Le parti socialiste veut reconnaître l’islam en tant que religion en Suisse pour contrer la « haine de la droite »

levrat

Le parti socialiste veut agir contre la haine de l'islam et développer un islam suisse.

Christian Levrat et les membres de son parti veulent que l'islam devienne une communauté religieuse reconnue en Suisse comme les catholiques et les chrétiens réformés. Ainsi, le parti socialiste veut établir les droits et les obligations de l'islam suisse: il doit être démocratique, confesser un islam moderne et, en échange de cela, pouvoir prélever des impôts.

(...)

Levrat explique également pourquoi il devrait exister un islam suisse. «Nous devons soutenir les forces éclairées parmi les musulmans.» Le parti socialiste veut donner une voix à la grande majorité des musulmans qui veulent pratiquer leur religion en paix, comme les catholiques et les protestants sont autorisés à le faire.

On réagit à deux mouvements idéologiques. D'une part, on combat l'islam politique qui poursuit des objectifs et qui engendre une radicalisation. D'un autre côté, on veut empêcher la droite conservatrice de construire un projet identitaire basé sur l'islamophobie.

(...)

Source et article complet Traduction libre Les Observateurs.ch

41 commentaires

  1. Posté par Phil O Sophon le

    J’ai déjà conseillé à madame Martine Brunschwig-Graf et maintenant qu’elle prenne Christian le v rat avec et qu’il aille séjourner pendant 1 an dans un pays a majorité musulmane avant de dire ou d’essayer de convaincre les suisses d’accepter cette religion guerrière que d’ignorance dans leur propos.. On devrait lancer une initiative pour les destituer..

  2. Posté par Philippe Audergon le

    Cet homme est une honte pour notre pays. A l’image de ses coreligionnaires en France, il est prêt à faire un pacte avec le diable pour de sombres desseins électoralistes. En d’autres lieux et en d’autres temps, on parlerait de facto de trahison. Malheureusement de tels individus pullulent dans notre pays, et précisément au sein de ce parti de misère.

  3. Posté par Charles Alexis le

    Résumons !
    Christian-Iscariote Levrat et ses disciples – l’idiotie utile et décomplexée dans toute sa splendeur – nous annonce le prochain, et très assumé, épisode d’islamo-collaboration du parti socialiste suisse.
    Ah ! La … dhimmitude, quand tu nous tiens !!!

  4. Posté par waterpants le

    Parce que bien évidemment, des européens blancs chrétiens vont réussir à expliquer aux autres ce qu’est l’islam et pourquoi c’est une mauvaise religion… ? Dans l’histoire, ce n’est certainement pas Levrat l’imbécile, hélas.

  5. Posté par G. Vuilliomenet le

    A ceux qui brandissent, tout comme moi, les deux arrêts de la Cour européennes des droits de l’homme sur l’incompatibilité de la charia avec la démocratie, sachez que l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a décidé de chercher à répondre à la question de savoir si la charia est compatible avec des droits de l’homme. Il faut savoir qu’au sein du Conseil de l’Europe, trois pays sont musulmans et ont ratifié, en plus de la CEDH, la Déclaration du Caire du 5 août 1990 qui stipule notamment que « l’islam est la religion naturelle de l’homme ».

    https://eclj.org/religious-freedom/pace/la-charia-est-elle-compatible-avec-les-droits-de-lhomme-?lng=fr

    « Cela pose enfin la question de l’acceptabilité de certains principes ou valeurs. L’ancienne rapporteur de l’APCE expliquait dans sa note que la CEDH « constate une incompatibilité de la charia avec la Convention, mais il ne s’agit évidemment pas d’une incompatibilité absolue entre cette dernière et l’islam. »

    Cette distinction entre la charia et l’islam pour considérer la première comme incompatible avec la CEDH à l’inverse de la seconde n’a rien d’évident. Au début de sa note, elle affirme précisément que « [l]a charia se comprend comme « la voie à suivre », c’est-à-dire la « législation » à suivre par tout musulman ». Si l’islam « assigne une législation » (sourate 5, verset 48) à tout musulman et que cette « voie à suivre » (id.) est la charia, alors la charia devient quelque chose de consubstantiel à l’islam : on ne peut pas être un bon musulman si l’on n’applique pas la charia. Il y aurait donc bien une incompatibilité entre la CEDH et l’islam, ce qui n’est pas surprenant puisque le besoin de créer des droits de l’homme en islam en témoigne. »

  6. Posté par rikiki le

    Ce bon papa prépare un avenir merveilleux à ses enfants.

