Suisse: L’imam haineux était venu en tant que requérant d’asile. Son expulsions sera difficile.

imam

Un Ethiopien est jugé par le Tribunal de district de Winterthour pour un prêche qui incitait à tuer les musulmans qui ne prient pas en communauté.

Si une expulsion est prononcée, le renvoi pourrait s'avérer difficile. En effet, la Suisse n'a pas d'accord de réadmission avec l'Ethiopie.

Source et article complet

22 commentaires

  1. Posté par Le pragmatique le

    Coluche disait : il est dedans mais il reste dehors. En ce XXI siècle complètement perturbé il faudrait dire il est dehors mais il reste dedans.

    Ceci dit je relève que dans le sélect 20 Minutes de ce jour, on peut lire
    « Au tribunal, l’imam a affirmé ne pas avoir compris les propos qu’il a tenus lors de son prêche ».
    A combien peut on évaluer le qi de ce savant musulman ?

  2. Posté par Julie Rochat le

    Bien dit Bernard, entièrement d’accord avec vous mais il faudrait que l’UDC se réveille gentiment, il est grand temps ! Il paraît que c’est le premier parti de Suisse ?? On ne dirait pas…. La gauche décide de tout et fait exactement comme elle veut et pendant ce temps que fait réellement l’UDC, peut-on le savoir ?? C’est navrant mais ce parti est de moins en moins crédible et va perdre des adhérents !

  3. Posté par Gabrielle le

    Comme annoncé dans mon commentaire ci-dessous : sursis et expulsion d’opérette dont chacun sait qu’elle n’aura jamais lieu. Et cette saloperie islamiste (comme tant d’autres de ce gabarit) continuera à bénéficier du social à perpète, payé par moi, payé par vous. Au risque évident d’être censurée, je vais me lâcher tant je suis écoeurée : Justice de merde et islamoclientèloconnardogauchos… je vous dégueule, je vous chie !!!

  4. Posté par Aude le

    On s’en fout, dehors.
    l’Ethiopie n’est pas en guerre. Qu’ils se demerdent avec leurs radicaux musulmans.

  5. Posté par Antonio le

    Le droit d’asile tel qu’il est pratiqué actuellement n’a plus aucun sens!

  6. Posté par Jeff le

    Il faut appliquer la même méthode qu’en Israel : En prison tant qu’il ne veut pas partir volontairement. Et s’il décide de partir, on lui paye le billet d’avions + un pécule. Ce n’est pas légal ? Israel s’en fout ! Il reste à la Suisse d’en faire autant !

  7. Posté par Bernard le

    Il faut rapidement un durcissement sévère de l’asile en Suisse. l’UDC doit rapidement se pencher sur une restriction drastique du droit d’asile. Il faut que l’on puisse expulser rapidement tous les parasites qui profitent de l’asile. Il faut que le budget annuel pour l’asile soit divisé par cinq.
    Le peuple doit pouvoir voter rapidement pour restreindre les coûts de l’asile.

  8. Posté par Peter K le

    C’est une excellente nouvelle pour notre cause a nous, patriotes, cela ouvre enfin les yeux a nos moutons qui croyaient encore en notre systeme, idem pour les reactions des lecteurs a l’annonce du 1,3Mia que le souteneur bruxellois est venu recevoir ce jour a notre tenanciere de maison close, et avec quel sourire! Je n’aurais quand meme jamais imaginer que mon pays devienne un paillasson pareil, vraiment mal au bide, et ma haine monte, le systeme a voulu la guerre civile, va pas tarder!

  9. Posté par Gabrielle le

    Pas besoin d’être devin pour savoir que, non seulement il pourra rester chez nous (en vivant très certainement grâce aux cadeaux mensuels du système social) mais de plus, il sera condamné avec sursis. Ainsi est notre justice et notre système politique. Mépris et pitié pour toute cette merdaille qui permet cela.

  10. Posté par UnOurs le

    Il faut voir les choses du bon côté.
    Le jour où l’appareillage de contention d’état cède, ces allogènes, isolés ou en groupes, ne tiendront pas le choc.
    Et les traîtres autochtones non plus…

  11. Posté par j.j le

    @Melany
    Entièrement d’accord avec vous! Si on ne peut expulser de pareilles menaces pour la sécurité nationale que devons-nous en faire? Les laisser faire et les subir? NON Les entretenir à vie dans une prison de luxe aux frais de leurs potentielles victimes qu’ils haïssent tant? PAS D’ACCORD…. Le choix est tout de même assez restreint en matière de solutions n’est ce pas? Il ne faudra pas venir hurler au retour « des années sombres gnagnagna….  » quand l’une de ces éminentes chances pour notre pays, peuple et civilisation sera retrouvée avec du plomb dans les babouches!!!

