L’Egypte veut bloquer le canal de Suez aux navires de guerre

us warship suez

Du rififi chez les alliés arabes.

Propriété de l'Etat égyptien, le canal est déclaré «libre et ouvert» à la navigation mais les navires militaires américains bénéficient d’un accès privilégié. Un avantage mis en danger depuis les récentes tensions.

Un porte-avions américain a passé dimanche le canal de Suez en direction de la région du Golfe, alors que les relations entre les Etats-Unis et l’Egypte traversent de graves turbulences, a annoncé lundi la Marine américaine.

La presse égyptienne a annoncé hier l'intention du général Al-Sissi de bloquer désormais le passage aux navires de guerre américains engagés dans une opération en direction de la Syrie, pays avec lequel l'Egypte d'ailleurs formé une seule et même république de 1958 à 1961.

Selon notre traduction (1), Al-Sissi a souligné les engagements de défense mutuelle liant l'Egypte à la Syrie, précisant que l'Egypte ne serait pas un chemin pour aller frapper n'importe quel pays arabe et appelant en outre à ne pas répéter les erreurs de la guerre en Irak.

Reste à savoir si le général Al-Sissi agit dans l'espoir de récupérer l'aide militaire des Etats-Unis, dans la crainte d'une intervention de l'OTAN contre elle-même ou par réel esprit de solidarité avec la Syrie.

Cette nouvelle fait écho au récent refus de l'Irak de céder son espace aérien en vue de bombardements sur la Syrie.

 

(1) Qu'il convient toujours de vérifier.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.