Le PS dit non à l’initiative «No Billag»

billag

Le Parti socialiste dit «NON à la destruction du paysage médiatique suisse» et recommande de rejeter, le 4 mars, l'initiative «No Billag».

Le 4e pouvoir, incluant une offre radio/TV diversifiée et indépendante, ne peut être ainsi rayé de notre démocratie, écrit le PS vendredi dans un communiqué.

(...)

Source

Nos remerciements à G. Vuilliomenet

Rappels:

Etude: Près de 70% des journalistes de la SSR sont à gauche

Médias. Votation populaire à venir 4.3.2018 : « No Billag » : fin du service public ? Grand affolement, propagande monstre et mensongère

Suisse: un spécialiste du renseignement économique dévoile le pot aux roses « En contrôlant la radio et la télévision, on peut gagner des élections »

Après Barcelone, la RTS invite un imam pour nous expliquer que l’islam est une religion de paix

Médias. Quand les « Signatures » de la RTS attestent de l’idéologie des journalistes du Service public (devinez laquelle!), audio 1’48

La RTS en pleine propagande d’extrême gauche: « Néonazis, menace sur l’Europe »

19 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    Chômage ? Voir : https://www.24heures.ch/signatures/reflexions/no-billag-c-500-emplois-vaud/story/17669073
    La société Billag située à Fribourg sera remplacée par une autre entreprise zurichoise en 2019, toujours pour percevoir la redevance.
    Ce jeu de la concurrence risque de créer 250 nouveaux chômeurs … selon M. Longchamp.
    La concurrence, voilà ce qu’il manque et a manqué depuis des décennies aux médias radio et TV et surtout une diffusion de l’information REELLE.
    74% des journalistes votent à gôche et nous formatent selon leur méthode de penser !
    Référence : http://lesobservateurs.ch/2017/11/27/medias-discrimination-anti-udc-et-favoritisme-de-gauche-a-repetition-a-la-ssr-nos-lecteurs-protestent/
    Ce n’est plus un moyen d’information équitable pour TOUS les partis, c’est une tribune pour les partis de gôche, Vert de gris et Vert pastèque !
    Je voterai OUI à no billag. Cette situation de monopole et de tour d’ivoire, c’est terminé !
    Il faut voir les dégâts causés aux auditeurs dont le cerveau est lobotomisé, c’est insidieux et les gens ne s’en rendent même plus compte (1984 de G. Orwell) Livre a acheter pour Noël. Cela permettra d’ouvrir les yeux et les oreilles à tous ceux qui ne sont encore par trop

  2. Posté par Henri le

    Evidemment, avec l’info servie à la sauce gauchiasse le lavage de cerveau doit continuer!

  3. Posté par Julie Rochat le

    On ne s’attendait pas à autre chose de la Gôche qui ne souhaite pas supprimer le principal vecteur de sa propagande puante! Autant enlever les ailes d’un avion!! Quant au vol autorisé (racket) qu’est la redevance, cette plaisanterie a assez duré donc pour moi ça sera un énorme OUI à No Billag !

  4. Posté par JeanDa le

    Evidemment ! Ils ne verront pas de gaieté de coeur disparaître leur organe de propagande !
    C’est ma PREMÈRE RAISON de voter OUI à NO BILLAG !!!!
    Le rakett qui nous est imposé n’est que la seconde raison.

  5. Posté par SD-vintage le

    paysage médiatique suisse ou champs de ruine ?

  6. Posté par James le

    Une offre radio -tv «indépendante et diversifiée» hahaha , çela m as bien fait rire!!!

  7. Posté par sophie le

    Si le PS dit non, une raison de plus pour voter oui, ce que je ferai…et franchement je perds quoi… un TJ qui traite tous ceux qui votent UDC d’extrême droite… des séries qui sont passées sous les chaines françaises, au moins peut être que je n’entendrai plus les annonces depuis 3 jours combien il est judicieux de donner 1,3 milliards à l’UE sans contrepartie et sans aucune interview du camp UDC, comme si tout le peuple suisse était super content de ce fait…. on verra à la votation si le peuple suisse est si content de cette désinformation de gauche permanente dans nos médias TV…..

