Vaud refuse de renvoyer des requérants déboutés: 1 million de francs de subvention fédérale en moins.

Migrants-3

Entre le 1er octobre 2016 et le 30 septembre 2017, la subvention fédérale pour l’encadrement des requérants a été supprimée au canton de Vaud dans 121 cas «pour un montant estimé à un million de francs».

(...)

En outre, passé un certain délai, il n’est plus possible de faire valoir les accords de Dublin auprès du premier pays dans lequel la personne s’est enregistrée.»

Source et article complet

11 commentaires

  1. Posté par Wild le

    Cela fait un grand plaisir aux ccesla aada…
    Il me dégoûte

  2. Posté par pepiou le

    Quand un automobiliste ne respecte pas la LCR, c’est la suppression de permis de conduire ; avec les politiciens qui ne respectent pas loi dans l’exercice de leurs fonctions, ça devrait être la suppression de leur mandat.

  3. Posté par J-J. le

    Ca va encore 1 million…. y a des trous du c… européens qui souhaitent faire payer aux pays membres de Visegrad 250’000 euros par couillon indésirable non accueilli ah ah ah! Pour ces derniers cela tombe très bien qu’il s’agisse de trous du c… car il ne pourront précisément que se torcher avec l’idée de se faire payer : ) : ) : ) Vive Orban!

  4. Posté par rikiki le

    Quelle cohésion politique, j’enlève à Lausanne (bien normal), et la pianiste va les chercher en Libye !

  5. Posté par hausmann. conrad le

    Il faut demander un million au parti socialiste puisque le canton mène une politique proche du programme PS, c’est-à-dire moins pour les Suisses et davantage pour les « migrants »!

  6. Posté par Antoine le

    Je cite :  »Le canton de Vaud désobéit à la loi fédérale sur l’asile (LAsi) et en paie les frais »
    M. Broulis a du travail et du soucis à se faire … Son budget 2018, avec un bonus de 60’000.– Frs, va fondre au soleil !
    Qu’il ne vienne pas demander une rallonge pour les impôts, qu’il fasse payer les personnes responsables du non renvois des migrants/immigrés déboutés !

  7. Posté par Bussy le

    Montant à retenir sur le salaire des membres du gouvernement, ça leur apprendra à faire des largesses sur le dos de l’honnête contribuable !

  8. Posté par Yves le

    1 million, c’est bien, c’est un début. Mais ce n’est pas assez …

  9. Posté par JDV le

    @ Aude
    Oui, c’est à pleurer que certaines de nos églises se prêtent à des mascarades et que certains pasteurs oublient le coeur de l’annonce de l’Evangile: repentez-vous et changez de vie, ce qui implique de s’aligner sur d’autres valeurs et de se mettre en syntonie avec Dieu. Ceci n’a rien de mou ou d’un je ne sais quoi de religieux avec une tête de circonstance, mais c’est un acte de décision accompli par des personnes décidées.

  10. Posté par Aude le

    Il y a dans le Canton de Vaud un groupe d’ultra-gauchistes et une complaisance de certains pasteurs qui mettent les bâtons dans les roues.
    Ils n’ont qu’à passer à la caisse.
    Le théâtre Guignols à St Laurent avec des noirs dans le but de culpabiliser les Suisses alors que se sont des africains qui pratiquent l’esclavage en Libye.
    Marre de ces gogos d’antifas de gauchos qui se foutent du peuple et ne font rien pour les plus modestes de cette ville.
    Si ces migrants n’ont plus d’aides ils retournent assurément chez eux sans problème.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.