistra de Strasbourg. Benjamin de l'Assemblée Nationale lors de sa première élection en juin 2007, le député-maire d'Annonay ne tient pas à "saborder" une carrière politique que certains observateurs assurent "prometteuse". De plus, il sait qu'en France l'exercice illégal de la médecine est passible de poursuites pénales. Ce que semblent oublier Erkat et Gettliffe. Et sa décision est intervenue une semaine, jour pour jour, avant la venue en Ardèche du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

 

Dans un communiqué adressé aux principaux médias, le député-maire Olivier Dussopt indiquait vendredi matin : "La conférence "Guérir l'autisme", organisée par Nathalie Gettliffe et Omar Erkat, qui devait avoir lieu ce soir au château de Déomas est annulée. En effet, Mme Gettliffe avait annoncé la tenue de l'événement avant d'avoir l'accord de la mairie. Celle-ci a en outre jugée la conférence "trop chère" (entrée à 50 euros !) et "commerciale"....". Fermez le ban !

 

Dans une France où tout va mal, surtout pour les patriotes qui travaillent dur, dans une France en plein désarroi, où nos paysans se suicident pour échapper aux huissiers, dans une France où des intégristes Egyptiens utilisent le Pays comme base arrière, dans une France où les projets de mosquées ou de centres cultuels musulmans intégristes se multiplient, comme à Saint Alban d’Ay (lire Ardèche : ce qui se cache derrière le centre d’éducation islamique de Saint-Alban-d’Ay ), dans une France où les entreprises licencient à tour de bras, où le groupe Aoste ferme son usine « Calixte » à Boffres en Ardèche, dans une France où peu d’entreprises innovent, créent des emplois et beaucoup disparaissent , dans une France où beaucoup de magistrats découragés diagnostiquent « La fin des juges », à l’image de Marie-Odile Theoleyre dans son remarquable livre (http://suite101.fr/article/actualite–la-fin-des-juges-dans-une-societe-en-pleine-folie-a35178), certains juges, et certains élus, ici et là, redressent la tête et stoppent des errements, en faisant prévaloir l'intérêt républicain.

 

Des conférenciers "persona non grata" à Annonay

Gruzellesavants intégristes

"Indésirables", c'est le terme employé en coulisse par un fonctionnaire municipal d'Annonay qui a souhaité conserver l'anonymat. Il est vrai que les autorités municipales ont, sans doute, eu accès aux renseignements de police fournis par les autorités Egyptiennes. Selon les policiers du Caire, "Omar Erkat, islamiste intégriste, proche des frères musulmans, est né le 14 octobre 1955 au Caire (Egypte). Il est le fils de Kalil Erkat et de Soad Elssa. Omar Erkat revendique être titulaire d’un Master, et n’a pas de permis de conduire un véhicule.....".

La fiche de police Egyptienne d’Isabelle Mikhael, épouse Erkat depuis 2003, autre compagne d'Omar Erkat est tout aussi éloquente et chargée. Isabelle Mikhael est née le 23 mars 1962 au Caire en Egypte.

Elle a épousé Omar Erkat au Caire le 1er novembre 2003. Elle avait d’ailleurs expliqué aux enquêteurs de la police de Strasbourg « Mon mari et moi, nous sommes en France depuis 2008. Nous sommes demandeurs d’asile suite à des problèmes politiques avec l’ancien président Moubarak, notamment avec des peines d’emprisonnement. Il était propriétaire d’un hôpital psychiatrique et d’un cabinet. J’étais directrice de l’hôpital…. ».

Selon la police Egyptienne, Omar Erkat a quatre enfants, respectivement âgés de 25, 24, 23 et 21 ans. Trois des enfants ont fui à Dubai et au Canada. Un seul se trouve actuellement en Egypte.

Avant 2008, les Erkat, nouveaux associés de l’universitaire strasbourgeoise (Unistra) Nathalie Gettliffe (condamnée à 16 mois de prison ferme au Canada),

Gruzelle Nathalie Gettliffe crédit photo TF1 LCI

 

ont expliqué aux policiers Strasbourgeois avoir transité par Karachi et Abou Dabi, puis avoir séjourné à Paris et Lyon, et être arrivés à Strasbourg en juin 2010.

