Tessin: Procès d’une jihadiste ce vendredi. « Elle se montrait favorable à un attentat en Suisse. »

Suisse

Une présumée voyageuse du djihad originaire de Winterthour (ZH) comparaîtra vendredi devant le Tribunal pénal fédéral à Bellinzone (TI). (...) Selon l’acte d’accusation du MPC, elle s’identifie fortement à l’EI et s’est montrée favorable à ce qu’un attentat soit commis en Suisse.

(...)

En février 2017, le Tribunal fédéral a confirmé la condamnation en première instance d’un homme qui voulait rejoindre l’EI en avril 2015 mais qui avait été arrêté à l’aéroport de Zurich au moment de l'embarquement. Il a écopé de 18 mois de prison avec sursis.

Source et article complet (article réservé aux abonnés)

4 commentaires

  1. Posté par Fabio Herrero le

    18 mois avec sursis?

  2. Posté par coocool le

    La parodie de justice socialisante…

  3. Posté par Antoine le

    Parodie de justice (avec un  »j » minuscule), c’est ridicule !
    On condamne beaucoup plus fermement un automobiliste en excès de vitesse …
    2 poids 2 mesures.

  4. Posté par Jack Palance le

    Laissez moi rire !….encore une parodie de jugement qui aboutira sur une petite condamnation avec sursis bien sur……et dans le meilleur des cas avec une petite tappe sur les doigts…encore que là, attention à la CEDH qui risqueraient de porter plainte et demander de gros dédommagements !…..

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.