  7. Posté par J-P Chenet le

    Je peux vraiment pas le voir Christian Levrat c’est un truc de fou -.-

  8. Posté par Aude le

    Victoria@
    L’islam politique n’existe pas..Vraiment?
    Et la Sharia qu’est-ce selon vous? Pineaple.Les terroristes tuent au nom de qui? Et ne me dites pas qu’ils ne sont pas musulmans? Ils respectent à la lettre les 5 piliers de l’islam.
    Les fondamentalistes et autres radicaux sont aussi des fidèles rigoristes de l’islam. Simplement, une grande partis ne passent pas à l’acte criminel. Hélas, la frontière est ténue. Ils peuvent le faire. En Egypte par exemple, où ils assassinent gratuitement les chretiens, brûlent leurs églises, kidnappent des jeunes chrétiennes les violent ou les marient de force à des musulmans. La lapidation est pratiquée, les mains des voleurs coupées et les homosexuels jetés du haut de maisons.
    En Suisse ils ne peuvent commettre ces actes car réprouvés par notre droit. Ce qui n’empêche
    pas ces islamistes de prêcher la haine, de mépriser les mécréants, de vouloir conquérir l’Europe par leur nombre grandissant. De réclamer sans cesse des aménagements, de continuer à construire des mosquées. Hélas, hélas une partie de croyants modérés risquent de se confronter à cet islam de plus en plus radical, histoire de ne pas être rejetés par leur OUMMA. Et là est le danger.
    Vous êtes bien naïve Victoria, à moins que vous soyez musulmane.
    Concernant M.Levraz désolée, mais il n’y a pas d’islam Suisse, mais l’islam en Suisse.
    Simplement parce que l’islam tel pratiqué n’est pas compatible avec la démocratie. C’est la CEDH qui l’affirme et M.Levraz ne l’ignore pas.
    Tant que l’islam n’est pas réformé en profondeur, que ce système politico-religieux qui envahit la sphère publique, avec ses propres lois, ses codes vestimentaires n’est pas revu, il n’y a pas de compromis.
    Non, il n’y a d’islam suisse mais d’islam en Suisse et c’est toute la différence.
    Encore une fois, l’affaire Charlie nous révèle qu’il est interdit de critiquer l’islam. Et ce 4 ans après assasinat des journalistes. Tout s’est empiré. Rebelottes sur les menaces de mort, dès lors qu’il ne s’agit que de T.Ramadan et non du prophète Mohamet. Incroyable. T.Ramadan serait à leurs yeux, le nouveau prophète de l’islam du XXe et début XXIe siècle?
    C’est choquant. Non, il n’est pas permis de critiquer l’islam sous peine d’encourir les pires menaces, mais critiquer les chretiens, les bouddhistes ça passe comme une lettre à La Poste.
    Hé ho ho, on se réveille!
    Critiquer l’islam n’est pas nécessairement critiquer les musulmans à l’instar de critiquer le Pape n’est pas mettre au banc, les catholiques.
    Ce sont les imams, leurs dogmes, l’application qui est critiquable.
    Les partis de gauche feraient bien d’y réfléchir s’ils ne veulent pas tomber dans un fanatisme à la Plenel et semer la zizanie.

  9. Posté par Laurent Lefort le

    Il fait le tapin comme tout bon politicard. En revanche, les prestations sont limitées. Seul la sodomie est autorisée.

  10. Posté par OFF le

    Il y a des gorets dans tous les partis, mais apparemment certains doivent plaire même aux égorgeurs islamiques les plus anti-porcs. Il suffit de peu pour que les croyants des socialismes se fassent les porte-babouches des tueurs islamiques quand ce n’est pas les porte-flingues. A voir les vestales du C.F., à la manière des autruches, la tête dans le sable et le cul en l’air, on peut croire que les images des prières de rue les ont salement conditionnées leurs actions. Une seule route, un seul but, la perte des nuances et des remises en cause, ce sont bien là les symptômes de dégénérescences précoces en principe liées à l’âge.

  11. Posté par Peter K le

    Un leche babouche de premiere doublé d’un collabo, bravo le ps, continuez ainsi et vous finirez dans les chiottes, c’est d’ailleurs l’endroit le plus logique au vu de ce que vous etes devenus!

  12. Posté par Peter Bishop le

    @Jack Palance : Excellent !

