Brandir la Une de Valeurs Actuelles peut vous conduire en prison…

post_thumb_default

 

C'est ainsi dans notre belle démocratie comme le rapporte Breizh Info :

DOGU2oKX4AA6Z0S"Claudine Dupont-Tingaud, militante identitaire et catholique de longue date, s’est retrouvée ce samedi 11 novembre en garde à vue pendant 5h, à Quimper, en marge des commémorations du 11 novembre. Son « crime » ? Avoir brandi la une de Valeurs actuelles sorti vendredi 10 novembre sur lequel on peut lire « chassez le christianisme et vous aurez l’islam ».

Insupportable pour le préfet du Finistère, Pascal Lelarge, qui fera intervenir plusieurs fois les policiers pour retirer les affiches portées par l’ancienne conseillère régionale, cette dernière en ressortant à chaque fois une nouvelle. Claudine Dupont Tingaud finira par se faire arrêter sous le prétexte d’un outrage à agent, et passera 5h en garde à vue, traitée comme une délinquante de droit commun. Elle sera convoquée en janvier 2018 devant le procureur.

Dans un communiqué qui dénonce les atteintes à la liberté d’expression, cette dernière explique :  « après le déroulement de la messe en la cathédrale Saint Corentin ( non signalée dans le presse locale, laïcité oblige t’elle ?) en souvenir de l’armistice clôturant la guerre 14-18 le jour de la Saint Martin, évangélisateur des Gaules, la présidente de REAGIR, je participais au cortège d’anciens combattants , d’officiels et de Quimpérois patriotes se rendant au carré militaire du cimetière Saint-Marc.» puis de poursuivre :

« Je m’étais munie de la Une d’un hebdomadaire national présentant la statue du Pape Jean Paul II à Ploërmel, tant controversée pour être surmontée du symbole du catholicisme, et titrant « Chassez le christianisme et vous aurez l’islam » pensant que ce combattant, lui aussi, du communisme avait toute sa place au milieu d’autres Croix faisant rappel d’un autre péril : le retour de l’islam pourtant chassé et repoussé dans d’autres siècles de notre continent.»

Claudine Dupont-Tingaud dénonce  «  le désir de mutiler la liberté d’expression que présentait ma pancarte et l’acceptation d’un danger qui devrait se faire lever de nouveaux combattants  comme ceux dont on célébrait la mémoire ce 11 novembre ! »

Claudine Dupont-Tingaud fût par le passé la plus jeune prisonnière politique de France à 17 ans au moment de l'OAS. Il lui en faudra plus pour la faire taire...

 

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

6 commentaires

  1. Posté par Philémon le

    C’est l’un des droits absolus de l’état de présider à la constitution de l’opinion publique . Joseph Goebbels ministre d’Hitler

  2. Posté par Claire le

    Il y a bien longtemps que la France n’est plus une démocratie et que la liberté d’expression y est muselée, voir les lois liberticides depuis la loi Pleven 1972, ça commençait de bonne heure! (s’y sont rajoutées les lois Gayssot 1990, Perben 2004, Taubira 2014 et Macron août 2017).

  3. Posté par Vautrin le

    La seule réponse à faire au procureur-persécuteur et aux chats-fourrés est : « on vous emmerde ! » L’heure est à la dissidence et à la désobéissance civile, en attendant qu’assez de gens de réveillent pour des actions plus musclées. C’est un honneur que de faire de la prison pour patriotisme.

  4. Posté par Panache l'Écureuil le

    Il n’est pire aveugle que celui qui ne VEUT PAS voir.
    Le susnommé Pascal Lelarge, préfet du Finistère, est l’incarnation parfaite de cet aveuglement volontaire face au péril islamiste. Son devoir est de protéger les citoyens, pas de bâillonner leur droit d’expression.

  5. Posté par Léo C le

    Ah, cette liberté d’expression que nous vantent tant tous ces dépositaires de cet humanisme en boîte et ces philosophes de comptoir !

  6. Posté par Robert le

    Les Démocratie populaires de l’ex-URSS ont migré en Europe et particulièrement en France.
    Les Français doivent subir l’invasion, ceux qui se rebellent sont arrêtés, peuvent se faire taper dessus et l’argent des Français est distribué depuis 1976 (regroupement familial, merci Giscard-Chirac). La dette de plus de deux mille milliards est due à ce puits sans fond qu’est l’immigration : RSA et soins gratuits pour toute la planète. Comme ses prédécesseurs Macron va continuer à rénover les zones de non droit pour le plus grand bénéfice des milliardaires du béton. Pour acheter la paix avec les occupants il va continuer à distribuer des milliards d’euros aux associations islamistes.
    Paris et sa banlieue sont une zone de non droit complètement envahie, invivable pour les Français (il y a plus de cent bidonvilles). Tout est volé, Paris était déjà en tête de toutes les capitales pour le vol et les cambriolages en 1983 (statistiques de la commission des maires de France). D’autres grandes villes sont dans la même situation, comme Lille et sa banlieue qui est une véritable « jungle ». Tout est sale, saboté, brûlé, dans les campagnes françaises des voitures volées sont brûlées, détruisant le revêtement des routes.
    Des villes moins importantes sont envahies : http://www.lunion.fr/59071/article/2017-11-07/attaque-par-une-bande-il-avait-riposte-en-tirant-au-fusil-un-remois-relaxe-pour

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.