Les policiers anti terroristes Egyptiens, engagés dans une lutte de tous les jours contre les islamistes intégristes préparant au djihad, contre les frères musulmans qui tentent de détruire l’Etat, se posent une question :  » Pourquoi le gouvernement Français protège-t-il des islamistes notoires, recherchés par la police égyptienne ? »

GruzelleIslamistesArdèchepréfetgonzalez

La Résistance s'organise dans le village de Saint Alban d'Ay

 

Dans le petit village de Saint Alban d'Ay, où Omar Erkat a prévu de développer ses activités, un certain nombre d'habitants se sont mobilisés, en ordre dispersé, chacun de leur côté, pour tenter, comme le résume un villageois, "de stopper ce projet démentiel de centre islamique baptisé sur la boîte à lettres du site Education Training". D'autres habitants sont allés à la rencontre du maire André Ferrand à la mairie de Saint Alban d'Ay. Ils n'ont pas pu obtenir les informations précises que tout citoyen est en droit de recevoir de la part d'une collectivité locale.

 

Certains villageois, qui seraient environ 200, ont lancé une page d'opposition sur internet et FB intitulée "Saint Alban d'Ay dit non aux intégristes islamistes Egyptiens". Le message est clair dans cette commune agricole, où le célèbre pilote et écrivain connue Antoine de Saint-Exupéry  a passé une partie de son enfance et de son adolescence.

GruzelleAnnonay dit NON

 

 

 

 

 

 

Francis GRUZELLE, 18 novembre 2014

Carte de Presse 55411

 

 

Légendes photos :

 

- Le Préfet de l'Ardèche Bernard Gonzalez a favorisé l'implantation des islamistes intégristes à Saint Alban d'Ay, en accordant la force publique pour l'expulsion d'un exploitant agricole, afin que le tandem Omar Erkat Nathalie Gettliffe récupère rapidement les bâtiments et les terres.

 

- Co-organisatrice de la conférence avec Omar Erkat, Nathalie Gettliffe lors de son procès au Canada en 2006 (source Photo TF1 LCI)

 

- Au moment où la presse locale vante les ouvertures de mosquées en Ardèche, le maire d’Annonay, première ville d’Ardèche, a dit NON à Omar Erkat et à Nathalie Gettliffe

 

 

 

14 commentaires

  1. Posté par Patriote le

    Olivier Dussopt a été un précurseur pour interdire l’islamo gauchisme dans sa bonne ville d’Annonay. Pourtant, c’est une réalité. A l’université de Strasbourg notamment….. La ministre Frédérique Vidal « fait le job » ! (….) J’ai été très choqué, l’autre matin, en entendant sur France Info, le théologien et pasteur Michel Deneken, Président de l’Université de Strasbourg, attaquer la ministre Frédérique Vidal, alors que le même président de l’Unistra Deneken n’a pas réussi, malgré mes nombreux signalements, à mettre fin aux usurpations de fonctions d’un frère musulman salafiste, Omar El Katab Erkat, et a laissé ce dernier représenter l’université de Strasbourg à des rencontres internationales, alors que ce prédicateur musulman n’a jamais été enseignant, ni même étudiant, à l’université de Strasbourg, et que le dénommé Erkat n’a aucun diplôme universitaire.
    Pour mémoire, j’ai alerté plusieurs fois Monsieur Deneken, qui n’a pas réagi, en ces termes : « Au niveau de l’université de Strasbourg, que Mme Nathalie Gettliffe prétend représenter aux conférences RENACLES du 24 novembre 2016, je suis extrêmement surpris que votre collaboratrice ait inscrite le salafiste Omar Erkat parmi les intervenants, au nom de l’université de Strasbourg, le 24 novembre à 15 h 30, sous le libellé, « Comprendre l’impact d’un dispositif d’enseignement sur l’engagement des étudiants dans leurs apprentissages en centre de langue », alors que le dénommé Omar Erkat parle à peine et comprend à peine le Français, et alors que le même Omar Erkat n’est pas enseignant à l’Unistra, ni dans aucune autre université ! ».
    Et on pourrait multiplier les exemples de dysfonctionnements d’infiltrations islamistes couverts par Michel Deneken à l’université de Strasbourg. Et je pense très sincèrement que c’est Monsieur Deneken « qui est très fatigué ».

  2. Posté par Saint Alban d'Ay le

    Nathalie Gettliffe et Omar Erkat, des tarés d’islamistes / Maintenant Gettliffe prétend avoir été violée par des extra terrestres au Canada, dans un journal Québecquois , heureusement que le ridicule ne tue pas:

  3. Posté par Université de Strasbourg le

    Avec la drôle de didactique des langues de Nathalie Gettliffe à l’université de Strasbourg, on comprend mieux pourquoi le ministre français Olivier Dussopt l’a fait « interdire de conférence » à Annonay. Car il y a un réel passif chez cette femme incarcérée pendant 16 mois dans les prisons canadiennes (elle a été condamnée pour enlèvement d’enfants).

