Genève: Ils veulent en finir avec le règlement Dublin et stopper les expulsions

genève

Plus de 33'000 signatures seront déposées ce lundi à Berne, lors de la Journée internationale des droits de l’enfant. Objectif: que les autorités humanisent le règlement Dublin. Témoignages.

La migration est toujours une rupture dans le parcours d’une vie. Surtout lorsqu‘il est semé de traumatismes. «Et que dire quand l’arrivée en Suisse se traduit par un nouvel obstacle à franchir: celui du règlement Dublin et des renvois qui en découlent (ndlr: lire encadré)», déplore Juliette Fioretta, membre de Solidarité Tattes. Cette association veut en finir avec un règlement «qui ne respecte pas les droits humains, ceux des enfants et des réfugiés vulnérables en particulier».

(...)

Source et article complet

15 commentaires

  1. Posté par Marc le

    Le Canton de Genève pourrait lancer un processus d’autodétermination pour rejoindre la France: ça nous ferait des vacances!

  2. Posté par Antoine le

    Pauvres couillons débiles de gauche!

  3. Posté par JeanDa le

    La gôche ne m’étonne plus. Leurs gesticulations débiles sont à ignorer et mépriser purement et simplement.

  4. Posté par S- Dumont le

    Mais de quoi s’agit-il exactement? Prendre la Suisse pour une vache à lait? Ne pas respecter les accords de Dublin?
    Mais c’est bien la gauche qui voulait la nouvelle loi sur l’asile avec avocat gratuit!!
    Cette initiative, acceptée par les électeurs se fonde comme dans toute l’Europe à des devoirs et à des obligations.
    Le Tribunal administratif fédéral a dû engager 4 juges supplémentaires pour faire face aux très nombreux recours et l’UDC a demandé l’application stricte de la loi dite Dublin.
    C’est-à-dire qu’un migrant, mineur ou pas, malade ou pas, venant d’Italie, prétextant être mieux soigné en Suisse doit retourner en Italie, premier pays d’accueil.
    Autre exemple: Un migrant arrivé de France, avec pour excuse que notre pays accueille mieux que la France est un motif de renvoi en France.
    Et des exemples comme ceux-là débordent au TAF, voir lien ci-dessous. Les procédures où les migrants gagnent au TAF sont très rares!!
    Normalement, le nombre d’arrivées devrait diminuer dès 2018, ce qui revient à dire que la gauche a peur de perdre ses emplois dans ce business très florissant!!
    https://jurispub.admin.ch/publiws/pub/news.jsf?lang=fr

  5. Posté par Loulou le

    Le droit d’asile doit être aboli. En cas de trouble ou de catastrophe en Europe la solidarité naturelle fera son travail. Que des minorités crèvent au fin fond de l’Afrique me laisse totalement indifférent. Nous ne devons absolument rien à ces gens.

  6. Posté par Loulou le

    Pour cela il existe un outil démocratique qui s’appelle l’initiative populaire. Je me torche le fondement avec leur pétition de gauchiasse dont la moitié des signatures est invalides et pour cause: provenant de clandestins criminels.

  7. Posté par Lucide le

    J’ai commenté cet ersatz d’article directement sur le site TDG aujourd’hui en écrivant simplement : » Article de gauchiste pour journal de gauche, circulez y a rien à voir «. Résultat : non-publication. Les gauchiasses sont-ils une race ? Ou la vérité est elle si difficile à avaler pour les pseudo journaleux du torchon genevois ?

  8. Posté par Antoine le

    Pauvres connards débiles qui veulent faire cesser les expulsions!

  9. Posté par Pholos bob le

    Bon vu que cela ne va jamais ce tarir et que dans quelques dizaines d’ années ont sera 12 milliard,faut que ces gauchos aillent montrer leurs savoirs directement dans les pays concernés.Leurs propres argents et celui de ces philanthropes milliardaires et autres stars remplis de pognons et toujours entrain de faire la moral devrait largement suffire à rééquilibrer ces pays remplis de gens de bonnes volontés prêt à s’investir.

  10. Posté par Yolande C.H. le

    On peut élargir à tous ces requérants les propos de Zemmour posté le 19.11.17, 1.00 min. au sujet de la position de victime.

  11. Posté par P. le

    Un sri lankais demandeur d’asile ! Y a la guerre au Sri Lanka ? Ce n’est pas parce que la vie n’y est pas rose que le droit d’asile leur est acquis. Et d’ailleurs, j’avais cru comprendre que le socialisme, c’était le paradis. Pourquoi quittent-ils donc la République socialiste démocratique du Sri Lanka pour venir dans ces sales pays libéraux et capitalistes ?

  12. Posté par Jack Palance le

    @Marie : Vous avez déjà vu un ou une gauchiste avoir de la fortune vous ?…ces imbéciles sont totalement incapable de crée de la richesse et les rares qui pourraient en avoir (Calmy-Rey)…..l’ont pioché dans la poche des autres !

  13. Posté par Christian Hofer le

    c’est un déni clair de démocratie: le peuple a voté et ces gens veulent faire leur loi. s’ils ne sont pas d’accord, qu’ils quittent notre pays.

    En outre, tout est tourné vers l’autre en oubliant que les Suisses ont énormément souffert pour construire ce pays: il n’y a aucun respect, aucune considération, tout se fait à sens unique.

    J’ai une seule question pour ces gens: si la situation étaient inversée, quels pays accueilleraient les Suisses avec de telles prestations? Les Africains ? jamais! Nous sommes les seuls imbéciles dans l’histoire, prêts à préférer les autres aux nôtres. Pendant ce temps, de nombreux Suisses n’arrivent plus à joindre les deux bouts, à payer leur caisse maladie: on ne parle même pas des soins qui sont devenus un luxe!!!

  14. Posté par Bussy le

    A la lecture de cet article, on a l’impression que c’est la Suisse qui ravage la santé de ces migrants !
    La plupart de ceux-ci semblent d’ailleurs nécessiter des interventions médicales coûteuses alors que beaucoup de Suisses renoncent à aller chez le médecin n’en ayant plus les moyens.
    Et que penser de ces femmes en situation précaire qui font des enfants ?
    Continuons les appels d’air et on verra si on peut soulager toute la misère du monde….

  15. Posté par Marie le

    Juliette Fioretta doit nous montrer l’exemple et mettre  » sa fortune personnelle  » au service des autres. Ensuite elle pourra critiquer.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.