« No Billag »: interview de Gilles Marchand à la RTS

billag

RTS, TJ 19h30: "No Billag": l'interview de Gilles Marchand, directeur de la SSR

http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/no-billag-linterview-de-gilles-marchand-directeur-de-la-ssr?id=9138360

Gilles Marchand fait la promotion de la redevance en faisant peur aux téléspectateurs: "Très rapidement, nous serions dans une crise extrêmement importante."

Ah oui, très rapidement la gauche serait dans une crise extrêmement importante, une fois privée de son principal support de propagande!

Un peu plus tard dans le même journal, un long reportage à la gloire des Jeunes socialistes :

https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/le-document--la-soif-dideal-des-jeunes-socialistes-suisses?id=9138342

https://www.rts.ch/info/suisse/9092019-les-jeunes-socialistes-un-engagement-qui-bouscule-la-vie-politique-suisse.html

12 commentaires

  1. Posté par bigjames le

    Existe t il un seul journaliste ouvertement de droite à la RTS ?
    Existe t il un seul animateur ouvertement de droite à la RTS ?
    Quelqu un peut il me donner un nom ?
    Les ressources humaines de la RTS font elles preuve de neutralité ?
    L appartenance à un autre parti qu un parti de gauche est il un obstacle pour se faire engagé à la RTS ?

  2. Posté par Antoine le

    Je voterai OUI à no billag.
    La désinformation professionnelle de Darius est magnifique !
    On en a marre de payer pour se faire lobotomiser le cerveau, c’est fini. Le Marchand de sable a passé, bonne nuit les petits (nains de l’information).
    OUI à no billag.

  3. Posté par Aude le

    Wouais d’excellents programmes.
    Les émissions politiques, Mamar et sa propagande gauchiste, stop, y en a marre.
    Les cassettes de feuilletons américaines louées si peu chères, gnian, violences et& , non merci.
    Temps présent: propagande gauchiste, non merci.
    Le TL : marre de voir la tête de Rochebin, et propagande bien-pensante, non merci.
    Seuls, seuls, « passez- Moi, les jumelles » et films animaliers m’interesse.
    Les humoristes.
    Pas de plan B , tiens donc, une tête de bouc ce Marchand. Tu parles.
    Une TV neutre c’est pas possible, une TV éducative, c’est pas possible, la promotion de chorales suisses à Noël, c’est plus possible.
    Bon sang, juste comparer la qualité des émissions il y a 15 ans et maintenant c’est d’un vide abyssal.
    Ce Mr.Marchand n’a aucun charisme, aucune présence. Ces chefs d’emissions sont nommés à vie. Pas de renouvellement toujours les mêmes têtes. Pas de création. Bref, la rengaine.
    Ah, bon les émissions sportives, il y a encore du bon.
    OK, rien n’est à changer, ben si vous voulez Le Bras de fer, à vos risques et périls.
    Et tant pis pour vous! Arrogants jusqu’au bout. Vous plierez.
    Je vote pour No- billag là.

  4. Posté par JeanDa le

    Ils me fatiguent à vouloir sans cesse sauver leurs privilèges sans songer un seul instant que le peuple suisse en a vraiment marre de payer pour financer leur propagande mono-colore.
    Une seule solution : NO BILLAG !!!

  5. Posté par Le Taz le

    Il est parfaitement scandaleux que la SSR puisse faire sa propre propagande sur une votation qui la concerne! Est-ce bien légal???

    Le Marchand de sable est passé, va rejoindre Pamprenelle et lâche nous la grappe à tout jamais escroc! NO BILLAG ! NO BILLAG ! NO BILLAG !

  6. Posté par Jerry Jack le

    Marchand d’illusions…Il a déjà perdu, ça se voit à son air contracté et défait.

  7. Posté par G. Vuilliomenet le

    Des émissions intéressantes sur la RTS?
    Oui, il y a, par exemple, « Passe-moi les jumelles ». Elle n’a rien de politique. Mieux, c’est le genre d’émission qui permet la cohésion nationale contrairement au TJ qui monte des Suisses contre d’autres Suisses en distillant le poison du socialisme, ce qui est une véritable honte.

    Il n’y aura pas de plan B de par la fautes des abrutis qui siègent aux Chambres fédérales qui ont refusé de penser un contre-projet qui pouvait tenir la route.

    OUI à No Billag sans état d’âme.

  8. Posté par Jacques le

    Ils continuent de nous arroser à jet continu. Cela devient indécent. Au vu des récents sondages, ils ont le trouillomètre à zéro, mais espèrent encore se sauver in extremis… Nous sommes encore des cochons de payants, mais certainemento pas des canards sauvages. A voir la tête de ce Gilles Marchand et l’entendre nous ressasser sa propagande d’une voix mielleuse, le camp du OUI a gagné de nouveaux supporters !

  9. Posté par Hervé le

    Une interview de plus, toujours les mêmes arguments. La « pluralité » dans toute sa splendeur.

  10. Posté par leone le

    Bien sûr qu’il défend ses 50’000.-/mois et les 12 à 15’000 balles par mois de sa cohorte de journalistes et directeurs de ceci et rédacteur en chef de cela. A sa place on le ferait aussi.
    Marchand est capable de vous expliquer pendant 30 minutes pourquoi il faut agir d’une certaine façon et 2 mois plus tard il prendra la même demi-heure pour justifier le contraire. Et à chaque fois très persuasif. En cela il est très fort, presqu’aussi fort que l’était Gil Baillod.

  11. Posté par AngePur le

    L’honnêteté la plus élémentaire voudrait que la RTS reste neutre dans cette affaire ! Surtout ses dirigeants. C’est aux politiques et au gens de débattre. Et au peuple de décider en dernier ressort. Marchand peut argumenter pendant 3mn sans aucune contradiction : scandaleux ! On comprend qu’il veuille conserver ses près de 600’000 CHF de salaire annuel et son gigantesque pouvoir de manipulation, d’ingénierie sociale, du peuple (selon les directives de la franc-maçonnerie) !
    D’autre part, dans le cadre de ce 19:30, j’ai été stupéfait par le reportage de près de 5mn à la gloire des jeunesses socialistes (Intitulé sans rire : la soif d’IDEAL (lol) des jeunes socialistes suisses). Un pur clip de propagande ! Les seuls propos que j’ai « appréciés » sont ceux de la dirigeante des jeunes PLR invitée par les jeunes PS : elle a reconnu qu’il y avait identité de vue entre eux sur le plan sociétal. Merci, on avait compris que le PLR ne diffère du PS que par quelques nuances sur le plan économique (et encore…). Comme l’ex UMPS français !

  12. Posté par coocool le

    On dirait que c’est plutôt lui qui a peur de perdre son demi-million de salaire sur le dos du contribuable…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.