La République en marche vers la disparition de la pédophilie à l’âge de 13 ans

post_thumb_default

 

la secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes et entre les hommes et les femmes [Réflexe gauche tarée : pour qu'il y ait égalité entre les deux sexes, je les nomme une fois chacun à la première place. NDL], Marlène Schiappa n'en finit pas de surprendre

"L'âge de présomption de non-consentement des mineurs, seuil en dessous duquel un enfant ne pourrait être considéré comme sexuellement consentant, est "en train d'être débattu" et se situera entre "13 et 15 ans", a indiqué aujourd'hui la secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa".

Cela signifiera que par défaut, un enfant de plus de 13 ans - si c'est l'âge qui est retenu - pourra être reconnu consentant. Débauche pour tous et pédophilie voilée, voilà ce qui attend la jeunesse de demain.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

12 commentaires

  1. Posté par hausmann. conrad le

    L’islamisation de la France et de…l’Europe continue!

  2. Posté par Roby le

    Normal ce devait être l’âge de Macron lorsqu’il a été violé. Et maintenant on pâtit de son expérience parce que le réflexe de tous les pervers c’est d’imposer ce qu’ils ont enduré aux autres pour se créer une normalité d’apaisement. Il devait bien avoir que 12 ans lorsque Madame Trogneux a commencé de le harceler. Avec ses copains Attatali et Cohn-Bendit (qualifié de pédophile) réunis à la Rotonde lors de son élection au premier tour, il ne manquait plus que Strauss-Kahn et Dédé la Saumure pour former une belle brochette de dégénérés.

  3. Posté par guy dupont le

    Ktty : Macron avait 15 ans quand il a été victime d’un détournement de mineur.

  4. Posté par guy dupont le

    Tout doux, tout doucement, on applique le coran.

  5. Posté par kitty le

    Quel âge avait macron quand mami brizitte a fait crac – crac avec lui ? Et donc , ceci explique cela .

  6. Posté par SD-vintage le

    Chiappa et Macron resteront donc dans l’histoire comme des promoteurs de la pédophilie, au nom des valeurs de la gauche.

  7. Posté par JeanDa le

    Une nouvelle spécialité en provenance de gôchistes ! C’est d’une part un pas de plus en direction de l’islam, et d’autre part une mesure destinée à faciliter la vie de prédateurs sexuels !
    Prochaine étape ? 9 ans comme dans certains pays musulmans ?

  8. Posté par Le Chapon cha pond pas le

    Si mes souvenirs sont exacts, on a voulu fixer la majorité sexuelle à 14 ans en Suisse, il y a une trentaine d’années. Aujourd’hui, elle est de 16 ans en Suisse, de 15 ans en France et de 13 ans en Espagne. De toute manière, si un enfant de 13 ans est consentant et qu’une relation sexuelle a lieu, personne ne sera censé le savoir.

  9. Posté par Hervé le

    C’est ça le progressisme…

  10. Posté par Vautrin le

    Trés compliqué, tout cela : puberté, âge nubile, pulsions sexuelles, consentement ou pas, et ainsi de suite. Il faudrait pouvoir prendre le temps de la réflexion, éviter de tomber dans des comportements hystériques, d’un côté comme de l’autre.
    On a inventé l’enfant-roi, et fabriqué de toutes pièces un « stade » inexistant dans la nature et dans bien des sociétés : l’adolescence, qui, avec les Tanguy, se prolonge jusqu’à 27-28 ans. Autrement dit : nos sociétés adorant de stupides souris parlantes maintiennent des êtres en état de sujétion, les privant du plein exercice de la personne, c’est-à-dire de la responsabilité. Ce n’est qu’un constat. Mais cela pourrait être une base de réflexion.

  11. Posté par Bussy le

    Et oui, faut intégrer du mieux possible la culture des nouveaux arrivants, d’ailleurs la polygamie sera sous peu autorisée….

  12. Posté par fred le

    Cela ne profitera pas seulement aux pédophiles mais aux musulmans qui veulent se marier avec des prés-ado.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.