La crise des migrants a fracassé l’Europe

<> on September 17, 2015 in UNSPECIFIED, Croatia.

par Giulio Meotti

« La crise des migrants est le 11 septembre de l'Union européenne... A partir de 2001, tout a changé aux Etats-Unis. En une minute, l'Amérique a découvert sa vulnérabilité. Les migrants ont eu le même effet en Europe... Les idées de démocratie, de tolérance et les principes libéraux qui constituent notre paysage idéologique ont été sapées. » - Ivan Kratsev, président du Centre for Liberal Strategies de Sofia et membre de l'Institut des humanités de Vienne, Le Figaro.

La population européenne juge désormais les institutions européennes avec mépris. Elle les perçoit – en raison de leur politique multiculturaliste et migratoire - non seulement comme indifférentes au problème de la population, mais aussi comme un problème supplémentaire.

«Nous sommes une communauté culturelle, ce qui ne veut pas dire que nous sommes meilleurs ou pires - nous sommes simplement différents du reste du monde... notre ouverture et notre tolérance ne signifient pas que nous ne protégerons pas notre patrimoine». - Donald Tusk, président du Conseil européen.

Suite : Gatestone Institute

10 commentaires

  1. Posté par RealrecognizeReal le

    @Yolande C.H.
    Votre commentaire me fait penser à ma théorie que parfois je raconte :
    Imaginez que vous êtes un dieu, vous prenez 2 tribus d’hommes des cavernes. Vous en mettez une au nord et une autre au sud. Et vous revenez voir chaque 500 ans comment ils évoluent. Vous constatez que ceux du nord évoluent mieux, pourquoi?
    Dans un climat froid (« hostile »), vous devez être ingénieux : aller chercher du bois pour le feu, du bois pour construire une maison, apprendre la couture pour confectionner des habits chauds,…etc etc. Votre cerveau cogite sans cesse pour régler tout pleins de problèmes (fitness cérébral), vous devez donc plus intelligent et prévoyant. Les gênes sont transmis à vos enfants qui améliorent encore et encore la société.
    Au sud, vous voyez que les humains n’ont pas tous ces problèmes à régler. Ils peuvent faire la sieste au soleil et juste chasser lorsqu’ils ont faim. La paresse et la loi du moindre effort en quelque sorte, également transmises à leurs enfants.
    Un peu simpliste me direz-vous? alors comment ce fait-il que ce sont les pays du sud de l’europe (espagne, portugal, italie, grèce…) qui sont les plus pauvres? et ceux du nord (suède, norvége, finlande, pays-bas…) les plus riches?

  2. Posté par jsg le

    Encore une fois on veut nous faire avaler des couleuvres, ce n’est pas la crise des migrants, c’est le bordel dans lequel on retrouve toujours l’islam, et rien d’autre !

  3. Posté par Sitting bull le

    de toute façon l UE est totalitaire comme le régime de Staline et l ex URSS et elle aussi finira par s effondrer , c est une question de temps mais avant elle aura commis des dégâts irréparable qui sont déjà très perceptible

  4. Posté par j.j le

    Je pensais que le terme de « migrant » désignait un individu migrateur… là on est davantage en face d’indésirables et indésirés « gros gratteurs » : )

  5. Posté par Dupond le

    Les europeens sont entrain de se réveiller ….a l’inverse de ce que pensaient les migrants avant de mettre en route l’UE n’est pas un eldorado . Les chaines TV leurs ont fait miroiter une vie facile sans travailler ,bien logés bien nourrit avec des moeurs dissolues ….on ne leur a pas dit que ces priviléges n’etaient réservés qu’a une infime minorité (qui leur avait menti pour en tirer profit). Non ils n’ont pas traversé mers et montagnes pour visser des boulons chez WW pour un salaire de misere ,dormir dans des foyers et partir au petit matin glacial allemand bosser pour enrichir une multinationale ….Les chaines TV sont aux mains de milliardaires qui manipulent les masses pour leurs interets  » malheur aux niais « 

  6. Posté par Yolande C.H. le

    Puisque c’est la mode de faire des comparaisons, il serait intéressant de déterminer pour chaque pays,quelle est la capacité de travail nécessaire pour s’alimenter, s’habiller et avoir un toit.Les différences à l’évidence sont considérables.Les pays du Nord se sont construits et développés par nécessité.

  7. Posté par Nathalie Dumontel le

    Je pense qu’on a encore rien vu et que le pire est devant nous. « Quel sera le sort des autochtones de souche chrétienne quand ils deviendront minoritaires sur la terre de leurs ancêtres ?  » D’après la love story « les corps indécents ». Tout est dit dans ce récit sentimental de deux jeunes gens bien conscients de ce problème et qui tentent d’y échapper.

  8. Posté par Bussy le

    Ce qui arrive était prévisible et même évident… alors pourquoi est-ce arrivé ?
    Les patrons allemands voulaient de la main d’œuvre bon marché, c’est évident que ça ne marcherait pas avec des analphabètes et donc c’était prévisible.…
    Inverser la baisse de natalité …. au prix d’un basculement dans la charia… plutôt crever… et ça aussi c’était prévisible !
    Payer les retraites ? Les arrivants vident plutôt les caisses…. prévisible aussi !
    Et surtout pourquoi ça continue étant donné que pour inverser la tendance, il faudrait planifier dès maintenant une remigration massive… et comme l’invasion continue, on en est loin, très loin !!!
    A mon avis, c’est seulement quand des Merkel, Macron, Sommaruga et autres Tusk vont entendre des bruits de fourches que ça va bouger…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.