Europe centrale et Etats-Unis : la nouvelle alliance

post_thumb_default

 

Même la chancelière Merkel a reconnu que le multiculturalisme en vogue en Europe depuis trente ans est un échec cuisant. Les enquêtes scientifiques montrent qu'un nombre significatif de musulmans européens sont fondamentalistes et des milliers de jeunes

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Claire le

    Reste à souhaiter qu’une nouvelle Mitteleuropa se consolide autour du V4 et de l’Autriche, comme base de résistance au golem destructeur qu’est devenue l’UE.

  2. Posté par Blocus le

    Alors que le CF continue de vouloir plaire à l’UE, l’Autriche, les USA, l’Angleterre cherchent à faire une alliance avec les pays du groupe de « Visegrad », et d’autres pays de l’Est.
    En Suisse, les partis de droite, à part l’UDC, se gauchisent depuis plus de 30 ans et c’est le résultat de la soumission totale au politiquement correct de quasiment tous les médias.
    La Suisse a toujours eu l’exigence du travail bien fait et cette exigence s’est perpétuée dans le respect du politiquement correct. Nos lois bancaires sont devenues plus strictes que dans n’importe quel pays au monde, nous respectons les normes et les taxes Co2 religieusement, nous donnons plus d’argent par tête d’habitants pour « aider » que n’importe quel pays au monde et nous sommes champions du monde du remplacement de population et « des sanglots de l’homme blanc ».

  3. Posté par Vautrin le

    Mais… le phénomène de communautarisme est inhérent, anthropologiquement, aux regroupements humains, lesquels se fondent sur un processus d’exclusion-inclusive. Ils deviennent endogames matrimonialement, idéologiquement, et dans leurs mœurs. D’où le « fondamentalisme » dans les banlieues, qui n’est rien d’autre que le respect à la lettre du coran. Il est vain d’espérer les intégrer.
    Précisément, Fanjul (« Al-Andaluz, la naissance d’un mythe » éd l’Artilleur) en donne des illustrations magnifiques à propos des dhimmis et des Juifs face aux musulmans en Al-Andaluz, puis des morisques après la Reconquista. Ce que nous observons in situ dans les sociétés européennes qui, par esprit gnostique, s’auto-haïssent et célèbres le culte de l’Autre Suprême. Il n’y a pas trente-six solutions : ou bien accepter la partition, ce qui conduira inévitablement à l’affrontement entre la communauté la plus hargneuse et les autres, ou bien l’expulsion des communautés indésirables.
    Il est évident que, nonobstant les délirantes pétitions de principes des recto-humanistes (ou ortho-humanistes) c’est la seconde solution qui est la bonne. Le tout étant de mettre en place des gouvernements qui agiront comme les rois d’Espagne quand ils ont expulsé les morisques. Et là, ce n’est pas gagné !

  4. Posté par SD-vintage le

    « Vingt-trois des 28 gouvernements de l’Union européenne (UE) s’appuient désormais sur des majorités parlementaire de « droite ». Presque partout, la gauche est en déroute. »
    Quand verrons-nous l’impact sur la CEDH, la CJUE, et la Commission européenne ? A moins que ces gouvernements de « droite » fassent comme la France de « droite » et l’Allemagne de « droite » (Merkel, Sarkozy) qui n’envoient que des responsables de gauche.

  5. Posté par Dupond le

    Cette bourrique veut s’accrocher aux branches ……Dégage immonde personnage

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.