  13. Posté par pepiou le

    Se chercher un nouvel électorat est une chose, le chercher dans les poubelles de l’obscurantisme en est une autre.

  14. Posté par bonardo le

    Mon pauvre Christian ,plus on parle de toi ,plus tu jubile ,mais il te faut consulter mon ami ,car jamais tu imposeras ton islam dans notre pays ,car figure toi que la Suisse est également mon pays ,et ce n est pas à toi de décider ,de revendiquer ,de polémiquer ,pour l`islam ,cette religion est incompatible avec nos valeurs ,nous pouvons toujours discuter ,mais nous imposer pas d`accord ,alors mon Cher Christian ,il y a plus important que l`islam en Suisse ,j`espère que tu peux comprendre ?
    Bien cordialement.

  15. Posté par Gaston Siebesiech le

    Le canton de Fribourg devient-il le centre Islamique de la Suisse?

  16. Posté par Pholos bob le

    Même chez les moins religieux, ceux qui croient ou qui prétendent que l’islam n’est pas une idéologie et oui une religion, qu’il n’est pas contraire à la démocratie, qu’il est compatible avec les lois européennes, ne savent vraiment pas de quoi ils parlent.Il me semble comme cela être plus réaliste @ IslamologyTeacher

  17. Posté par Mady le

    Qu’est-ce que l’on ne ferait pas pour se faire élire. Une fois de plus, il dit n’importe quoi et en plus il y croit, mais il est bien le seul. L’islam n’est pas une religion mais une idéologie. Mais ces gauchistes ne peuvent pas enfin ouvrir tout grand leurs yeux et en plus réfléchir un peu !!!!!!

  18. Posté par Le Taz le

    Ce clown ne comprend pas pour qui il roule, quel crétin!!! Et ça c’est conseiller national…

  19. Posté par IslamologyTeacher le

    Même chez les plus religieux, ceux qui croient ou qui prétendent que l’islam est une idéologie et non une religion, qu’il est contraire à la démocratie, qu’il est incompatible avec les lois européennes, ne savent vraiment pas de quoi ils parlent.

  20. Posté par Lucide le

    Quelle plaie ce mec. Comment la verte et accueillante Gruyère peut-elle abriter ce genre d’individu néfaste ? Prends ta famille et casse toi chez les Trique et compagnie. Pauvre type.

  21. Posté par jean le

    Ca va pas le chalet ???!!!
    Il faut au contraire ejecter l’islam en terre d’islam.

  22. Posté par Daniel le

    En manque de clientèle Monsieur Levrat pour les prochaines élections quitte à devoir aller à tous les râteliers. A vomir

  23. Posté par Jack Palance le

    C’est comme si en 1940, les socialistes acceptaient le nazisme……pour contrer les résistants !…ce parti est une véritable bactérie hyper néfaste à éliminer au plus vite !

  24. Posté par Antoine le

    Rappel :
    L’islam n’est PAS une religion, c’est une idéologie.
    Rappel :
    Arrêté du 31 juillet 2001 de la Cour Européenne des droits de l’Homme:
    « L’islam est incompatible avec les lois européennes ».
    Incompatibilité islam charia et lois européennes
    https://hudoc.echr.coe.int/eng#{%22itemid%22:[%22001-64174%22]}
    Ceci dit, si nos lois reconnaîtront un jour l’islam en tant que religion, cela sera la preuve que nos lois DOIVENT être rapidement corrigées pour INTERDIRE formellement l’islam sur le sol de la Suisse !

  25. Posté par J-J. le

    Quand ça pètera tu risques d’être surpris et je peux te garantir que cela ne va pas te plaire du tout ah ah ah!

  26. Posté par J-J. le

    JAMAIS JAMAIS ET JAMAIS TU PIGES SALE C..??? Il faut vous le dire comment que personne ne souhaite un islam suisse (oxymoron par excellence)??? A coups de cocktails molotov? Nous pouvons AUSSI le faire ça je peux vous l’assurer : )

  27. Posté par My Suisse le

    L’argent de Soros n’a pas d’odeur! Je le redis, lisez le plan Kalergi et Isesco.

  28. Posté par Bussy le

    Allô quoi… un musulman pratiquant, sincère et intègre envers le coran ne peut pas être un démocrate, les musulmans qui prétendent le contraire font de la taqiya et les non musulmans qui font semblant de les croire nous mènent tout droit vers le moyen-âge et des guerres civiles meurtrières.
    Allô quoi….

