Milan: un jeune Marocain en contact avec l’Etat islamique arrêté, il voulait faire exploser une gare

Image_JPEG_606_350_pixels

Avec un drone chargé d’armes chimiques, il voulait faire exploser la gare de Lodi (Italie). C’était le plan d’un jeune musulman de 15 ans, né en Italie de parents marocains.

Il était en contact via une chat de Telegram avec un membre de l’Etat islamique et écrivait « je veux mettre une bombe dans train ou un car. Ou à la gare de Lodi où il n’y a pas de contrôles ». Il a été arrêté le 9 octobre et le Tribunal pour enfants de Milan a confirmé la détention en prison ces derniers jours.

Il Giorno Via Fdesouche.com

4 commentaires

  1. Posté par Munger le

    @ Dupond
    Bonsoir,
    Aux ames endoctrinées on apprend que les âmes bien nées doivent être décapitées.

  2. Posté par Yolande C.H. le

    « Des enfants du pays » dixit Ada Marra,

  3. Posté par Greg le

    Les autorités devraient s’arranger pour qu’il décède subitement par accident ou par suicide.

  4. Posté par Dupond le

    Aux ames biens nées la valeur n’attend pas le nombre des années ….

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.