11 commentaires

  1. Posté par Yanis le

    Il sont vraiment trop cool

  2. Posté par Triphon le

    Pour le moment, il s’agit d’une estimation orientée 20 minutes. Le C.F. et le parlement n’en sont
    pas les exécutants, mais bien le pouvoir judiciaire un Etat (rouge) dans l’Etat. Patientez encore
    un peu il va rattraper la justice dictatoriale de nos voisins français

  3. Posté par Dominique Schwander le

    Ni la majorité de nos élus, ni nos juges devenus droit-de -l’hommistes ne remplissent leurs devoirs.
    La coexistence est en train de devenir si difficile entre ceux qui voudraient partir mais ne le peuvent pas, ceux qui pourraient partir ou devraient mais ne le veulent pas, ceux qui voudraient rester, ceux qui revendiquent d’en accueillir d’avantage et tous ceux qui voudraient que les autres, en particulier les criminels partent pour pouvoir rester entre eux chez eux en être les leurs, que les vrais Suisses, pour se défendre, se radicaliseront.

  4. Posté par Sertorius le

    Posté par Aude le 16 octobre 2017 à 12h27
    ‘La gauche protège les criminels, maintient sur notre sol les criminels, au nom des droits de l’homme.
    Cependant les criminels eux, bafouent les droits de l’homme qui plus est, bafouent les droits des États et des citoyens.
    Conclusion: ceux qui défendent ces criminels sont etatiquement parlant des criminels.
    Leur place n’est plus dans un gouvernement.’

    Il n’y a QU’UNE PLACE pour de tel criminels autrement appelez TRAITRES.

    https://www.youtube.com/watch?v=Os4qyjPI-QM

  5. Posté par Aude le

    La gauche protège les criminels, maintient sur notre sol les criminels, au nom des droits de l’homme.
    Cependant les criminels eux, bafouent les droits de l’homme qui plus est, bafouent les droits des États et des citoyens.
    Conclusion: ceux qui défendent ces criminels sont etatiquement parlant des criminels.
    Leur place n’est plus dans un gouvernement.
    Si quiconque veut gouverner une nation, il doit respecter la Constitution de celle-ci qui stipule la Protection du territoire et de ses citoyens.
    Hors que constatons-nous, que ces bougres essaient de changer la Constitution en défaveur du pays et du Peuple.
    Il est temps de songer ..qui place t-on au Pouvoir et Pourquoi?

  6. Posté par Antoine le

    Vu la référence PEU fiable (20minutes) et que le total des cantons n’est PAS enregistré officiellement, on peut faire dire n’importe quoi au statistiques manipulées … fake news

  7. Posté par Le Taz le

    Notre gouvernement ne respecte plus les décisions populaires, pas plus que notre constitution. Cela s’appelle UN COUP D’ÉTAT!!! L’UDC doit commencer à parler vrai et à expliquer que le peuple n’a en réalité que deux choix: 1. Une Suisse indépendante, souveraine et neutre, ça c’est l’UDC. 2. Une Suisse soumise à l’UE, désireuse d’y entrer, une Suisse soumise aux euros-atlantistes et ça ce sont tous les autres. C’est aussi simple que cela!!!

  8. Posté par François Brélaz le

    450 décisions de renvoi mais seulement 400 renvois effectifs. Où sont les 50 autres ? A l’aide sociale ?

  9. Posté par Nicolas le

    Quand les nains de Berne s’aplatissent devant l’UE, les jugeaillons se prosternent devant la CJUE.

  10. Posté par Sertorius le

    ‘En une année, pas plus de criminels expulsés’

    En une année, plus de migrants et criminels arrivés que de criminels expulses. Cela démontre bien la logique de ceux qui sont en charge de se progrom et se qu’ils veulent faire des migrants.

    https://www.youtube.com/watch?v=Uf6rX-q7lQY

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.