Vaud: Un Kosovar clandestin et travaillant au noir pollue gravement le cours d’eau. Le 20 Minutes censure la nationalité du coupable.

pollution

Un garagiste indépendant, en situation irrégulière en Suisse, avait déversé de l'huile de vidange dans une canalisation d'eau claire se jetant dans la rivière.

L'origine de la pollution a été localisée dans une surface industrielle en sous-sol d'un garage officiel à Chavannes-près-Renens. Ce local était utilisé par un garagiste indépendant de 32 ans, en situation irrégulière en Suisse depuis plusieurs années.

(...)

 

 

L'alerte avait été donnée peu après 10h00 (Nd Christian Hofer: le 10 octobre) par une entreprise de voirie qui oeuvrait non loin et la police est arrivée rapidement sur place pour disposer un barrage de bouées en deux endroits, afin d'éviter une propagation plus large de "l'épais liquide noir et gluant en surface du cours d'eau", a constaté la RTS sur place.

La pollution s'est propagée sur un kilomètre jusqu'au lac Léman via la Chamberonne - rivière dans laquelle se jette la Mèbre - et plusieurs animaux sont touchés, ainsi que la flore, selon plusieurs services - pompiers, garde-pêche, brigade du lac - mobilisés pour maîtriser le sinistre.

Travaux de plusieurs heures, voire plusieurs jours

Le liquide visqueux est resté en surface. "Les poissons ne semblent pas avoir été perturbés", alors que des volatiles ont été partiellement souillés et des réflexions sont en cours pour leur traitement.

Les travaux d'aspiration du produit, puis de nettoyage des berges, sont en cours et pourraient durer plusieurs heures, voire plusieurs jours, selon un communiqué de la police diffusé en fin d'après-midi.

Source et article complet Source2

A noter qu'à l'origine l'article comportait la nationalité du coupable. A présent, ce journal choisit en toute connaissance de cause de cacher les origines, copie d'écran à l'appui:

 

kosovar

 

Quant à nos autorités laxistes, on constate encore une fois qu'un énergumène qui devait être expulsé, travaille au noir et a pu contaminer nos ressources vitales: encore un enrichissement dont Simonetta Sommaruga peut être fière.

16 commentaires

  1. Posté par pepiou le

    Il serait intéressant de connaître le nombre de sa clientèle ; probablement assez pour remplir un vol charter.

  2. Posté par chantal le

    avant nous avions la prétention et la croyance que devenir des créatifs culturels serait positif, aujourd’hui nous ne sommes devenus que des destructeurs incultes………….et oui

  3. Posté par Socrate@LasVegas le

    D’accord avec UnOurs et Jade!
    @ Fleeps, concernant votre voisin, recherchez la parcelle à cette adresse http://www.geo.vd.ch/theme/cadastre_thm qui vous montrera si la parcelle est « construite »

  4. Posté par Carole le

    Merci Sommaruga, vous qui voulez à tout prix faire envahir la Suisse. Mais que vous ont-ils fait ces citoyens suisses pour montrer autant de racisme envers notre peuple? Votre slogan « enrichissement » ne marche plus.

  5. Posté par hausmann conrad le

    Quand les mondialistes et les monomaniaques de la pensée unique n’arrivent plus à vendre leurs saletés de journaux…. Ils les donnent -gratuitement- comme le 20 minutes !

  6. Posté par Sertorius le

    ‘Quant à nos autorités laxistes, on constate encore une fois qu’un énergumène qui devait être expulsé, travaille au noir et a pu contaminer nos ressources vitales: encore un enrichissement dont Simonetta Sommaruga peut être fière.’

    Elle peut en être fière de son syteme PAS SUR pour l’immigration et la justice importer par la Gauche d’amérique,

    https://www.youtube.com/watch?v=wM1P7GMnd38

    En éffet car bientot la question d’identification et d’expulsion de ‘migrants’ serat fait d’une maniere beaucoups plus expéditive en Europe.

    https://www.youtube.com/watch?v=baFi5NVslIE

  7. Posté par UnOurs le

    Si je comprends bien, on peut faire n’importe quoi en Suisse, tant que l’on n’est pas suisse ?
    Donc, un illégal peut exploiter un garage et le service des contributions, par exemple, ne dit rien ?

  8. Posté par Jade le

    Les socialopes vous diront que c’est une pratique culturelle courante au Kosovo! Il faut comprendre bien-entendu!

  9. Posté par Le Taz le

    Encore un grand merci à Calamity-Rey, collaboratrice de George Soros et destructrice de notre pays!

  10. Posté par Fleeps le

    J’ai un voisin portugais qui a au fil des années sur un terrain agricole…..à construit environ 150 m2 d’habitation sans autorisation….et personne ne lui dit rien et lui il s’en fou complètement……il fait comme il veut….comme au Portugal.

  11. Posté par cazuzo le

    Et je vous dis pas en main de qui le trafic d’héroine….

  12. Posté par Le Taz le

    Et ces cons de verts (pléonasme) sont en faveur de l’immigration… Mega lol

  13. Posté par Bernard le

    Voilà le responsable si No – Billag est accepté par le peuple. Rochebin et quelques journalistes des émissions comme : Temps présent, Infra – rouge et mise au point. Ces gens portent une lourde responsabilité vis à vis de tous leurs collègues qui risquent de perdre leur travail.

  14. Posté par coocool le

    De toute façon, lorsque les commentaires ne sont pas ouverts sur un article de 20 minutes, on peut se poser la question de ce qu’ils veulent cacher…

  15. Posté par Tommy le

    Et après cela, les Kosovars continueront à déplorer leur réputation, si injustifiée selon eux….
    Dans un article, il y a quelques années, l’un d’eux admettait que certains de ses compatriotes faisaient  » quelques bêtises « …..

  16. Posté par Bussy le

    Pas un jour sans qu’un kosovar fasse la une des journaux… tous les types de délits imaginables y passent.. quel enrichissement pour la Suisse cette communauté !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.