Les délégués UDC pour une « Tolérance zéro contre l’islam radical en Suisse »

UDC-islam

Communiqué de presse UDC Suisse, le 28 octobre 2017

360 délégués de l’UDC Suisse se sont réunis aujourd’hui à Frauenfeld (TG) pour débattre des dérives de l’islam radical en Suisse. Après plusieurs exposés passionnants sur le sujet dans lesquels les intervenants ont souligné à plusieurs reprises le danger d’un islam radial et illustré celui-ci par plusieurs exemples récents. Les délégués ont ensuite adopté à l’unanimité moins une voix un catalogue d’exigences intitulé «Tolérance zéro à l’égard de la radicalisation islamiste!»

Les musulmans doivent eux aussi respecter notre régime juridique ainsi que notre culture et nos us et coutumes.

Exigences au niveau des cantons, des communes et des villes:

  • une reconnaissance de droit public de l'islam ou une formation étatisée d'imams est hors de question.
  • celles et ceux qui ne respectent pas notre régime juridique doivent quitter le pays.
  • Les autorités et la police doivent en tout temps avoir accès aux mosquées dans lesquelles les cultes doivent être donnés dans une des langues officielles de la Suisse.
  • les mosquées et autres institutions islamiques qui répandent un islam radicalisé doivent être immédiatement fermées ou interdites.
  • l'activité pastorale des imams dans les prisons et à l'armée doit cesser. Les imams peuvent être remplacés par des psychologues de l'armée ou des prisons.
  • l'islam soumet les musulmans au droit religieux (sharia) dans plusieurs domaines. Les autorités et juges suisses doivent néanmoins imposer l'ordre juridique suisse sans aucune restriction.
  • nous refusons l'introduction de jours fériés musulmans officiels en particulier le ramadan.
  • les normes pénales contre les appels à la haine et à la violence doivent être appliquées rigoureusement à l'égard des musulmans radicalisés.
  • les corps de police des cantons doivent être renforcés, formés de manière ciblée et engagés activement dans la surveillance.

 

Exigences au niveau de la Confédération:

  • des contrôles systématiques de personnes aux frontières doivent être immédiatement imposés. Les personnes qui ne déclarent pas leur origine perdent le droit à l'asile ou à l'entrée en Suisse.
  • tous les voyageurs du jihad qui reviennent ou qui sont déjà revenus en Suisse doivent être immédiatement placés en détention pour des motifs de sûreté.
  • le service de renseignement doit observer activement tous les musulmans présentant un potentiel de radicalisation.
  • jusqu'à nouvel avis, les activités des imams doivent être surveillées dans toute la Suisse.
  • toutes les personnes qui sont observées en raison de leur islamisme et de leur propension à la violence doivent être immédiatement renvoyées ou placées en détention pour des motifs de sûreté.
  • toutes les organisations musulmanes de Suisse sont invitées à dénoncer les extrémistes, prêcheurs de haine et autres musulmans radicalisés aux autorités afin que celles-ci puissent prendre les mesures qui s'imposent.
  • tout soutien financier de l'islam en Suisse par des Etats musulmans, d'autres gouvernements, des organisations étrangères ou des particuliers étrangers doit être strictement stoppé.
  • la loi sur la protection des données doit si nécessaire être adaptée.
  • personne n'a le droit de dissimuler son visage dans l'espace public et aux endroits publiquement accessibles.
  • Les abus au droit d’asile doivent cesser et ceux qui se rendent coupables d’abuser de ce droit doivent être expulsés.
  • La viande halal, la dissimulation du visage etc. ne doivent pas être tolérées dans les lieux publics comme les écoles, les prisons, les hôpitaux où dans l’armée. Nous devons vivre selon nos valeurs chrétiennes.

> Catalogue des exigences (PDF)

 
 

14 commentaires

  1. Posté par Palador le

    Très bon programme et qui tombe sous le sens. Quand à savoir s’il sera appliqué…J’imagine déjà les couinements et huées hystériques des citoyens bien pensants et autres politiques indignés.
    Enfin messieurs de l’ UDC, bonne chance tout de même…

