Zurich: Le criminel allemand ne sera pas expulsé malgré le vote sur l’expulsion des criminels étrangers. Pour le socialiste Nordman « La Suisse doit se conformer au droit international. »

Roger Nordmann

La Haute cour zurichoise a cassé en appel la décision d'expulser un Allemand qui avait attaqué une personne au couteau.

(...)

Le jugement de la Cour zurichoise correspond pourtant à la loi en vigueur ainsi qu'à la volonté populaire (sic!), estime Roger Nordmann, président du groupe socialiste, qui rejette l'initiative. En tant que petit pays, la Suisse gagne à se conformer au droit international plutôt qu'à des politiques de pouvoir pur, précise-t-il.

Source et article complet

Rappel: Sommaruga promettait qu'une personne qui représente un danger serait renvoyée:

Sommaruga

16 commentaires

  1. Posté par pepiou le

    Il a raison car en toute logique ce criminel votera bien socialiste un jour ou l’autre. Il faudrait une statistique sur les crimes et délits commis suite à la mensuétude électoraliste du PS vis à vis de leurs protégés délinquants et obligés politiquement ; à parier que cela serait édifiant.

  2. Posté par RealrecognizeReal le

    Qu’il rende son passeport et qu’il devienne apatride vu qu’il adore l’internationale et se sent sûrement plus citoyen du monde que suisse. Oups, sans passeport il ne pourrait pas être élu et détruire la nation de l’intérieur.

  3. Posté par Aude le

    Le droit International reconnaît le droit des États, c’est dans leur Convention.
    Celui de Strassbourg est subjectif et Non proprement exécutif. Libre à la Suisse de l’appliquer ou Non.
    Les étrangers criminels et dangereux doivent être renvoyés point barre.
    Arrêtez d’ergoter Nordmann.
    La Suisse n’est pas la poubelle du Monde!

  4. Posté par Claire le

    Le tueur islamiste de Marseille était un multi-récidiviste, arrêté 7 fois. Il aurait dû être expulsé. Que nenni. Deux belles jeunes filles intelligentes en sont mortes. Et le scélérat de Collomb qui se contente de débarquer le préfet?
    Toute l’Europe de l’ouest est aux mains des islamo-collabos, qui laissent sciemment leurs peuples se faire massacrer par les fous d’Allah. C’est une véritable honte. C’est encore pire pour la Suisse, qui a eu l’intelligence de ne pas rentrer dans l’UE. Mais les gouvernants et les juges rouges sont les mêmes partout. Sur le fond, ils sont encore pires que les égorgeurs car ce sont eux qui permettent à ces derniers de commettre leurs abominations.

  5. Posté par coocool le

    Il faut porter ça devant le Tribunal Fédéral !

  6. Posté par My Suisse le

    Il me donne la nausée cet islamo collabo gauchiste!

  7. Posté par Gabrielle le

    Nordman… Ne me dites pas que vous sortez le porte-monnaie pour une coupe de tifs pareille ???

  8. Posté par rikiki le

    Ce type devient nauséabond. Pas une semaine sans ses déclarations totalement à l’inverse des idées de la population.

  9. Posté par Christian Hofer le

    Cela démontre que notre justice, à son plus haut niveau, est sous la coupe de la gauche, inféodée à Bruxelles.

    Merci pour cette éclatante démonstration.

  10. Posté par Yolande C.H. le

    On peut entendre ceci : « La Suisse doit se conformer (s’adapter) à la criminalité internationale. » »’

  11. Posté par fred le

    voisins suisses ! résister ! votre pays était si beau, nous français quand nous venions nous étions éblouis par cette rigueur qui faisait votre charme.

  12. Posté par Loulou le

    Non Monsieur Nordmann, cela ne correspond pas à la volonté populaire mais à la volonté de certains politiciens retors, traîtres et félons qui ont enfumé le peuple. Ces politiciens sont des traîtres depuis 1992, n’ayant toujours pas digéré leur échec à nous soumettre au machin. Depuis lors ils saucissonnent le pays, le livrant par tranche, augmentant le feu qui nous fait mijoter jusqu’au jour où nous comprendrons que nous sommes cuits. Vous concernant la case dans laquelle je vous place ne fait aucun doute à mes yeux. Je garderai toutefois mon opinion pour moi sachant que les gens comme vous sont procéduriers et tentent en parallèle d’anéantir la liberté d’expression dans ce pays en usant d’un appareil judiciaire largement acquis à votre cause et à vos idées politiques.

  13. Posté par Hervé le

    Petit réflexion pour ce genre d’individus qui ne comprennent rien au fonctionnement humain… lorsque les élus ne se conforment pas aux règles (« droit » pour les technocrates) établies et acceptés par la société, alors la société commence à ne pas respecter ces élus et encore moins ces règles. (L’hostilité croissante envers les politiciens, ce n’est pas assez comme signe??!) Continue comme ça Roger, le peuple se souviendra de ceux qui les ont trahis.

  14. Posté par sophie le

    le droit international on s’en tape… on veut un pays ou nos enfants pourront sortir sans qu’on ne soit sur nos portables prêts à intervenir et se faire foutre en tôle pour juste protéger nos enfants… Avec leurs décisions, nous sommes 4 dans notre famille à voter tout ce qui nous sera proposé contre cette europe qui détruit nos peuples et nos lois! Mon père à l’époque avait voté non pour faire partie de l’UE en me disant on va pas se faire diriger par Bruxelles… il était de 1927, avait vécu la 2ème guerre mondiale… combien il avait raison… je suis suissesse et refuserai jusqu’à mon dernier souffle que nos générations futures n’aient plus leur mot à dire!!

  15. Posté par Sertorius le

    ‘Pour le socialiste Nordman « La Suisse doit se conformer au droit international. »’

    Oui, on le sent bien depuis ici en bas merci! Merci Princesse Sommaruga pour nous laisser tomber si bas de notre souveraineté!

    https://www.youtube.com/watch?v=0qEvTEpX6lk

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.