    Vous vous souvenez de cette femme qui se disait persécutée par les extra-terrestres, par les sectes, par ses anciens maris et compagnons et qui était emprisonnée (condamnée à 16 mois fermes pour enlèvements d’enfants) à Vancouver au Canada en 2006.
    https://www.facebook.com/10-ème-anniversaire-de-lincarcération-de-Nathalie-Gettliffe-729773930486397/
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Affaire_Gettliffe
    Aujourd’hui, la Gettliffe se prétend « Linguiste clinicienne et didacticienne » à l’université de Strasbourg.
    https://fr.linkedin.com/in/dr-nathalie-gettliffe-ph-d-58aa3a45
    http://infosjusticeerkat.over-blog.com/2018/09/l-honneur-perdu-de-nathalie-gettliffe-compagne-d-omar-erkat.html
    Après avoir été emprisonnée au Canada, où elle a pété plusieurs fusibles et où elle avait annoncé sa candidature à l’élection présidentielle française de 2007, elle parle un langage de « didacticienne » dans le vie courante, et il faut le décrypter si on veut essayer de la comprendre.
    Pour désigner son premier mari Scott Grant, elle dit « gourou » ou « taliban », ou « violeur » ou encore « le trésorier de la secte »
    Pour désigner l’escroc et faux médecin Omar Erkat, Gettliffe dit à la cantonade : « Je suis marié à un éminent médecin égyptien qui guérit l’autisme ».
    http://infosjusticeerkat.over-blog.com/2018/07/la-derniere-societe-dirigee-par-l-egyptien-omar-erkat-affiche-un-deficit-de-14-634-euros.html
    http://www.lareference-paris.com/485
    http://infosjusticeerkat.over-blog.com/2019/04/a-strasbourg-maximilien-grant-et-omar-erkat-accuses-de-viols.html
    https://ripostelaique.com/ardeche-le-maire-dannonay-interdit-lislamiste-integriste-omar-erkat.html
    https://www.facebook.com/victimesomarerkat/
    Pour évoquer les magistrats qui gèrent son dossier, Gettliffe glisse « Je ne vais pas me laisser emmerder par des juges ».
    https://www.liberation.fr/portrait/2007/05/25/mere-indignee_94032
    Pour parler de ses deux derniers garçons Jean-Philippe et Martin Gruzelle Gettliffe, placés depuis cinq ans (actuellement au foyer de l’enfance de Strasbourg) car elle les avait déscolarisés, Gettliffe dit « Ils sont en prison »
    http://infosjusticeerkat.over-blog.com/2019/02/presidente-des-enseignants-de-francais-nathalie-gettliffe-descolarise-ses-enfants-et-provoque-leur-placement-au-foyer-de-l-enfance-d
    Pour dire qu’elle va bien, Gettliffe écrit « je ne suis pas une frapa dingue ».
    http://francisgruzelle.blog.lemonde.fr/2013/11/26/apres-un-parcours-chaotique-nathalie-gettliffe-ecrit-aux-autorites-quelle-souhaite-mener-une-vie-de-ministre-a-la-hauteur-de-ses-competences/
    Pour parler d’un homme en général, Gettliffe dit « un violeur » ou « un pédophile ».
    http://infosjusticeerkat.over-blog.com/
    Pour évoquer les visites médiatisées qui sont organisées avec les deux derniers garçons nés de son union avec Francis Gruzelle, Gettliffe emploie le mot « parloir ».
    Pour parler des escroqueries financières qu’elle a réalisées, Gettliffe dit « l’argent de ma mère ».
    Pour évoquer ses honoraires d’avocats impayés (notamment les factures de Maître Carole Muzi à Privas), Gettliffe dit « ils gagnent assez d’argent comme cela.
    Pour justifier ses cambriolages au domicile de son ancien compagnon en Ardèche, Gettliffe dit « les gendarmes de Satillieu étaient avec moi et m’ont aidé ».

    https://ripostelaique.com/ardeche-le-maire-dannonay-interdit-lislamiste-integriste-omar-erkat.html
    https://www.ledauphine.com/drome/2014/11/16/conference-sur-l-autisme-annulee-la-reponse-des-conferenciers-au-maire

