Allemagne: un Algérien harcèle sexuellement une femme en pleine rue puis poignarde son petit-ami venu à son secours

Hambourg

Un homme s’approche d’un couple. D’abord il veut une cigarette, puis il ouvre sa braguette et harcèle sexuellement la jeune femme. Quand son petit-ami est intervenu, l’agresseur l’a attaqué.

Le choc est visible sur le visage du jeune homme. Il a quatre plaies perforantes, sans danger pour sa vie.

Dans le centre-ville de Hambourg, il a été poignardé après que sa petite amie ait été harcelée par un Algérien de 27 ans, déjà connu de la police pour des délits de drogue.

Welt.de

11 commentaires

  1. Posté par Le Chapon cha pond pas le

    J’ai toujours sur moi une lampe de poche combinée avec un choqueur (paralyseur) électrique de 2 400 000 volts, très facile à utiliser. Je l’ai acquise sur http://www.antiagression.com . Un petit coup de ce machin sur le machin du violeur algérien et il cesse immédiatement en se cramponnant l’objet du délit. Il risque de s’en souvenir longtemps….

  2. Posté par Le râleur le

    Je songe à m’armer.Moi qui ai peur des armes .

  3. Posté par Lucas le

    Saleté de charogne algérienne!

  4. Posté par Sergio le

    Merkel, sauvez Merkel ! Jamais un chancelier n’aura commis autant de dégâts. C’est exprès que je n’utilise pas le féminin.

  5. Posté par Jack Palance le

    Il y en a 500 de ces métastases qui on débarqué en force en Espagne ces derniers jours !…et ca continue….encore et encore….

  6. Posté par Damien Francois le

    et oui, Nounours, vous avez bien raison… et, pour citer de Gaulle: « Je vous ais compris! » :-)
    http://www.huntingpage.de/images/Schiessen/Flinte_gross.jpg
    En passant, je viens de recevoir ce message d’un ami très proche (ici, Est de la Belgique – Ostbelgistan): « Hier j’ai été chercher les enfants à l’école, je n’ai ni entendu le français ni l’allemand sur toute la période où j’ai attendu … ☹ et il y a avait du monde. C’est trop, tout simplement ». Zu spät, jetzt müssen « anders » an das Problem ran – siehe oben.

  7. Posté par UnOurs le

    Il faut maintenant être « équipé » pour se défendre.
    Le problème, c’est que les farces de l’ordre et la « justice » ne vous louperont pas.

  8. Posté par fred le

    J’ai ressorti mon poing américain des années 70 dont je ne m’étais jamais servi. Le mus qui voudra y gouter aura la surprise de sa vie.

  9. Posté par Pholos Bob le

    La haine transpire chez ces personnes quoi qu’on en dise.Ramener que des illégaux hommes en Europe est ce pour plaire aux gauchos femmes en manquent?Y aurait comme un problème merkel et consœurs.

  10. Posté par Vautrin le

    « Tous ensemble, que l’on est bien,
    Chaque jour qui passe nous est un nouveau lien.. »
    Encore un exemple des joies du Vivre Ensemble prôné par les ayatollahs du culte de l’Autre Suprême. Le Bon Sauvage se conduit-il comme le dernier des sagouins, les imbéciles lui trouveront toujours des circonstances atténuantes. Cette attitude de gnostiques amis des criminels est, on le voit, mortifère. C’est celle des Merkel, Macron, Junkers et consorts. Haro & bastonnade !

  11. Posté par Bosquet le

    Un algérien ! Encore ! Ce n’est pas le premier , ni le dernier hélas ! L’Allemagne n’est plus allemande .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.