12 commentaires

  1. Posté par Peter K le

    @ Le Taz, jamais l’udc ne bougera, c’est a la base un parti de bourgeois, de gras du bide, de gens aisés, il y a beaucoup de patriotes honnetes parmis leurs membres et votants, mais sont degoutés, cocus-contents, le mot est faible, de voir la totale absence de reaction de Maurien et Pasmalin et de l’appareil, ils ont tout en main pour foncer et taper dans la fourmiliere, et resultat…zero, sauf Amstutz et encore, comme le fn en France, je pense qu’ils sont la pour faire croire qu’il y a une opposition, mais le resultat est nullissime, faudra une secousse et un nouveau mouvement agressif, qui attaque et demonte nos ennemis! Fini de voter pour eux, basta.

  2. Posté par Gabrielle le

    Il semblerait que Sommaruga doive encore convaincre les 6 autres du bienfondé de sa démarche. Gageons qu’ils feront ce qu’ils font toujours face à ce fléau : s’incliner !

  3. Posté par Peter K le

    Et moi je veux une meilleure protection de ma famille et mes enfants, alors pas de portes ouvertes pour toutes les racailles et repris de justices d’afrique et d’ailleurs, que ces petasses aillent au diable, ca ne va pas tarder que l’on ressorte les fass au train ou cela va…Abe.

  4. Posté par Hans C. le

    Raz-le-bol de ce Mensonge récurrent qui consiste à dire que la Suisse doit tout aux immigrés ! Ces derniers seraient venus en Suisse par pitié pour ces pauvres suisses qu’il fallait aider ? Assez ! La vérité est que les immigrés sont venus en Suisse parce que la Suisse allait bien. Et non le contraire !
    J’ajoute que la Suisse de l’expo 64 à Lausanne était un pays de rêve pour les autochtones en comparaison du cauchemar qu’il est devenu ! Les visiteurs étrangers qui ont connu la Suisse à l’époque le disent tous !

  5. Posté par Daniel le

    Aux prochaines votations je voterai dorénavant à 100 % socialiste si l’UDC ne fait plus rien. Quitte à foutre tout en l’air autant le faire tout de suite. Les udc ne s’en rendent pas compte mais cela va se retourner contre eux et plus vite qu’ils ne le pensent.

  6. Posté par Sergio le

    La censure que nous demanderions aux médias n’est pas de camoufler l’origine des migrants qui commettent des crimes, mais de nous épargner les sauteries et les commentaires de ces traitres qui détruisent nos pays. On n’en a strictement rien à f* des opinions de la pisseuse incontinente et de ses copains.
    *foutre.

  7. Posté par Hotch le

    Messieurs Maurer et Parmelin,
    Pensez-vous vraiment que vous vautrer sur l’oreiller de paresse nommé collégialité correspond aux attentes de ceux qui vous ont placés à la position que vous occupez aujourd’hui ?
    J’ose espérer que ce n’est pas le cas.
    Je vous invite donc à prendre toutes les dispositions nécessaires pour recadrer énergiquement votre collègue sommaruga.
    Ne laissez pas notre Pays se dissoudre dans le magma multiculturaliste auquel elle aspire (au nom de quels intérêts occultes ?) et que le peuple Suisse ne souhaite pas.
    Au final, vous serez jugés sur vos actions et pas sur une prétendue collégialité, qui pourrait vite se transformer en complicité si les choses tournent mal.
    Réveillez-vous… ou plutôt : DIANE… DEBOUT !!!

  8. Posté par Yolande C.H. le

    Oser comparer les migrants qui s’amassent en Libye en attente d’Europe avec les créateurs de Nestlé, Swatch et Rolex, il faut le faire! Si ces entreprises ont pu avoir une belle réussite, c’est aussi grâce à la qualité du travail fourni par les suisses.

  9. Posté par Bussy le

    Magnifique appel d’air de ces dames, les autres pays doivent se régaler, ils vont même nous envoyer une partie de ceux qui sont déjà chez eux !
    Est-ce mal traduit ou M. Grandi a vraiment insisté sur le fait que ce sont des personnes humaines ? A la base, c’est pas évident pour lui ?
    Et que feront ces dames quand ce sont des centaines de millions d’Africains qui frapperont à la porte ? Ok, ça n’arrivera pas parce que d’autres font le sale boulot, n’est-ce pas ?
    Les Européens dépensent des centaines de milliards annuellement pour l’asile. Si ces sommes étaient dépensées pour aider les gens chez eux, tout le bien que ça ferait, et ça aiderait les vrais pauvres, pas ceux qu’on voit par chez nous,qui ont payé des sommes à des passeurs que la plupart des Suisses n’ont pas. Mais pour rediriger ces sommes, il faudrait d’abord procéder à une remigration massive, donc Mesdames, c’est dans l’autre sens que ça doit aller, et faire en sorte que l’argent ne tombe pas aux mains des corrompus africains.
    Voilà un programme sensé !

  10. Posté par hausmann. conrad le

    Les conférences internationales sont innombrables avec comme résultat premier un enfumage des opinions publiques.Exemple COP 23 ,déjà la TSR nous culpabilise sur les « petits week-end à Londres ou ailleurs » sous pretexte du bilan carbone de l’aviation ! Notre avenir sera de travailler et de circuler en voiture électrique et bouffer au fast -food vegan ! Quant aux migrants un représentant ose affirmer à la TV qu’ils sont une richesse pour nos pays vieillants… Il faut oser !

  11. Posté par Alice le

    Madame Sommaruga devrait plutôt s’occuper à mettre en oeuvre l’expulsion des parasites dealers de drogue africains qui sévissent quotidiennement à Lausanne, avant de prévoir de faire arriver d’autres africains et musulmans en Suisse. Comment l’expliquer à cette idiote?

  12. Posté par Le Taz le

    On paye ces co………s pour qu’ils fouttent en l’air notre pays? Il y en a ras le bol, ils sont sensés représenter les intérêts du peuple!!! L’UDC doit organiser des manifestations de masse autour du palais fédéral pour les empêcher de continuer leurs conneries et si les antifas viennent semer le trouble, on les défonce une bonne fois pour toute ces raclures! Nos ancêtres ne se sont pas laissés intimider par les armées des baillis, nous n’allons pas nous laisser emmerder par une bande de gauchistes en goguette!!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.