  29. Posté par UnOurs le

    « La doxa socialiste s’éloigne à tel point de la réalité … »

    Le problème, c’est que ces gens ne sont pas « socialistes », au sens historique du terme.
    Ce sont des gauchistes et des mondialistes.

  30. Posté par Victoire le

    Il y a un seul Islam. LˋIslam politique nˋexiste pas ‚ cˋest les politiciens corrompu qui utilisent lˋIslam pour semer la haine contre les non musulman . Il faut cesser de prendre les gens pour des idiot . Je voterai volentier concernant lˋinitiative de lˋIslam suisse.

  31. Posté par SD-vintage le

    Les islamophiles socialistes qui copinent avec l’Islam radical. Ces socialistes christianophobes remplis de haine.

  32. Posté par rikiki le

    L’obscurantisme allié à l’imbécilité ! On ne sait plus comment faire parler de soi…

  33. Posté par Marylin le

    Parti socialiste = Parti satanique.
    Qu’il se convertisse et emmène sa femme et ses enfants dans l’un des 57 pays de la secte pédophile à Momo…
    Honte et déshonneur à ce petit con s’humiliant en position de levrette…

  34. Posté par G. Vuilliomenet le

    Est-ce que quelqu’un est allé expliquer à cet ahuri de Christian Levrat qu’ISLAM signifie SOUMISSION (A ALLAH)? Etre dans la soumission d’un dieu quelconque, on parle de théocratie quand on est soumis sa loi, c’est être sacrément éloigné de la démocratie.
    Quant aux musulmans éclairés, comment explique-t-il leur absence en Iran, en Arabie saoudite, au Soudan et dans la quasi totalité des pays musulmans? En réalité, dans ces pays, le musulman éclairé est déclaré blasphémateur ou apostat, il finit en prison dans le meilleur des cas et est assassiné dans les autres cas, des membres de leur famille ont même le droit de se charger de leur exécution.

    Pour lui écrire:
    Adresse:
    Route des Colombettes 297
    1628 Vuadens

    Email:
    christian.levrat@bluewin.ch
    christian.levrat@parl.ch

  35. Posté par Sergio le

    On reconnait ici le parti socialiste, faire feu de tout bois. La doxa socialiste s’éloigne à tel point de la réalité qu’elle fait penser à ces dessins animés ou le personnage avance au-dessus d’un précipice et ne tombe que lorsqu’il s’aperçoit qu’il a défié les lois de la gravité.

  36. Posté par UnOurs le

    Comme ces socio-traîtres ont trahi les classes industrieuses autochtones, il leur faut bien trouver un électorat de substitution. Y’a bon les gros salaires de mandats politiques.

  37. Posté par bigjames le

    Levrat et sa clique d’inconscients mettent toute leur énergie à nous faire disparaître.

  38. Posté par hausmann. conrad le

    Possible qu’il existe un Islam moderé ou éclairé ? Mais les socialistes ne sont pas tous éclairés! Naturellement ces propos sont une tentative de plus des socialo. dans leur démagogie pour « capter » de futurs électeurs, d’oü leur devise : Les autres avant les nötres! Il y a un petit fond de vérité quand mème dans ces propos, le socialisme est aussi une illusion religieuse.

  39. Posté par Nicolas le

    «Nous devons soutenir les forces éclairées parmi les musulmans.» dit-il, alors qu’il n’a lui-même pas la lumière à tous les étages. Deux obscurantismes qui se rencontrent et se renforcent l’un l’autre. Si on laisse faire, la Suisse deviendra un trou noir.

  40. Posté par G. Vuilliomenet le

    « Les cons ça osent tout, c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnait. » (célèbre répartie dans « Les tontons flingueurs » de Michel Audiard, répartie qui devient vraiment une maxime.)

    On voit que lui aussi, tout comme la tata Martine l’arrogante, il a lu le Coran et en a compris la substantifique moelle. Et c’est ça qui est élu et tiennent nos destins en leurs mains.

    Il faudrait peut-être leur rappeler l’admiration qu’Hitler avait pour cette pseudo religion mais véritable système politico-religieux totalitaire.

  41. Posté par Pierrot_pas_fou le

    Explication probable: le PS est à court de fric. Le Qatar et l’Arabie saoudite, experts en financements discrets, sauront l’aider s’il leur donne quelques gages. Bien sûr, c’est ce même PS qui prône une « transparence financière »…. pour les autres partis!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.