Fribourg (All.) : un migrant gambien viole une jeune femme venue rendre visite à une amie dans un centre d’accueil

post_thumb_default

 

Soupçonné du viol d’une jeune femme, la police de Fribourg recherche un demandeur d’asile de Gambie. Selon la police, le jeune homme de 19 ans aurait attiré sa victime dans sa chambre dans son logement dans le district de Waldshut, à l’est, et l’aurait forcé à avoir des relations sexuelles. L’âge de la victime ainsi […]

L’article Fribourg (All.) : un migrant gambien viole une jeune femme venue rendre visite à une amie dans un centre d’accueil est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par Loulou le

    Jamais il ne me viendrait à l’idée de descendre dans la fosse aux hyènes ou de grimper sur le rocher des macaques au zoo…
    C’est une métaphore, hein, c’est la première qui m’est venue à l’esprit. Le feu cela brûle.

  2. Posté par Loulou le

    La frontière n’étant pas loin il est déjà en Suisse et a déposé une demande d’asile en tant que mineur de 13 ans ayant subi l’esclavagisme en Libye. La fonctionnaire gauchiste féministe en a eu la larme à l’oeil. Elle a proposé au pauvre colon congoïde un lit dans la chambre de sa fille de 10 ans en attendant une réponse positive des officines de Simone. Les nuits sont froides en ce moment…

  3. Posté par Sitting bull le

    moi je suis content d être un homme au moins nous on n est jamais «violé »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.