« La Suisse a une recette pour le succès »

suisse allemagne

Dixit Peter Gottwald, ambassadeur de la république fédérale d'Allemagne près la Confédération, qui prend sa retraite après 35 ans.

"La Suisse est marquée par une conscience nationale claire. Elle dispose d'une recette pour le succès et s'en sert à merveille - dans certaines régions même mieux que ses voisins, mais je suis particulièrement heureux de pouvoir contribuer à faire que les relations avec l'Allemagne, en dépit de certains problèmes, restent fructueux et mutuellement bénéfiques."

Au Tages Anzeiger qui s'interroge sur cette fameuse recette, l'ambassadeur fait cette réponse:

"L'important est un sentiment d'appartenance nationale commune. Etre suisse, c'est un peu spécial, et la plupart des Suisses ressentent aussi cela. C'est ce sentiment de venir d'un pays qui a un système d'Etat ordonné où certains principes fondamentaux sont respectés, où la courtoisie est vécue et où l'on tire ensemble à la même corde. Historiquement, la Suisse a vécu beaucoup plus longtemps beaucoup mieux - il n'y a, par exemple, aucune ville ravagée par la guerre. C'est, pour ma génération, une expérience qui suscite la réflexion, quand je marche dans la vieille ville intacte depuis des siècles à Berne, par exemple."

Tages Anzeiger:

"Quelle est la recette du succès politique ?"

Peter Gottwald:

"Je pense que c'est  la démocratie directe avec ses instruments et la coopération collégiale de tous les partis, tant au niveau fédéral que dans les cantons et les communes. C'est un système très différent de celui de l'Allemagne, il suscite un grand intérêt de notre part. Je crois que le consensus suisse a à voir avec cette démocratie de proximité, où l'on se doit d'écouter la base sur le budget et les taux d'imposition. C'est une expérience de l'immédiateté, telle que nous l'avons jamais connue en Allemagne dans les grandes tribulations d'après-guerre. Le renforcement de ces instruments serait une bonne chose pour l'Allemagne."

Une conscience de ce qui fait la liberté et le succès des Suisses, qui n'empêche cependant pas l'ambassadeur de penser que cette liberté et ce succès seraient bien à l'abri au sein de l'Union européenne si la Suisse y adhérait un jour... à voir.

La suite

 

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.