Drépanocytose : la carte du grand remplacement mise à jour – chiffres 2016

museedelhomme-affiche-remplacement-masque

L’interdiction des statistiques ethniques en France empêche de quantifier l’importance des changements de population. Mais d’autres données, médicales en particulier, permettent de mesurer par la bande les bouleversements démographiques en cours.

La drépanocytose, par exemple, est une maladie génétique qui concerne quasi-exclusivement les populations extra-européennes : elle ne touche essentiellement que les personnes originaires des Antilles, d’Afrique noire et d’Afrique du Nord.

Les chiffres du dépistage de cette maladie (publiés par l’AFDPHE) permettent ainsi de lever une partie du voile sur les modifications en profondeur de la population française. En effet, en raison des particularités ethniques de cette maladie, le dépistage en France métropolitaine ne concerne que les enfants à risque en raison de l’origine de leurs parents.

Les données disponibles permettent dès lors d’appréhender la réalité du bouleversement démographique en cours en France. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certaines associations demandent un dépistage universel, aussi inutile que coûteux, afin d’éviter « la stigmatisation ».

Article complet (avec carte et chiffres) : Fdesouche

Rappel : 2016/10/23/la-drepanocytose-et-le-grand-remplacement/

2 commentaires

  1. Posté par poulbot le

    @Charles Alexis : Ni vivre Ensemble , Ni vivre avec ; mais Vivre SANS tout simplement .Hors de questions de vivre avec des gens qui veulent imposer leurs gouts et leurs couleurs par les coups et les douleurs . GO HOME

  2. Posté par Charles Alexis le

    En Suisse ?
    La population change … VISIBLEMENT !
    Je ne serais pas étonné que les résultats nationaux soient similaires à ceux de la France.
    Et, sans avoir un sens exceptionnel de l’observation, il suffit de se promener à proximité de la maternité des HUG à Genève pour avancer un pourcentage proche de celui obtenu en Ile de France.
    Sans compter l’islamisation, quasi proportionnelle, qui fait partie du package.
    Bref, que du bonheur !
    Mais, très vite, je crains que les « goûts et les couleurs » du Vivre Ensemble fassent place aux « coups et aux douleurs » du Vivre Avec.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.