L’Otan va intensifier sa coopération avec la Géorgie face à l’activité militaire russe en mer Noire

post_thumb_default

 

Avec l’annexion de la Crimée par la Russie, en 2014, la mer Noire a pris une importance particulière dans la mesure où, désormais, les forces russes peuvent mettre en place une zone A2/AD [anti-accès/déni d’accès] sur la quasi-totalité de cette région en cas de crise. « Le gain de la Crimée, région fréquemment comparée depuis la […]

Cet article L’Otan va intensifier sa coopération avec la Géorgie face à l’activité militaire russe en mer Noire est apparu en premier sur Zone Militaire.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Malou le

    Quand allez vous cesser de dire « annexion de la Crimee  » ! La Crimee n’a jamais été à ‘l ‘Ukraine ! Ce n’est qu’en 1954 que Kroutchev en a fait  » cadeau  » à ce pays ! Elle est donc retournée dans sa mère patrie La Russie par référendum !

  2. Posté par Le Taz le

    Et encore une fois, qui provoque qui??? Alors Trump, America first, commence par foutre la paix aux russes et aux autres pays qui ne lechent pas les bottes de la mafia de la Fed! Notre monde ne s’en portera que bien mieux!!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.