3 commentaires

  1. Posté par Jacques le

    Je pense que tôt ou tard. Vladimir Poutine va proposer que la Corée du Nord. la Corée du Sud, les USA, la Chine et la Russie se rencontrent à Astana pour une conférence dont l’objectif serait la conclusion (at long last…) d’un traité de paix, assorti d’engagement de s’abstenir de toute provocation et de la levée de toutes sanctions. Mais il attend peut être que la situation empire encore avant de se lancer…

  2. Posté par Antoine le

    La vente de pétrole et de nourriture à la Corée du Nord n’a PAS résolu le problème. (Ceci en compensation de l’arrêt des essais nucléaires et des tirs de missiles).
    Les (7-8 ?) sanctions onusiennes n’ont servi à RIEN !
    Il existe peut être l’ONU … le  »grand machin » disait De Gaulle, mais comme il y a des pays qui disposent du droit de veto, on n’est pas sorti de l’auberge !
    La méthode FORTE risque de méchamment de déraper.
    La méthode FAIBLE ne fait que conforter l’esprit frondeur de la Corée du Nord.
    Si la Russie la Chine et la USA contrôlaient INTÉGRALEMENT (Tous les bateaux, trains, containers, avions, etc …) tout ce qui entre et sort de la Corée du Nord, il y aurait un moyen de pression économique.
    D’autre part, comment éviter que la Corée du Nord n’exporte sa technologie de MORT vers d’autre pays (l’Iran pas exemple) ?

  3. Posté par Le Chapon cha pond pas le

    M.Poutine a probablement raison, mais que faut-il faire pour éviter l’escalade ? Je ne fais certes pas confiance à Kim Jon Un, mais pas plus aux Américains, dirigés par un lobby qui s’enrichit en vendant des armes.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.