12 commentaires

  1. Posté par Yolande C.H. le

    Je n’y avais pas pensé, Bussy; ça doit être un petit malin qui connaît ses références qui a fait cette proposition…

  2. Posté par Panache l'Écureuil le

    Je ne suis certainement pas un thuriféraire du CRAN, mais pour une fois qu’ils font preuve d’imagination, ne boudons pas le résultat!
    Dans le contexte particulier -je dis bien particulier- qui nous intéresse ici, le mot « prête-plume » est effectivement plus clair, plus précis, plus pertinent que le mot « nègre ».
    Par exemple, dire
    « De Gaulle n’avait pas besoin de prête-plume pour écrire ses Mémoires »
    a certainement plus d’allure que dire
    « De Gaulle n’avait pas besoin de nègre pour écrire ses Mémoires ».
    Ce mot est aussi facile à mémoriser rien que par sa contiguïté avec les mots « prête-nom » et « porte-plume ».

  3. Posté par Bussy le

    Ce qui me gênait dans cette expression c’est que ça supposait que le nègre faisait tout le boulot et que l’autre, le blanc ?, se la coulait douce, or, si on se balade à Genève pendant les heures de travail, on constate qu’il y a plein de porte-plumes qui se la coulent douce pendant que les autres travaillent….

  4. Posté par Al Ber le

    « prête-plume » est aussi idiot que « nègre littéraire ». Si ils avaient un soupçon de cervelle ils diraient « auteur de substitution ».

  5. Posté par Claire le

    Il va aussi falloir revoir sérieusement l’écriture musicale car comment peut-on supporter qu’une blanche vaille deux noires???
    Finalement la chanson « Mon ami Pierrot » était visionnaire :
    « Au clair de la lune
    Mon ami Pierrot
    Prête-moi ta plume
    Pour écrire un mot »…
    Donc Pierrot était en fait un prête-plume noir, opprimé par un mâle blanc. CQFD.

  6. Posté par pepiou le

    Prête plume dans le cul de la langue française ; oui, détruite par la haine vis à vis de l’occident et l’automutilation socioculturelle de mondialistes fourbes.

  7. Posté par Roland Marquis le

    On ne pourra donc plus parler valablement de l’Histoire. Et la famille Bruni Tedeschi devra demander à l’Etat de rebaptiser l’emplacement où se situe sa maison du bord de mer. Cap Noir, ou cap Prête-Plume, ou cap Choco? Il y a quand mê du choix dans la bêtise humaine.

  8. Posté par Astérix contre les islamistes le

    de toute façon dire c’est un noire ou un black c’est pareil !
    que ces idiot arrête de jouer sur les mot , c’est atteindre les sommet du ridicule !

  9. Posté par Yolande C.H. le

    Après le mot nègre, s’en prendra-t-on au mot noir?

    avoir des idées noires: avoir de sombres pensées
    broyer du noir.
    bête noire de quelqu’un: personne ou chose qu’on a en aversion
    colère noire: forte colère
    être dans le noir total: ne rien comprendre à quelque chose
    être d’humeur noire: être mélancolique
    être noir: être ivre
    manger son pain noir
    peindre une situation en noir
    peste noire : pandémie de peste bubonique
    s’enfoncer dans le noir: être mélancolique
    travailler au noir: travailler sans être fiscalement déclaré
    un endroit noir de monde: un lieu populeux
    un petit noir: une tasse de café
    voir tout en noir: être très pessimiste

    Et, parmi les expressions avec le mot blanc, lesquelles seront considérées comme discriminantes ou insultantes ?
    montrer patte blanche, peut-être ?

  10. Posté par Antoine le

    Citation d’Einstein !
    « Seule la bêtise humaine peut donner une notion de l’infini. »

  11. Posté par Le raisonneur le

    Justement, je me promenais hier soir dans le quartier de Chauderon à Lausanne, et il y avait tout plein de prête-plumes qui cherchait à écouler au prix fort du bicarbonate de soude…

  12. Posté par Antoine le

    Et mes têtes de nègre préférées ? je ne veux pas les appeler têtes de choco !
    Et les  »10 petits nègres » d’Agatha Christie, on les appellera dorénavant les  »10 petits prêtres-plumes » celui qui ose ça est un con et c’est vrais, comme dans les dialogue d’Audiard les cons ça ose tout et c’est comme ça qu’on les reconnaît !
    Référence :
    https://www.youtube.com/watch?v=CMzgMva5ekk

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.