Lille : Une étudiante surprise dans son sommeil par un migrant

post_thumb_default

 

L’homme est suspecté d’avoir cambriolé le logement d’une étudiante, qui dormait dans sa chambre.

Il est aux environs de 5 h 30, ce jeudi matin à Lille. Les policiers reçoivent un appel sur le 17, provenant d’une jeune femme âgée de 18 ans. Elle habite la rue de Lens, à la limite entre les quartiers Centre et Wazemmes, et elle est terrorisée. Elle vient d’être réveillée par un inconnu apparu dans sa chambre. L’homme était auparavant entré dans son logement en forçant la porte. La victime, une étudiante, a hurlé et l’individu a pris la fuite en courant.

Une patrouille de la Bac est envoyée sur place, et commence à tourner dans le secteur, munie d’un signalement. Un suspect est interpellé quelques rues plus loin. L’homme, âgé de 33 ans, est placé en garde à vue, et entendu dans la journée par la Cellule anti-cambriolages (CAC) de la Sûreté de Lille. Il a nié les faits et s’est dit étranger en situation irrégulière. Il doit être présenté à un magistrat ce vendredi en vue d’une possible comparution immédiate.

www.lavoixdunord.fr

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par fred le

    33 ans ? un mineur alors ?

  2. Posté par Vautrin le

    Voilà le fatum, l’infernale logique de l’invasion. Ce genre d’incident -je dirais de délit tant qu’il ne s’agit que de violation de domicile, de crime lorsque cela prend la forme du viol ou de l’extorsion- est devenu quotidien, tellement courant qu’il risque de devenir banal. Du reste, les prétendus juges s’efforcent de le banaliser. N’y aura-t-il jamais de violente réaction civique pour chasser les intrus et punir ceux qui les ont introduits dans le pays ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.