  4. Posté par Infirmière CH Nevers le

    Omar Erkat : faux psychiatre en France, vrai thérapeute en Belgique
    C’est une histoire belge. Véridique. Comme on les aime. Mieux que le film « Les Chtis ». Où vont les Frères musulmans lorsqu’ils sont « grillés » en France ? En Belgique, bien sûr. Le plus emblématique d’entre eux, Omar Erkat, est un bon client de Riposte Laïque. Il s’était fait passer pour un médecin psychiatre, « capable de guérir l’autisme » au centre hospitalier de Nevers. Il était alors embauche en août 2016 ; démasqué par les infirmières au bout de 15 jours, lorsqu’il terrorisait les petits autistes, en hurlant sur eux en arabe, il avait été viré par la direction moins d’un mois après son arrivée.
    https://ripostelaique.com/quand-la-france-sera-t-elle-debarrassee-du-faux-psychiatre-egyptien-omar-erkat.html
    http://www.lareference-paris.com/485
    Précédemment, il avait tenté de s’implanter en Ardèche, et avait créé une société au greffe du tribunal de commerce d’Aubenas (Egetac) pour ouvrir un centre confessionnel au hameau des Chaux, sur le territoire de la commune de Saint-Alban-d’Ay.
    https://ripostelaique.com/ardeche-ce-qui-se-cache-derriere-le-centre-deducation-islamique-de-saint-alban-day.html
    http://entreprises.lefigaro.fr/erkat-gettliffe-education-training-and-consulting-egetac-07/entreprise-802063586
    https://dirigeant.societe.com/dirigeant/Omar.ERKAT.02919226.html
    Deux ans plus tard :
    Quelques mois plus tard, le même Omar Erkat tentait de se faire embaucher dans un grand hôpital parisien, en indiquant avoir travaillé 8 ans au CH Nevers (au lieu d’un mois en réalité). Une simple vérification téléphonique entre directeurs d’hôpitaux avait permis de démasquer l’escroquerie et d’éviter de nouvelles victimes chez les patients.
    Après tous ces épisodes calamiteux, quelques auditions dans les services de police de Strasbourg, celui qui a été condamné à 30 ans de prison en Égypte pour ses activités illégales, a préféré fuir la France et s’installer en Belgique, à Bruxelles, plutôt qu’à Molenbeek-Saint-Jean, qui a connu une notoriété médiatique mondiale lors des attentats de Paris du 13 novembre 2015 et du 22 mars 2016 à Bruxelles . Là, Le faux psychiatre Omar Erkat ferait actuellement des victimes dans la région de Bruxelles, où il se prétend psychothérapeute, au sein d’un cabinet regroupant quelques vrais médecins, installé Square de Meeûs 37 à 1000 Bruxelles.
    https://www.pagesdor.be/entreprise/…/L13545430/Erkat,+Omar/…
    Interdit de rire ! Même si c’est une histoire belge véridique. Et cette adresse, devenue publique, répond aux questions que se posaient certains services de renseignements de pays étrangers : « Mais où est passé Omar El Katab Erkat ? ». A Molenbeek-Saint-Jean ou à Bruxelles, une fois….

  5. Posté par Jim-alain Droz-dit-Busset le

    Et dire que la justice francaise se fait donner une fois de plus la lecon , cette fois par l egyptienne , a pleurer de degout !

  6. Posté par Mael le

    oui Omar ERKAT est un gourou pervers qui instrumentaise les femmes et se sert d’elle. Il a fui l’egypte en 2008 parce que’il était jugé et devait faire de la prison pour avoir escroqué une femme dentiste.
    Il a escroqué toute un famille allemande egyptienne et un mandat européen avait été lancé contre lui parla justice parisienne pour avoir avec 3 femmes soustrait une fillette de la garde de son père.
    « ce personnage est le diable « m’a confié cette fille qui a aujourdhui 20 ans.
    mon nom est un nom de code.
    ce type m’a craché au visage, insulté, menacé, fait pression sur mon lieu de travail en s’introduisant,. il utilise les femmes qu’il séduit comme objet pour arriver à ses fins.
    Il se donne l’apparence d’un luxe qui ne provient que d’escroquerie. Il a escroqué plusieurs personnes sur paris (Banque palatine) strasbourg(il a detruit des familles) et lyon? et l’offpra a été informé.
    Comment se fait-il qu’il soit encore en france??