  2. Posté par Abendland le

    Bon Dieu, quand est-ce que les gens comprendront que l’islam EST islamisme, intrinsèquement, qu’il n’y a pas d’islam modéré!
    Eh, oui, les amis, l’amalgame est toujours déjà un fait accompli au sein même de l’islam!
    Ce que certains prennent, délibérément ou par simple naïveté (par manque de connaissance du fait islamique), pour de l’islam prétendument modéré n’est en fait que de l’islam passif, l’islam de ceux des musulmans qui ne veulent pas tuer ou massacrer, mais qui jamais ne s’élèveraient contre les méfaits, les délits et les crimes commis pas leurs coreligionnaires, et qui, au contraire, les approuvent par leur silence.
    L’islam est une idéologie théologico-politique qui n’établit aucune différence entre la sphère religieuse et la sphère politique (entre l’Etat et l’église, pour user d’un vocabulaire plus habituel), qui ne reconnaît que la loi de Dieu, la charia, et méprise les lois laïques, c’est-à-dire « faites par des hommes » (les lois positives des états occidentaux sont un défi, aux yeux de l’islam, à la loi de Dieu, une véritable hérésie), et qui poursuit, depuis le début, au 7è siècle, une conquête du monde (en particulier de l’Europe) dans le but d’y installer un califat où régnera la seule loi de Dieu.
    Ce projet de mise en place d’un califat à l’échelle planétaire permet aux soldats islamiques (ce que trop complaisamment on décrit comme des islamistes au sein de nos pays terrifiés par l’islam) d’utiliser n’importe quel moyen pour arriver au but (la fin justifie les moyens), à savoir la plus grande et la plus odieuse violence, l’esclavage (rien dans le Coran n’interdit cette pratique), le génocide, le viol, l’égorgement, la crucifixion, la défenestration (par ex. des homosexuels), la lapidation, etc.
    D’où il découle que l’islam est fondamentalement incompatible avec la civilisation occidentale telle que nous l’avons élaborée jusqu’à ce jour.
    Si nous tenons à nos acquis civilisationnels et culturels (voire scientifiques, puisque l’islam est essentiellement obscurantiste et anti-scientifique*), il faut interdire cette religion conquérante, belliqueuse et mortifère de notre territoire.
    C’est une question de vie ou de mort.
    *Ceux qui seraient tentés de m’objecter que l’islam nous a transmis la culture grecque et de citer l’épisode Al Andalus, je vous renvoie à deux ouvrages qui mettent fin à toute cette mythologie: Serafin Fanjul, « Al Andalus, l’invention d’un mythe », et Sylvain Gouguenheim, « Aristote au Mont Saint Michel ». Vous verrez aussi que les musulmans ne brillent pas non plus par le nombre de Prix Nobel en science: pour une population de plus d’un milliard, deux Prix Nobel de chimie. Voyez aussi la quantité infinitésimale d’ouvrages traduits en arabe. Le musulman est essentiellement un autiste: cet état de choses découle directement du fait que le Coran est la parole de Dieu et qu’il n’y a rien à y ajouter.

  3. Posté par Peter K le

    LES premieres mesures indispensables a prendre, bien sur par initiatives, jamais les islamos-collabos du parlement ne l’accepteraient sont: Suspension/moratoire sur droit d’asile pour 5 a 10 ans, refonte complete des criteres. Et le plus important: immigration zero pour meme durée. Apres immigration choisie. Et envoyez un signal fort aux petits dictateurs de Bruxelles, allez vous faire foutre! Et souvenez-vous, a la place de paroles, des actes!

  4. Posté par Le pragmatique le

    Evident, rien que du bon sens … on signe où ?

  5. Posté par superkasher le

    Pourquoi pas une formation étatisée d’imams via une faculté de théologie ? Cela permettrait justement de contrôler plus facilement l’éducation religieuse des aspirants prêcheurs et fournirait un gage de qualité et de sécurité en fournissant des imams « made in Switzerland » cultivés, conscients de nos valeurs et intégrés plutôt que d’en faire venir de l’étranger.

  6. Posté par coocool le

    Le véritable islam est radical, puisque leur prophète serait le modèle à suivre…

  7. Posté par Myrisa Jones le

    - Tout soutien financier de l’islam en Suisse par des Etats musulmans, d’autres gouvernements, des organisations étrangères ou des particuliers étrangers doit être strictement stoppé.

    Je vous signale que la Hongrie a été condamnée par l’UE pour avoir exigé la même transparence de la part de différentes fondations ou ONG internationales, dont celle de Soros en premier évidemment, qui financent des programmes ou institutions.
    Attendez-vous donc que les attaques de l’UE contre la Suisse, et de l’Elite politique suisse contre la population, se multiplient lors de la campagne pour cette votation.

  8. Posté par S Dumont le

    Tolérance zéro! Beau programme et bonne chance pour l’appliquer car les bisounours vont préparer une attaque en bonne et due forme.
    Nous savons que des milliers de djihadistes vont rentrer en Suisse comme dans toute l’Europe, mais l’immigration continue, j’ai le sentiment que les politiques tournent en rond!!

  9. Posté par Germic le

    Enfin un parti politique qui se préoccupe concrètement de ce grave problème. Une lecture apolitique de ce texte devrait recevoir l’aval de tout citoyen Suisse désireux, de préserver la part de bonheur existant encore dans notre société et de défendre une vie harmonieuse entre les habitants qui souhaitent la paix selon nos us et coutumes et sans influence extérieur.

  10. Posté par UnOurs le

    Quelqu’un pourrait m’expliquer ce qu’est l’islam « non radical », merci bien.

  11. Posté par rikiki le

    Beau programme et surtout tous mes vœux pour sa réalisation rapide.

  12. Posté par Un chapon cha pond pas le

    Le projet de loi me paraît être exactement ce dont nous avons besoin. Il s’agit d’informer le public pour que mesures concrètes soient prises au plus vite.

  13. Posté par Artus le

    Très bien! Attendons de voir les débats et les résultats finaux après passage au Parlement.

  14. Posté par Antoine le

    Très bon programme, le plus dur reste à faire : le faire accepter et le mettre en pratique (le plus RAPIDEMENT possible). Cela devient urgent !
    Merci M. Rösti pour votre dévouement !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.