Crèche de Noël : un maire de gauche choque avec une représentation de Jésus en migrant

migrant crèche

En Italie, le maire d'un village a voulu attirer l'attention du public sur les difficultés des migrants lors de leur périple en confectionnant la crèche. L'ancien évêque auxiliaire de Bologne n'a pas apprécié, s'épanchant dans la presse locale.

La crèche de Noël du village de Castenaso en Italie est assez peu conventionnelle cette année. Selon le souhait du maire Stefano Sermenghi, classé à gauche, Jésus y a été représenté en bébé migrant dans les bras de la Vierge, tous deux à bord d'une embarcation gonflable, voguant sur une bâche bleue. Une image qu'il a réutilisée pour les cartes de vœux de la commune.

Si l'édile local souhaitait attirer l'attention de ses électeurs sur les difficultés rencontrées par les migrants essayant de traverser la mer Méditerranée, l'ancien évêque auxiliaire de Bologne n'a pas apprécié l'élan du maire. Monseigneur Ernesto Vecchi a en effet estimé que l'initiative de la mairie constituait une violation de l'image de la Nativité : «Au cœur d'une scène de Nativité, on devrait trouver un enfant langé dans une crèche et on se doit de respecter cela», a-t-il déclaré au journal Il Resto del Carlino, le 4 décembre, avant d'ajouter : «La pièce maîtresse de la crèche ne peut pas être représentée par un bateau gonflable. Je ne me plains même pas du fait que l'embarcation soit intégrée dans cette crèche, mais elle aurait dû être placée ailleurs. Surtout, on n'aurait pas dû y embarquer l'enfant Jésus et la Sainte-Vierge.»

Pour sa part, le maire n'a pas été déstabilisé par cette déclaration de l'homme d'Eglise et a rappelé au même journal qu'il était important, selon lui, que les migrants se sentent les bienvenus  : «En Italie, il y a du monde pour parler, mais quand il s'agit de faire quelque chose de concret pour améliorer l'accueil de ceux qui arrivent, il n'y a plus personne.»

Source

 

 

 

 

 

 

9 commentaires

  1. Posté par Charles Alexis le

    On y est enfin !
    L’enfant-roi migrant Jean-Mohamed sur lequel se penchent l’âne catholique-crétin-utile Jean-Paul et le bœuf bobo-athée-bienpensant Jean-Pierre.
    Refrain:
    « Il est né, le divin migrant …
    Sonnez iPhone, résonnez tablettes …
    Il est né, le divin migrant …
    Chantons tous notre remplacement »

  2. Posté par Cécile le

    Nous avons aussi des fous chez nous ils réclament pour des décorations de noëls et surtout ils ne peuvent pas dormir car la lumière les éblouit installés 1,50 en retrait de leur fenêtre.
    Des fous ou des frustrés ou des gens en rupture de la société? Ils ne veulent ou ils ne peuvent pas baisser les stores ? Des emerdeurs et rien que ça ! Mais on peut s’en passer !

  3. Posté par Maurice le

    La sainte Famille n’était pas immigrante : elle ne faisait que faire son devoir citoyen, et pour cela elle se rendait au recensement demandé par l’Etat.
    Encore un amalgame !
    Et c’est ainsi qu’on trouve Jésus sous une tente de la Croix-Rouge au Val de Bagnes, ou dans un zodiaque dans un village italien… On pourrait aussi le mettre sur un scooter aquatique puisqu’il semble que ce soit l’un des moyens de passer Gibraltar de l’Afrique à l’Espagne…

  4. Posté par Marie-France le

    Moi qui croyais que les crêches choquaient les musulmans , raison pour laquelle on les interdit dans l’espace public,..représenter des migrants -forcément musulmans-dans une crêche me semble un contre-sens.. comment les migrants peuvent-ils alors accepter ces crêches dans lesquelles on les représente ???? On nage en pleine hypocrisie !

  5. Posté par Aude le

    Pauvre idiot, le Christ n’est pas un migrant et n’a pas prêché le Coran, ignare.
    Il en a pas assez de migrants cet urluberlu.
    Allez encore quelques millions de clandos et les colonnes de St-Pierre ne seront plus debout pour longtemps.
    Le Vatican sera la Nouvelle Mecque européenne, Bergoglio y contribue largement.
    Les communistes et les socialo auront tous le cul en l’air et seront dirigés par le Calife de Rome.
    C’est bien parti.

  6. Posté par Yolande C.H. le

    Je ne suis pas sûre que les migrant-e-s ( j’insiste sur les deux catégories, car les hommes jeunes sont les plus nombreux) apprécieraient d’être logés dans une étable et chauffés par un bœuf et un âne…

  7. Posté par aldo le

    Ils n’ont rien inventé, chez nous il y aussi des crétins: https://www.cath.ch/newsf/creche-de-bagnes-migrants-derangent/ mais la provoc organisée par le Matin et le curé de Bagnes a disparu d’internet, raison pour laquelle il est nécessaire de copier pour avoir des preuves le moment venu.

  8. Posté par Pholos bob le

    Toujours la gauche en extrême .Qu’il laisse sa place à un migrant et qu’il fasse un peu de pratique en Afrique avec sa famille car ils y en a des millions à sauver là-bas. Mais choquer les chrétiens c’est plus à sa portée de taré.

  9. Posté par Bussy le

    L’année prochaine, la vierge sera peut-être en burqa !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.