4 commentaires

  1. Posté par SD-vintage le

    Cette église ne représente plus aucun suédois, donc on s’en tape.

  2. Posté par jsg le

    Quelle bande de c**s et leur pays ne devra plus se dire au féminin ? On devra dire quoi ? Le Suède ?
    C’est triste, ce genre de polémique indique une société qui s’ennuie et cherche des dérivatifs. Quand un groupe ne défend plus les valeurs pour lesquelles ses aïeux se sont battus, ce groupe est appelé à disparaitre.

  3. Posté par Claire le

    Allons bon, Dieu n’est plus un vieillard barbu? Zut, un de mes rêves d’enfance qui s’écroule. Déjà que j’avais appris que le père Noël n’existe pas…
    La devise de Fouquet était « quo non ascendet » (jusqu’où ne montera-t-il pas?). La devise de la Suède est en train de devenir « quo non descendet »….

  4. Posté par Hotch le

    Bah, comme la Suède est en passe de devenir le principal pays muzz du continent, la portée de cette idiotie se limitera à 4 ou 5 ans. Ensuite ils pourront toujours s’amuser à traduire le coran en écriture inclusive… s’ils ne se sont pas fait décapiter/crucifier/brûler avant. Et franchement, ils sont tellement cons qu’ils méritent largement ce qui va leur arriver.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.