4 commentaires

  1. Posté par G. Guichard le

    Que dire de plus? On là des gens confits de scrupules, qui s’inquiètent de tout et d’autre chose. En psychiatrie, ce sentiment d’être interpellé par le moindre stimulus extérieur, ça s’appelle de la schizophrénie :)

  2. Posté par OFF le

    Très clairement c’est du racisme, puisque jusqu’alors on pouvait croire que les écrivains blancs avaient un vrai nègre comme les têtes du même nom, mais aujourd’hui on les prive de cette potentialité comme s’ils ne pouvaient pas être le véritable auteur d’un blanc écrivain salonnard à succès qui passe son temps à s’épancher dans les médias pour favoriser son industrie à coup de pistons et d’invitations. Qu’un médiocre connu de la littérature puisse ainsi pervertir son métier ne me semble pas impensable. L’important c’est comme toujours les médias prompts à mentir pourvu que ça graine. NO-BILLAG S’IMPOSE LA AUSSI.

  3. Posté par Léo C le

    Un pas de plus franchi dans la novlangue boboïde.

    Après les aveugles devenus non-voyants, ensuite mal-voyants (non-voyant, trop discriminant) nous aurons les mal-comprenants puisque existent déjà les mal-pensants, ceux-là même qui dénoncent cet onanisme cérébro-gaucho-linguistique qui désire tant lisser nos esprits rugueux de mal-à-propos-de-droite-obscurantistes-et-figés.

    Les mal-comprenants sont légion puisque je les appelle encore des c….. Ils osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnait, proclamait un bienséant, un bien-disant, un de notre terroir qui appelait un chat, un chat.

    Pour une fois qu’on blanchit, après tout….

  4. Posté par Claire le

    Il serait plus facile de dresser la liste de ce que l’on peut encore dire! La pluie et le beau temps peut-être, et encore, ne surtout pas signaler que les nuages noirs sont des signes d’orage, donc négatifs, ou que l’on est d’humeur noire. Les marins ne pourront plus passer le pot au noir, on ne pourra plus déguster des nègres en chemise (rebaptisés des « noir et blanc »!) ou des têtes de nègres (maintenant « têtes de choco »). On ne pourra plus non plus broyer du noir. Il faudrait aussi changer toutes les partitions musicales, d’un immonde racisme puisque une blanche y vaut deux noires.
    Heureusement qu’on peut toujours faire de l’humour sur la religion catholique en dégustant des religieuses ou des pets de nonnes, pour le plus grand bonheur des laïcards grands bouffeurs de curés.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.