Le retour des femmes djihadistes inquiète les Pays-Bas

post_thumb_default

 

Les Services de renseignements néerlandais craignent le retour de combattantes sur leur territoire. «Elles sont tout aussi dévouées au jihad que les hommes», affirment-ils. Au moins 280 personnes – dont un tiers de femmes – ont quitté les Pays-Bas pour se battre en Irak et en Syrie, selon l’agence nationale antiterroriste NCTV. En mai, 45 […]

L’article Le retour des femmes djihadistes inquiètent les Pays-Bas est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Vautrin le

    Pas de retour. Et si ces criminels sont capturé par les forces anti-djihad, qu’ils subissent sur place la peine qu’ils méritent !
    Au passage, les naïfs découvrent que les femmes musulmanes jouent un rôle important dans le djihad par le ventre. Quiconque a vécu dans un pays musulman sait que les bébés tètent le coran au sein maternel (et que les mères les bercent trop près du mur).

  2. Posté par Antoine le

    Pour la Sécurité des citoyens patriotes, PAS de retour des jihadistes (Hommes, femmes et enfants).
    On les met dans des camps de rétention à vie ou de longue durée, gardés par des gardiens de prisons de sociétés privées.
    Ce genres d’individus a commis des CRIMES contre l’humanité ne l’oublions pas !
    S’ils rentrent au pays, nous n’avons AUCUNE garantie que ce ne sont pas des taupes qui passeront à l’attaque le jour  »J » !
    Armons-nous pour nous défendre, ce n’est ni, l’armée, ni la gendarmerie, ni la police qui viendront à notre secours !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.