Chers Lecteurs, Allègement du rythme de publication pendant trois semaines

Uli Windisch
Rédacteur en chef
vaches2x3

Vous êtes toujours plus nombreux à nous lire chaque jour et sachez que c'est un pur plaisir que de se lever chaque matin pour vous présenter une sélection des nouvelles d'internet, de nos articles et de ceux, toujours très appréciés, de nos contributeurs, eux aussi de plus en plus nombreux, et de savourer chacune de vos réactions.

Nous vous rappelons que notre site représente un travail très considérable et que dans notre toute petite équipe de base une seule personne est rémunérée, en plus fort modestement. Cela pour dire aussi que nous avons absolument besoin d’un développement de vos dons pour faire face au très grand succès du site.

Et, en ce moment, d'un petit peu de détente...

Pendant les trois semaines à venir le rythme de publication sera donc plus espacé et quelque peu ralenti, mais nullement interrompu. Nous vous rappelons toutefois qu’à ce jour plus de 1700 ( mille sept cent) articles ont été publiés et que c’est aussi une occasion pour vous de retourner à ceux que vous n’avez pas encore pu lire. Le propre de la grande partie de nos papiers étant, en effet, de ne pas être simplement dépendants de l’actualité la plus immédiate mais d’être toujours liés, directement ou indirectement, aux problèmes et défis majeurs de nos sociétés que nous cherchons à présenter suivant une philosophie politique libérale qui tient à dire les réalités plutôt que de les nier ou de les embaumer au moyen du politiquement correct ou des multiples facettes de la bien-pensance actuelle.

Mais, soyez rassurés, malgré ce ralentissement, vos articles qui nous seront envoyés (toujours à la même adresse officielle du site : uli.windisch@unige.ch), n’attendront guère plus d’un jour avant d’être publiés !

D’autre part,  le système des brèves ( colonne de droite de la page d’accueil) sera  suspendu pendant ces trois semaines.

Uli Windisch, Rédacteur responsable

PS en cliquant dans Sur le Vifci-dessus, vous prendrez connaissance de nos activités complémentaires pendant ces quelques jours !

Addendum. Vos commentaires doivent impérativement être décents et argumentés, même s'ils sont polémiques. Cette Rubrique interactive est très riche et précieuse et c'est avec regret que nous devons parfois supprimer des commentaires.

Un commentaire

  1. Posté par Böse Birgitt le

    « …des réalités embaumées par le politiquem. correct » : on ne peut mieux dire! Moi je vs remercie parce que je cherchais depuis longtemps des infos sur ces sujets très très irritant (pr rester polie!) en CHuisse : et enfin! (Cela aiguise ma conscience politique parce que je ne suis pas née ds la potion) DANKE SCHÖN! MERCI BEAUCOUPBEAUCOUP!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.