Via sicura : entre farce et tragédie

Bild+Via+Sicura

Via sicura débouche souvent sur des sanctions brutales, comme le montre le cas des contrôles radar de Bardonnex. Témoignages.

Le cas des contrôles mobiles par radar jumelle effectués par la police genevoise près du poste-frontière de Bardonnex illustre jusqu’à la caricature les dérives tragi-comiques de Via sicura.

Suite

13 commentaires

  1. Posté par Jack Palance le

    Mais d’où croyez vous que vient ce genre de racket ?…..il suffit de remonter le filière pour arriver tout en haut !….les Rois (l’Etat) !…ces serviteurs (les flics) font ce que disent le Roi (l’Etat) et ils ne sont que les tiroirs caisse du Roi (l’Etat) !…je n’en veut même pas aux pauvres poulets qui ne font que ce que le chef lui dit de faire….un mercenaire ne réfléchit pas….il obéit.

  2. Posté par Thomas le

    Et le bon sens, qu’en fait la police ? C’est elle qui choisit l’emplacement. Quand elle exploite des limitations de vitesse aberrantes pour rapidement atteindre ses objectifs, on ne peut pas dire qu’elle « ne fait que son boulot ».

  3. Posté par Derek Doppler le

    Anarcho-tyrannie typique. De plus, on constatera que l’automobile, les armes, l’alcool, le tabac, et la viande -associés au principe masculin- sont méthodiquement dénigrés. On se demande bien à quelle fin, hein?

  4. Posté par Julie Rochat le

    Hallucinant de connerie cette Via Sicura mais sachant que celle idée lumineuse vient des Verts on comprend tout. Je le dis et le répète, en Suisse vaut mieux être dealer qu’automobiliste, t’es pas emmerdé et tu vis ta petite vie tranquille….

  5. Posté par Bussy le

    Frustrés de devoir faire de l’angélisme bisounours avec les délinquants étrangers, la justice et les politiques tapent dur sur les automobilistes… et en plus parmi eux, ceux qui sont Suisses, peuvent en général payer, donc on y va à fonds !
    Mais faudra pas s’étonner après si…..

  6. Posté par coocool le

    Via Sicura, Via Locura !

  7. Posté par leone le

    Chère Daniele, j’ai oublié le nom du Conseiller d’Etat en charge à Genève, pouvez-vous me le rappeler SVP?

  8. Posté par Pierre-Henri Reymond le

    Chaque fois que je lis des énormités de ce genre je ne puis m’empêcher de voir le contraste avec l’inertie des politiciens. Et de constater que l’administration est devenue un monstre ingouvernable. Et même, je ne sais plus qui l’a dit, une tumeur.

  9. Posté par Daniele le

    Mon fils a travaillé quatre ans au bureau de poste qui réceptionne les lettres des services des contraventions. C’est des caisses entières pour des automobilistes français en infraction qui revenaient en retour avec mention « adresse inconnu ». De source policière, actuellement un frontalier sur trois roule sans assurance dans les rues de Genève. Et là, on ferme les yeux.

  10. Posté par hausmann conrad le

    Qui est à l’origine de cette aberration? C’est le Conseil fédéral mais en réponse à une initiative…. des Verts ! La séverité est inappicable car un jeune condamné à une trop longue peine, finira par abandonner ses études et finira au « social ». Pour faire plaisir auxVerts la poltique a fabriqué une usine-à-gaz…

  11. Posté par J.J. le

    ABE: Remboursez-vous les frais et autres amendes induites par cette engeance en vous grimant de noir, vous affublant d’un pull à capuche et en vendant de la came à ciel ouvert, en plein jour dans un centre ville quelconque vous ne risquerez strictement rien!

  12. Posté par Daniel le

    Cet article est hallucinant. On pourrait croire à une farce tellement les sanctions mentionnées (financières, prison) sont élevées. Évidemment si vous passez devant une école à du 80 km, là je trouve qu’il n’y a même pas matière à discussion et c’est bien fait pour vous). En Suisse où il n’y a que le Dieu fric qui compte… vaut mieux violer un enfant ou égorger son chef… Et se convertir musulman avant de passer au tribunal bien sûr. C’est absolument dingue!!!

  13. Posté par leone le

    Croire que Via Sicura est autre chose qu’une pompe à fric est d’une naïveté affligeante.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.