  7. Posté par Infirmière CH Nevers le

    Les petits autistes du CH NEVERS avaient l’innocence du « petit jésus dans la crèche » lorsqu’ils ont été victimes d’un prédateur se prétendant médecin. Comment un gros hôpital comme le CH Nevers peut-il embaucher un faux médecin et le laisser travailler durant un mois ? Les hôpitaux actuellement et depuis au moins 10 ans en arrière embauchent souvent des médecins étrangers. ..car il faut faire des économies et ils sont moins chers. …L’hôpital devient une entreprise comme une autre qui doit être rentable…c »est une des causes majeures de ces problèmes traités dans l’urgence qui parfois débouchent sur de telles erreurs !
    http://infosjusticeerkat.over-blog.com/2018/07/le-redateur-docteur-omar-erkat-demasque-au-centre-hospitalier-de-nevers-des-infirmieres-temoignent.html

  8. Posté par Tarpon et associés le

    La justice française a mis plus de 10 ans pour régir !!! Espérons qu’elle ira jusqu’au bout

  9. Posté par Patriote le

    Le 27 juin 2017, Emmanuel Macron a mis fin aux fonctions du sous-préfet de Tournon Michel Créchet, dont le nom avait fait « polémique » dans le dossier Omar Erkat et le projet d’implantation d’un centre de formation islamiste à Saint Alban d’Ay, en Ardèche. Une bonne nouvelle pour l’Ardèche !
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do…

    Décret du 27 juin 2017 portant cessation de fonctions du sous-préfet de Tournon-sur-Rhône – M. CRECHET (Michel) | Legifrance
    Vous êtes dans : Accueil> Les autres textes législatifs et réglementaires> Décret du 27 juin 2017 portant cessation de fonctions du sous-préfet de Tournon-sur-Rhône – M. CRECHET (Michel)
    legifrance.gouv.fr

  10. Posté par Un observateur le

    Il serai temps d’arrêter d’être laxiste et lâche avec des islamistes intégristes qui profitent de notre mollesse et de nos lois permissives, inadaptées au nouveaux périls que l’islam enfante en Europe.
    Construire des mosquées, des écoles coraniques , des « centre culturels islamique », c’est permettre à tous les salafistes et frères musulmans ( confrérie de Tarik Ramadan et de son frère Hani) de recruter, d’embrigader les jeunes Français paumés issus de l’immigration musulmane, en mal d’identité , de repères pour en faire des tueurs qui préfèrent égorger lorsqu’ils ont le temps de finir le « travail » … car le sang du mécréant purifie le sol …et cela pour obéir à la volonté d’Allah disent-ils.
    On a fermé les yeux , détourné nos regard depuis 30 ans grace au travail des médias et des gouvernants qui traitaient d’islamophobe, de facho, de lepeniste, de raciste toute personne qui osait regarder le problème…et la justice était impitoyable avec ses propres citoyens pour un mot de travers…

  11. Posté par Tarpon et Associés le

    Très gros train de vie pour tout ce petit monde à Strasbourg, en Allemagne, en Italie, en Croatie, au Canada ; j’ai été mandaté par une légation étrangère pour suivre tout ce petit monde et la remarque de Lyonnaise comporte, sous des aspects anodins, des informations intéressantes. L’enquête en cours visant l’égyptien Omar, un canadien et les deux femmes du quatuor a été arrêtée à la demande de la section financière du SRPJ qui a pris le relai et qui dispose de solides contacts en Colombie, où Nathalie a été incarcérée pendant 9 mois. Le privé que je suis a dû s’incliner.

  12. Posté par LYONNAISE le

    J’ai revu Nathalie GETTLIFFE durant la période de Noël 2015, du côté de la Basilique de Fourvière à Lyon, alors qu’elle hurlait, à faire tressaillir les passants, sur deux petits garçons d’une dizaine d’années. Le garçonnet blond lui a alors crié à son tour « Nathalie GETTLIFFE tu te calmes ». Sans cette apostrophe de l’enfant, je n’aurais pas reconnu Nathalie GETTLIFFE, tant elle a vieilli depuis l’poque de 2007 où elle courrait les plateaux de télévision pour se friter ici avec Eric Zemmour, là avec Laurent Ruquier, ailleurs avec Yves Calvi ; elle donnait l’impression d’une courtisane qui aimait la castagne, au lieu de prendre soin de sa famille. à Fourvière, Nathalie GETTLIFFE était accompagnée par un homme d’une soixantaine d’années, cheveux très noirs, barbe de quelques jours, visage patibulaire qui m’aurait fait peur dans le metro, qui la tenait par la main, et qui communiquait avec elle en Anglais.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.