Médias. Discrimination anti-UDC et favoritisme de gauche à répétition à la SSR. Nos lecteurs protestent

Journalisme75DeGauche

Merci à notre lecteur, Yogi, pour son message, ci-dessous:

Un exemple, parmi bien d'autres, de discrimination anti-UDC à la RTS-Radio la 1ère La Matinale :

- Le 15.11.2017, Kevin Grangier (UDC) est l'invité. Il passe à la moulinette des questions (vicieuses) de Romain Clivaz. Puis, après la rubrique suivante, voyant qu'on ne lui demande plus rien, il se lève et s'en va. Départ visible sur la version vidéo de l'émission :

https://www.rts.ch/play/radio/la-matinale/video/la-chronique-musique-video-le-lien-entre-la-musique-et-la-mort?id=9088673

Il est donc absent lors de la revue de presse de Valérie Droux pour laquelle il n'a pas été convié à rester.

MàJ. 29.11.17.Romain Clivaz tient à réagir et à signaler que Kevin Grangier était intervenu à plusieurs reprises dans cette revue de presse, ce qui est vrai, et aurait lui- même pu intervenir davantage.

 

- Aujourd'hui le 27.11.2017, c'est J-C Schwab (PS) est l'invité. La soupe lui est servie par les journalistes. Puis Romaine Morard lui demande explicitement de rester pour la revue de presse de Valérie Droux. Pour chaque rubrique de cette revue de presse, touchant notamment au sujet sensible des primes d'assurances maladie, la parole est donnée longtemps à J-C Schwab qui peut donner libre cours à la propagande socialiste jusqu'à 8h00 :

https://www.rts.ch/play/radio/la-presse/audio/la-revue-de-presse-par-valerie-droux?id=9100111

 

Et j'ai observé que ce comportement discriminatoire est fréquent avec les membres de l'UDC.

 

Bonne journée à vous et bon courage.Yogi

 

NDLR. Exemple supplémentaire. On pourrait ajouter un exemple on ne peut plus clair et à peine croyable qui date de ce dimanche soir 26.11.2017. A l’émission Forum des médias de Forum à 18h45, animée par le journaliste de gauche Memet Gultas, il était question du 1,3 milliard de francs suisses que le Conseil fédéral vient d’accorder à l'UE, sans y être obligé, et contre lequel l’UDC veut une votation populaire, il y avait 3 journalistes invités, tous d’accord avec le Conseil fédéral, mais aucun journaliste favorable à la position de l’UDC. Est-ce parce que cette espère rare n’existe tout simplement pas,ou parce que délibérément on n’en voulait pas, à côté des 75% de journalistes de gauche de la SSR? Ce « débat » a comme rarement fait apparaître cette situation scandaleuse, pourtant toujours contestée par la SSR ; ce débat a aussi montré ce qu’il y a d’abusif dans la prétention du Service public de représenter TOUS les publics.

 

8 commentaires

  1. Posté par JeanDa le

    Une seule réponse possible : « OUI A NO-BILLAG » !

  2. Posté par philippe le

    De toute façon le système est à revoir totalement. Quand on constate que des entreprises médiatiques font d’énormes bénéfices et nous les «  »cons » de petits suisse nous payons une royale redevance . Alors oui no Billag ! .

  3. Posté par Wild le

    Preuve concrète de la Discrimination de la RTS Radio Télé. Socialiste
    Propagande Socialiste avec notre argent de tous les contribuables,
    RTS a toujours dit de diversité d’opinion NON PAS DU TOUT,
    Vous n’êtes pas sur la même ligne gauche comme eux, vous êtes cuits sans pitié
    Extrême Gauche c’est la pire la plus violente
    Réveillez Vous !!! Votez OUI à NO BILAG

  4. Posté par Martin Leu le

    Pas gagné d’avance, dit Jack Palance ? Je dirai plutôt foutu d’avance ! Quand on a vu les Vaudois élire une destructrice nommée C’est cela Amarelle, on peut dire que la nuisance socialiste est encore loin de la disparition et comme cette engeance est la principale bénéficiaire des agissements de la SSR / RTS, nous pouvons être certains que No Billag ne passera pas, D’autant plus que les adversaires de l’initiative ont réussi à convaincre que si No Billag était acceptée, il n’y aurait plus ni TV ni radio, comme j’ai entendu une amie me dire que c’est ce qu’elle avait compris…

  5. Posté par Antoine le

    Dès que la votation du 4 mars, OUI à no billag aura passé, on verra bien que la gôche et le PS n’aura plus de tribune libre sur les ondes …
    Le ton va subitement changer ! Pas mal des 70% de journaleux de gôche vont retourner leur veste, à l’instar de quelques politicards !!

  6. Posté par coocool le

    Vivement le 4 mars !

  7. Posté par fred le

    nous avions les mêmes attitudes sur RTL le matin vers 7h45 lorsque un « invité » de gauche dissertait on le laissait parler. mais lorsqu’un invité fn arrivait… coupage de parole incessant.

  8. Posté par Jack Palance le

    Incroyable !….au lieu de se dire hypocritement (ce qui ne devrait pas leur être trop difficile) soyons plus impartial afin de calmer le jeu….ces faux-cul en RAJOUTENT couche après couche comme pour narguer en faisant croire qu’ils sont intouchable dans leur sale pensée unique !…Ca fait longtemps que je ne vote plus (désolé mais les votes deviennent plus que des sondages vu qu’il ne sont quasi plus respecté dès que ça va à l’encontre de la gauche) ….mais là….je vais faire exception et inciter le plus possible de gens à voir enfin la réalité !…même si (hélas) c’est pas gagné d’avance….au vu de l’aveuglement de la majorité du peuple.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.