Une agression filmée choque la République tchèque.

Agression_TchéquieParRom_diif_CH

NDLR. Le traitement des médias et des autorités tchèques semble assez différent de certains exemples suisse !

 

La brutale agression filmée d’un ado, qui s’en prend à deux jeunes du même âge ne se défendant pas, enflamme le net en République tchèque. Le motif de l’agression serait futile d’après les médias tchèques. L’adolescent de quinze ans aurait reproché à l’une des victimes d’avoir regardé sa petite amie. Il frappe d’abord un adolescent par surprise puis poursuit et frappe le deuxième contre lequel est dirigé son courroux. Il fait des aller-retour entre ses deux victimes pour les cogner à nouveau. Sur la vidéo, on entend les autres adolescents tenter vainement de dissuader l’agresseur.

Sur le site Blesk.cz on apprend également qu’un des jeunes qui a été tabassé était un élève modèle qui avait trouvé une grosse somme d’argent et l’avait restituée à un retraité. Selon les médias tchèques, les deux jeunes agressés maîtrisaient également un sport de combat qu’ils n’ont pas eu le temps d’utiliser.

La vidéo de l’agression sur le site Blesk.cz :

Certains commentaires sur internet pointent du doigt le fait que l’agresseur fait partie de la communauté Rom et que l’agression serait révélatrice des pratiques mafieuses des tsiganes à Louny. D’autres choisissent de souligner que les personnes agressées auraient pu se défendre et mettent en cause la dévirilisation de certains jeunes qui préfèrent céder au monde de la consommation et qui vivent de façon hédoniste et confortable, ne sachant plus se battre.

Les autorités de la ville de Louny ont réagi en publiant un communiqué sur Facebook. Voici la traduction en français de celui-ci :

Chers citoyens,

Nous aimerions vous informer par ce biais que les dirigeants de la ville de Loun ont visionné une vidéo avec une violente dispute entre jeunes. Pour résoudre ce problème voici les mesures qui ont été prises :

  1. La police municipale de Louny, en coopération avec la police nationale tchèque, a intensifié ses patrouilles aux alentours des écoles de Louny, le matin et l’après-midi. 
  2. Le cas a été transmis à la police nationale qui a lancé une enquête.
  3. L’affaire est également traitée par le Département des affaires sociales et de la santé de l’administration municipale de Louny. Nous demandons à tous les parents et à tous les élèves d’informer la police cantonale de Louny ou la police nationale en cas d’événements similaires. Nous ne voulons pas d’un tel comportement et nous ne le tolérerons pas sur notre territoire. 

                                             La ville de Louny

En Suisse, une autre agression filmée commise par un adolescent envers un autre en gare de Delémont avait fait le buzz. La police cantonale jurassienne avait publié un communiqué et mettait en garde contre les appels à la haine raciale et contre les menaces de représailles des internautes qui s’insurgeaient contre cette agression. De son côté, le site lesobservateurs.ch pointait du doigt les priorités de la police cantonale jurassienne et le traitement médiatique de la presse mainstream par rapport à cette affaire.

Alimuddin Usmani

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

11 commentaires

  1. Posté par Daniel le

    @Isamoche. En plein dans le mille. C’est également ma conviction intime qui se confirme chaque jour et même plus, s’aggrave à vitesse grand « V ». Ce qui est très intéressant dans cette vidéo ce sont les points suivants: les européens ne savent pas ou plus se battre. Ce phénomène est encore plus psychologique que physique et c’est vraiment là que l’Europe a déjà perdu face à l’islam. Dans la vidéo le réfugié est petit et ne sait absolument pas se battre. Malgré que le jeune homme blanc est « grand » et de capacité musculaire supérieure il ne donne aucune réaction a son adversaire. Pour moi, ça parle de soit-même. On est bientôt a un breaking point.

  2. Posté par Jacques le

    Un clip édifiant mais impossible à reposter sur YouTube. Ils censurent de tel clips sous le prétexte que la violrncr n’a pas place sur leur site. On nous berce doucement en chantonnant « tout le monde il est gentil, tout le monde il est content; vive l’enrichissement culturel ! »

  3. Posté par Corto. le

    Les suisses et les européens s’accoutument à la barbarie, c’est le principal drame de cette sale affaire, demain ou après-demain nous allons à nouveau être informés d’une monstruosité commise par des ou un musulman, et ça nous semblera normal !

    Nous nous accoutumons à l’horreur cela avec le concours efficace des merdias !

    […]

  4. Posté par Isamoche le

    La population en général et moi en particulier, avons l’impression que plus il y a d’attentats, de viols, de meurtres, d’égorgements et autres enrichissements venant de ces  » peuples », plus ils reçoivent de soutiens , une loi contre les propos islamophobes par ci, un décret pour accueillir les  » mineurs  » isolés par là, du surcis et jamais de peines effectuées lorsqu’on attrape ces multirécidivistes, etc….
    Comme si nous avions moins de poids et finalement de légitimité que ces envahisseurs sauvages et primaires. J’en viens vraiment à me demander si tout cela n’est pas voulu en hauts lieux pour tous nous décimer les uns après les autres et abolir notre capacité de réaction ou de rébellion.
    Car apparemment, ça fonctionne !

  5. Posté par Corto. le

    Macron va rendre visite au chef des terroristes et des réseaux de trafiques de drogues !

    90% de l’héroïne afghane passe par l’Iran !

    Le hizbollah, extension du gouvernement iranien, contrôle 70% des arrivages de cocaïne en Europe et 90% des drogues chimiques fabriquées en Russie et dans les ex-républiques russes !

  6. Posté par Grand Cru le

    On est trop « raffinés » , il faudrait revenir au « brut de décoffrage » avec cet afflux de gens primaires .

  7. Posté par Carole le

    Que faut-il retenir de tout cela? Nous sommes dans un pays où nous sommes en droit d’être protégés, nous pensons que la police sert à cela et à Empêcher les terroristes de nuire à la sécurité du pays, donc de ses citoyens. Il est bien clair que si le citoyen, qui plus est la victime d’actes sauvages, sous les yeux d’une bande amusée criant des propos racistes que l’on entend sur la vidéo filmée par ces derniers et diffusée ensuite pour leur plaisir, se voit menacée, ainsi que tous ceux qui sont offusqués par la scène traumatisante et le font savoir, cela ne va pas calmer la population se sentant abandonnée. Il doit y avoir des caméras partout, pour notre sécurité afin de pouvoir punir les coupables et ainsi apaiser, si c’est possible, les victimes. Help

  8. Posté par Antonio Giovanni le

    « La police cantonale jurassienne avait publié un communiqué et mettait en garde contre les appels à la haine raciale … »
    Les nouveaux collabos sont déjà là…

  9. Posté par Charles Alexis le

    @Claire
    « La réaction de la police tchèque est tout simplement normale ! »
    Oui !
    Celle de la police suisse, par contre, est décadente et collabore à l’anéantissement de notre civilisation.

  10. Posté par Claire le

    La réaction de la police tchèque est tout simplement normale! La police se doit de défendre les plus faibles et les personnes qui se font agresser. Elle n’a pas à entrer dans de sordides histoires politiquement correctes comme la police du Jura, qui est totalement sortie de son rôle dans la triste affaire du jeune homme blanc insulté et agressé par le grand Noir.

  11. Posté par John Simpson le

    Assez incroyable cette différence. Le Jura ferait bien d’en prendre de la graine au lieu de se préoccuper avant tout de l’indignation légitime de la population.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.