Danemark : une école primaire supprime toute référence à Noël pour ne pas déplaire aux enfants non-chrétiens

pexels-photo-257910

Des parents se sont plaints après qu’une école ait annulé son service de Noël pour éviter de « prêcher » aux enfants non-chrétiens.

Le service traditionnel a été annulé parce que tous les élèves ne sont pas chrétiens, a reconnu l’école primaire.

La directrice de l’école Gribskolen, Marianne Vederso Schmidt, a déclaré: « Nous avons pris cette décision parce que nous avons des enfants qui ne sont pas protestants. »

Gribskolen est une école primaire dans la ville danoise de Graested, qui est la ville natale du Premier ministre Lars Lokke Rasmussen.

L’école a été bombardée de plaintes avec au moins 10 parents en colère condamnant ce reniement.

Une mère a déclaré: « Je ne vois pas pourquoi notre tradition doit nous être retirée, simplement parce que des élèves à l’école croient en quelque chose d’autre. »

Express.uk via Altnews.top

8 commentaires

  1. Posté par Un chapon cha pond pas le

    Il me semble que ce sont les autorités scolaires qui dérapent. Quant à moi, j’ai enseigné pendant des années en Suisse romande et ai toujours organisé Noël dans mes diverses classes ainsi que dans notre établissement scolaire. Les enfants montaient un spectacle de théâtre et de chansons. Le élèves de toutes les religions y ont toujours participé avec plaisir et jamais aucun parent ne s’en est plaint. Ils étaient d’ailleurs tous invités à la fête et y assistaient volontiers. Aujourd’hui, je suis à la retraite, mais je sais que la tradition se perpétue année après année, sans aucune difficulté, pour y avoir été présent en tant que spectateur.

  2. Posté par Panache l'Écureuil le

    @Christian Hofer:
    piller leurs ressources (par exemple l’eau qu’ils ne possèdent pas dans leur pays)
    Merci d’avance de nous donner un ou plusieurs exemples de ce pillage d’eau.

  3. Posté par Christian Hofer le

    @ Yolande C.H.

    Eh non, ils ont une autre logique: la terre entière appartient à Allah. Les kouffars ne sont là que pour servir les musulmans. Piller nos ressources (par exemple l’eau qu’ils ne possèdent pas dans leurs pays), la technologie, assécher nos aides sociales font aussi partie du jihad puisqu’ils peuvent ainsi épuiser nos économies tout en se multipliant.

  4. Posté par Al Ber le

    C’est vraiment regrettable de ne pas profiter des fêtes religieuses chrétienne, juive et musulmane pour expliquer aux enfants et développer ainsi la tolérance des autres religions. Pour des enseignants, c’est vraiment pas fort !!!

  5. Posté par Yolande C.H. le

    Face à une telle intolérance, les muzz, s’ils étaient honnêtes, devraient strictement s’abstenir d’utiliser tout ce que la culture chrétienne a développé sur notre continent (c’est-à-dire presque tout), puisqu’ils rejettent tout ce qui n’est pas hallal. Ils ne s’approprient que ce qui les intéresse et les bénéfices qu’ils peuvent en tirer, et ne nous apportent que des problèmes qui vont vider les caisses publiques avec leurs exigences grandissantes.

  6. Posté par Vautrin le

    Je croyais pourtant que le Danemark était moins infecté par la religion de l’Autre Suprême que les autres pays d’Europe ?

  7. Posté par Antoine le

    Encore une fois (de trop) une minorité (muzz) impose à la majotité ses us et coutumes ainsi que ses traditions, tout cela au lieu de s’intégrer. Non les muzz veulent s’imposer et conquérir !
    Tristes fêtes de Noël pour ces enfants privés de leurs crèche, chants chrétiens et autres décorations festives qui normalement font la joie des petits.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.