  12. Posté par Lucas le

    Mais bordel! Parachutez-le au dessus de son pays d’origine, qu’on en parle plus et qu’on passe à autre chose!

  13. Posté par Melany le

    A force de ne pas pouvoir renvoyer de tels personnages chez eux, je crains que certains/nes personnes qui en ont plus que marre prennent les armes et se chargent de les faire taire définitivement ! C’est ce que nos autorités cherchent ?

  14. Posté par miranda le

    Cela veut dire que cet imam avait en premier lieu LE PROJET de soumettre les musulmans qui ne priaient pas bien ou qui ne « respectaient  » pas l’islam.

    Donc première chasse à l’homme « non pratiquant mais né musulman » à REISLAMISER profondément.
    .
    ET ENSUITE VOUS LE DEVINEZ : quand ces non-pratiquants deviendront des musulmans assidus, bien réislamisés, bien obéïssants, IL LEUR SERA DEMANDE de faire la chasse aux »non islamisés » A CONVERTIR.

    Ne nous voilons pas la face, ces imams intégristes viennent en EUROPE pour cela. Répandre l’ISLAM par la terreur. SORTONS DE NOTRE NAIVETE.

    On n’a pas besoin de demander sa réadmission à l’Ethiopie. Transport en voiture jusqu’à un endroit frontalier, proche de l’Ethiopie, le déposer et lui souhaiter bonne chance.Solution très économique pour tous.

  15. Posté par Schwander Dominique le

    Il est grand temps que les noms des fonctionnaires qui, d’une part, permettent à de tels militants vicieux d’entrer chez nous et, d’autre part, leur accordent des permis de séjour soient publiés pour que les citoyens-contribuables les connaissent et puissent se plaindre.
    Gérald a bien raison, nous avons besoin d’un bagne où de tels vicieux purgent leur peine en subvenant à leurs besoins et en payant les coûts.

  16. Posté par BONARDO le

    A expulser immédiatement ,n`avions nous pas voté ???
    Que fait le conseil fédéral ?
    Rien ?
    La Honte .

  17. Posté par Yolande C.H. le

    C’est une collectivité vivant sur un territoire qui développe la civilisation qui lui convient : une volonté commune donc.
    Les peuples où règne la sauvagerie doivent se civiliser eux-mêmes car aucune organisation et encore moins un état ne peuvent le faire à leur place. Je rajouterai même qu’il est impossible à une collectivité d’imposer son modèle à un immigrant, quel qu’il soit : c’est à lui qu’appartient la décision d’assimiler ou non la civilisation dont il apprécie les avantages, afin de les entretenir par son engagement.
    Importer les mœurs de sa propre civilisation doit être considéré comme une offensive contre la population d’accueil dont l’équilibre social ne tient que par sa cohésion. A noter qu’un citoyen suisse se doit de fournir pour certaines démarches un extrait du casier judiciaire ou de l’office des poursuites. La population d’accueil n’a pas à accepter les yeux fermés des personnes dont on ne sait rien et dont la fiabilité est bien souvent plus que douteuse.

  18. Posté par Antoine le

    Encore une fois on applique les lois en vigueur.
    Cet imam étranger est venu en Suisse (chez nous) pour des prêche de HAINE !
    Ceci doit être immédiatement sanctionné (par la prison, par l’EXPULSION de l’Europe à vie).
    Si cela est  »difficile », comme mentionné, j’espère que notre administration sera a la hauteur pour trouver une solution pour quand même l’EXPULSER !
    Il y a des limites à ne pas dépasser. Celle-ci est particulièrement sensible et délicate et risque de faire exploser la marmite si cette racaille qui prône la haine et la violence n’est pas EXPULSÉE du territoire Suisse. Sinon il faudra trouver une solution beaucoup plus déplaisante, lorsque le peuple suisse se soulèvera !
    Il y en a MARRE de se faire insulter et menacer par cette racaille.

  19. Posté par Hotch le

    Pourquoi faire une fixation sur l’Ethiopie: il peut aller dans n’importe quel pays qui voudra de lui.

  20. Posté par rikiki le

    Ouvrez la soute!

  21. Posté par Gérald le

    Il faut faire des pénitenciers privés où les prisonniers doivent travailler comme au USA. Cet imam soit il dégage soit il est enfermé et il bosse pour sa nourriture et son entretien. Il faut en finir avec cet hypocrisie  » on veut l’expulser mais on ne peut pas  » J’ espère que cette fois mon com. sera publié.

  22. Posté par Bussy le

    Et on nous fait payer des impôts pour entretenir à vie des cafards pareils !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.