  8. Posté par Sergio le

    Je n’en reviens pas. En discutant avec des personnes de tous bords, je m’aperçois que les gens ont peur que leurs émissions soient supprimées. Qu’il n’y ait plus de foot ou de tennis à la télévision, que tout devienne payant, de mauvaise qualité et hors de prix. Si l’initiative était acceptée, nous n’aurions plus de télé ! La télé étant devenue, à la fois le boire et le manger, la propagande socialiste n’a pas trop de soucis à se faire.

  9. Posté par Schwander Dominique le

    Une excellente raison de voter oui à NO BILLAG; avec l’argent des contribuables, la TV et la radio noyautées par la gauche sont devenues le ministère de la propagande de ces élus de gauche, encensent tous les imbéciles utiles et autres bisounours qui prêchent le politiquement correct, l’idéologie dominante, la religion droit-de-l’hommiste, l’amour des autres, le mépris des siens, l’inversion des valeurs, la charité pour les autres en confisquant et en dépensant l’argent des contribuables.

  10. Posté par Le Taz le

    NO BILLAG c’est le premier pas vers l’éradication du néo-bolchevisme mondialiste. Bottons le cul une bonne fois pour toute à cette vermine manipulatrice et malfaisante. NO BILLAG c’est NON AUX BOUCLIERS ROUGES, c’est NON A LA MAFIA DES BANKSTERS MONDIALISTES qui nous volent, nous manipulent et nous mentent depuis bien trop longtemps! Nous ne voulons plus de votre monde de merde!

  11. Posté par Matelot le

    Raison de plus de voter OUI à No-Billag. Le PS enfin sans son principal organe de propagande.

  12. Posté par Derek Doppler le

    Eh ouais, en éliminer un, c’est liquider l’autre, et inversement. Sans PS, plus de merdias, sans merdias, plus de PS. Les initiants devraient insister beaucoup plus à ce sujet: No Billag = No PS.
    No Billag, c’est la Kryptonite des gauchistes!

  13. Posté par Gérald le

    Je voterai OUI à no billag, malheureusement je suis persuadé que la majorité des gens vont voter NON comme les moutons q’ ils sont. Ce n’ est pas de leur faute car comme disait ma voisine d’ un certain âge: Si la TV dit quelque chose c’ est forcément la vérité. Ces gens ont déjà subit le lavage de cerveau socialiste prodigué par la tsr.

  14. Posté par Myrisa Jones le

    La « gôche caviard » a très très peur de perdre leur organe de propagande principal!
    Fallait peut-être ouvrir les yeux avant…

  15. Posté par Hervé le

    Si l’acceptation de l’initiative conduit à la « destruction du paysage médiatique suisse », alors l’offre n’était pas « diversifiée et indépendante » les cocos. Vous ne pouvez pas tout avoir, l’interdépendance des deux est la définition de presse monolithique.

  16. Posté par coocool le

    Une bonne raison de plus voter en faveur de cette excellente initiative !

  17. Posté par S. Dumont le

    Ce n’est pas très étonnant, puisque la SSR et la presse écrite sont leurs fonds de commerce!!

  18. Posté par Antoine le

    La RTS (Radio TV Socialiste) est justement un merdia soutenu par le PS !
    Je voterai OUI à no billag.
    J’en ai assez des émissions faites par des journaleux de gôche pour nous enfumer.
    Radio et TV c’est du pareil au même ! Y compris la  »messe » du TJ à 19H30 de Darius !

  19. Posté par Jack Palance le

    Ben voyons !…c’était à prévoir !….c’est comme si sous Staline, on demandait si le politburo ou le Komintern voulait supprimer la Pravda !….pas folle les guêpes !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.