Une ado enlevée et torturée par sa famille, pays d’origine à deviner

islam-is-love

Sud de la France – Une ado enlevée et torturée par sa famille

Suite : 20min.ch

*******

Cenator: Conformément à l'idéologie imposée par les gauchistes, la nationalité des criminels est cachée au bon peuple.

« Son père lui reprocherait d’avoir une liaison amoureuse... »

Après cette phrase, avez-vous des doutes sur la religion à laquelle appartient le père?

Un petit indice supplémentaire figure dans la version papier:

[...] « Des éléments nous laissent penser que la famille, originaire d'un autre pays, pouvait tenter de lui faire passer la frontière ».

8 commentaires

  1. Posté par pepiou le

    Voilà un des résultats de l’alliance socialo-islamo-maghrébine qui dure depuis les années Mitterrand : « si tu votes socialo alors on ne touche pas à ta culture et en plus tu touches du pognon des sociaux ». Attention à ce que cela m’arrive pas chez nous.

  2. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Toute cette smala qui n’a absolument rien à faire en Europe devrait être illico expulsée chez elle.

  3. Posté par hausmann. conrad le

    Torturer pour » l’honneur des familles »une coutume bien islamique! Vitrioler le visage d’une femme devenue « impure » , devinez après quoi…une coutume en Egypte,en Turquie,en…Une religion d’amour nous le savons.

  4. Posté par rikiki le

    C’est malheureusement ce genre d’individu qui va pourrir l’Europe. Et il y a toujours des abrutis gauchos à rester les yeux fermés.

  5. Posté par Léo C le

    Cette malheureuse devait sans doute avoir une relation avec un kouffar, qui doit certainement raser les murs mais ça n’est même pas sûr.

    J’avais déjà pu goûter (stage) aux joies de la diversité à Nîmes, il y a 30 ans puisqu’elle y pourrissait la vie des habitants, déjà. Surtout entre la gare et les arènes.

    Je n’ose imaginer ce que cela doit être aujourd’hui.

  6. Posté par Tommy le

    J’ai lu sur le site de je ne sais plus quel journal français qu’il s’agissait de Tunisiens.
    Donc, rien à signaler. La routine habituelle.

  7. Posté par Christian Hofer le

    On a des détails ici:

    « Sur le moment, une altercation serait même intervenue avec des personnes qui auraient tenté de s’interposer. Mais la jeune femme est tout de même emmenée contre son gré dans la voiture. D’ailleurs à cet instant, un éducateur qui s’occupait de l’adolescente a été frappé. Ce dernier était chargé d’assurer un suivi de cette jeune fille. “Elle était placée sous protection judiciaire pour des motifs liés à des violences paternelles”, précise une source judiciaire.

    Par ailleurs, la police de Nîmes a poursuivi son enquête qui semble mettre en relief des violences perpétrées par le père. Lequel ne supporterait pas que sa fille puisse avoir une liaison. La suite de l’enquête, aidée par les gendarmes du Gard, permet de localiser le lieu où la fille est détenue.
    Attachée sur une chaise

    Elle est retenue dans une maison située dans un village situé dans le secteur de Saint-Chaptes. Ainsi, policiers et gendarmes bouclent le secteur et, finalement, rentrent dans le local de détention. Ils découvrent la jeune fille attachée sur une chaise, visage tuméfié et dans l’impossibilité de faire ses besoins. “La malheureuse se serait même uriné dessus”, constate un proche de l’enquête. En outre, elle n’aurait pas été nourrie (ou très peu) pendant plusieurs jours.
    Nez fracturé

    Dans la foulée, ses deux frères sont interpellés et placés en garde à vue. Ils sont suspectés d’avoir participé à l’enlèvement et d’avoir frappé leur sœur pendant ces trois jours. “Elle a le visage marqué par les coups et présente une fracture du nez”, ajoutait-on vendredi soir au parquet de Nîmes. Au terme de leur garde à vue, les deux frères ont fait l’objet d’un transfert au tribunal de grande instance de Nîmes.

    http://www.midilibre.fr/2017/11/10/nimes-17-ans-enlevee-et-torturee-par-sa-famille,1586065.php

    Magnifique enrichissement

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.