Finis Germania

Voici un nouveau livre qui critique l’esprit du temps, et qui rappelle le « Deutschland schafft sich ab » (L’Allemagne s’auto-détruit) de Thilo Sarrazin (2010) à la fois par son titre et par la tempête de réactions hystériques qu’il a déclenchée en Allemagne. Finis Germania, recueil posthume de textes de Rolf Peter Sieferle, consacrés entre autres à la « fin de l’Allemagne », a paru en juin 2017.

Le livre a été largement accusé dans la presse allemande de radicalisme d'extrême-droite, de conspirationnisme de droite et d'antisémitisme. Il y a également eu des attaques personnelles contre l'auteur, qui s'est suicidé en 2016. Comme le note Junge Freiheit, ces attaques donnent involontairement raison à l'auteur et témoignent du déclin spirituel et intellectuel sous-jacent à l'auto-abolition de l'Allemagne.

Vidéo en allemand s.-t. anglais.

Pour plus d'informations sur le livre et sur la polémique qui a suivi, voir Wikipedia (all., angl.) et cet article du Monde.

Un commentaire

  1. Posté par Vautrin le

    La grande misère des Allemands, ce me semble, est d’avoir accepté la culpabilité et le repentir instillés par les occupants dès 1945. On a détruit l’âme de ce peuple que les banquiers de Wall-Street ont feint de confondre avec le nazisme. Que restait-il ? Rien d’autre qu’une option économique et mercantiliste, qui a fait de l’Allemagne un colosse économique, mais sans système immunitaire. C’est cela qui a permis la politique invasive de Merkel, soutenue par un Propagandastaffel moderne de bien-pensance.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.