Aéroport d’Amsterdam: la police tire sur un homme armé d’un couteau

La police militaire néerlandaise a annoncé avoir fait feu sur un homme armé d'un couteau à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol. Les autorités ont décidé d'évacuer les voyageurs d'une partie des bâtiments du complexe aéroportuaire.

Une partie de l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol a été évacuée ce 15 décembre 2017 après qu'un homme armé d'un couteau a été neutralisé, d'après la police militaire néerlandaise. L'individu aurait proféré des menaces, avant d'être maîtrisé et arrêté.

Le moment où la police a tiré sur l'individu dans le Schiphol Plaza, un espace de l'aéroport dédié aux commerces, a été capté par des internautes.

Une autre vidéo diffusée sur Twitter montre le suspect évacué sur un brancard.

D'après le quotidien De Telegraaf, un hélicoptère ainsi que de nombreux véhicules de secours ont convergé vers l'aéroport. La police assure que la situation est de nouveau «sûre». Les transports en commun desservant l'aéroport ont toutefois été interrompus, avant que le Schiphol Plaza ne soit rouvert au public. Le trafic aérien n'a pas été impacté par l'incident.

Les motivations de l'individu armé d'un couteau n'ont pas été précisées.

Source

4 commentaires

  1. Posté par Gabrielle le

    @ Aude, vous avez aussi certainement remarqué que « l’incident » des agressions au couteau du 14 décembre a brillé par son absence dans la plupart des médias… Bon, il est vrai que la croisade menée contre les agressions sexuelles commises dans le showbiz et maintenant celle contre la grossophobie menée à Paris sont du pain béni pour les merdias afin de détourner l’attention du public…

  2. Posté par Astérix contre les islamistes le

    Encore un en moins !

  3. Posté par Martin Besson le

    Scènes ordinaires de la vie de tous les jours en Europe ! (Merci à nos responsables mais pas coupables de nous avoir offert un avenir aussi radieux !)

  4. Posté par Aude le

    Encore et toujours ces bouchers islamiques.
    Est-ce le meme fou qui a égorgé des personnes hier dans deux rues?
    Est ce simplement imaginable que l’on accueille encore des migrants?
    Que ces baillis criminels de l’UE sanctionnent des pays de l’Est européens comme la Pologne qui ne veulent plus recevoir ces migrants?
    Derrière chaque face de migrant peut se cacher un terroriste. Il ne porte pas un bandeau disant « coucou, c’est moi, fou d’Allah »
    Quelle haine meurtrière, et dire que ces stupides politiciens font la chasse à leurs citoyens qui n’en peuvent plus de cette maudite violence partout. Tellement plus intéressés qu’ils sont à pénaliser, traiter de racistes ceux qui se révoltent.
    Bien sûr c’est moins grave de tuer que de désigner la racaille, les tueurs et de dire tout le mal que l’on pense de cette chienlit qui nous empêche de vivre normalement.
    Ces traitres, ceux qui permettent à ces fous de sévir.
    Vous me dégoûtez, vous êtes leur support, vous les politiciens qui soutenez cette monstrueuse invasion. Que vous soyez un jour en première ligne et ayez à faire à un de ces barbares.
    Ce serait la meilleure leçon de votre vie!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.