Armes.L’UE veut nous brider. Le gouvernement aussi. Nos lecteurs nous prient de reprendre : Communiqué de l’ASIN

Merci à Frank Leutenegger

L'ASIN, l'Europe et les armes

 

L'ASIN, l'Association pour une Suisse indépendante et neutre a publié récemment un texte sur la directive européenne et sa reprise par la Suisse. Nous le reproduisons ici:

 

*****

 

Reprise et mise en application de La directive de l'UE sur les armes2017/853

 

 

La proposition de solution de la conseillère fédérale Sommaruga au sujet de la directive européenne sur les armes prévoit reprise d'une version quasiment inchangée de la directive sur les armes, dictée par l'UE. Alors qu'elle prétend que la solution trouvée est pragmatique, les exceptions soi-disant négociées sont en réalité inexistantes. Il s'agit purement et simplement de la reprise d'un droit de l'UE qui a été adoptée par une commission élue de manière non démocratique. Cette législation qui ne repose sur aucune étude sérieuse, n'entraînerait pas la moindre amélioration de la sécurité publique et n'exercerait pas d'avantage un impact sur le terrorisme en Europe. L'UE souhaite restreindre massivement l'acquisition, la possession (propriété) et le sport de tir au moyen de mesures chicanières. Les tireurs et tireuses suisses seront criminalisés, enregistrés et exposés à des sanctions, ce qui est indigne de nos coutumes, de nos traditions et de notre liberté.

 

Le 5 janvier 2018, la procédure de consultation prendra fin. Ensuite les délibérations dans les commissions et au Parlement vont commencer Nous nous attendons à ce que le Parlement adopte la variante proposée par la conseillère fédérale Sommaruga. C'est pourquoi l'ASIN et ses alliés doivent activement soutenir le référendum contre la loi sur les armes que l'UE cherche à nous imposer.

 

 

6 commentaires

  1. Posté par pierre frankenhauser le

    Sommaruga mériterait se d’avoir ses cheveux rasés, comme les femmes collabos en 1945.

  2. Posté par Pierre le

    Et pour ceux d’entre vous qui lisent l’allemand, vous pouvez également soutenir l’action « Finger weg vom Schweizer Waffenrecht! » en vous inscrivant à titre privé et/ou comme entreprise, association ou autre: https://www.finger-weg-vom-schweizer-waffenrecht.ch/

  3. Posté par Dupond le

    Faites comme les français ,les Corses et les gangsters !!! achetez des armes sous le manteau . L’armée et les FO sont gangrénées par les islamos collabos et en cas de coup dur (car il y en aura un ) ils feront tirer sur les patriotes pour protéger ces politicards corrompus

  4. Posté par aldo le

    Il n’y a pas de symétrie entre la diminution de la violence et l’interdiction des armes parce que l’interdit n’est d’aucune manière suffisant pour intimider le migrant venu pour piller et voler. Au contraire, la faiblesse des gens honnêtes désarmés ne fera qu’aiguiser l’appétit des voyous en contre-partie sur-armés donc de plus en plus certains d’arriver à leurs fins, puisqu’ils disposeront ainsi d’un possibilité supplémentaire d’échapper à leur vrai destin: la mort!

  5. Posté par Antoine le

    Que tous les citoyens/nnes ou un grande majorité fassent partie de ProTELL (https://www.protell.ch/fr) !
    D’autre part, il faut qu’une procédure de destitution envers Mme Sommaruga soit mise en place, le plus rapidement serait le mieux.
    Cette conseillère fédérale, qui n’a PAS prêté serment lors de sa nomination, fait entre autre partie du NOMES (Nouveau Mouvement Européen Suisse).
    Les lois suisses doivent être considérée comme au-dessus des lois imposées par l’UE !
    Les promesses, non tenues, concernant les exceptions dues aux traditions suisses et les relations qui lient les tireurs/euses aux armes.
    Ce n’est pas en imposant de lois stupides provenant de l’étranger (UE) que l’on va résoudre le problème des armes illégales manipulées par des djihadistes de retour au pays et ayant des années d’entrainement !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.