Erasmus : « je suis venue découvrir la culture française, je repars en ayant découvert la culture africaine » (Vidéo)

Erasmus

Arianna Mandile vient de l’Université Catholique du Sacré-Cœur de Milan et suit une licence Langues et Relations internationales. Elle est venue en Lorraine pour découvrir la culture française et elle repart en ayant découvert la culture africaine. C’est aussi ça, la magie d’Erasmus…

 

10 commentaires

  1. Posté par kitty le

    Ce ne serait pas un film de propagande ? Sais pas mais si c’est spontané je plains cette nunuche.

  2. Posté par Bussy le

    @ Faridien
    Vous avoir raison, Afrique très riche, Occident pas si riche (sauf matière grise) …. alors pourquoi Africains envahissent Occident ?

  3. Posté par G. Guichard le

    Ah! C’est le post des anciens d’Afrique. Le problème de ces peuples c’est qu’ils sont passés du colonialisme industriel aux communismes de 1945 et qu’ils en sont instrumentalisés

  4. Posté par Tommy le

    A Faridien@
    Ben, le tiers-monde restera l’ Afrique.
    Actuellement, c’est l’ Europe qui devient le tiers- monde , grâce aux bronzés inutiles et inintégrables que l’on croise à chaque instant.

  5. Posté par Paul le

    Elle aurait dû venir faire un stage en qualité de femme de ménage?

  6. Posté par Vautrin le

    Consternant ! Moins le fait que cette jeunette soit une petite dinde naïve que du fait qu’elle ait été plongée d’emblée dans l’infraculture de l’envahisseur. Effectivement, si elle allait traîner un peu au fin fond de l’Afrique dans des bleds infestés de musulmans, elle aurait peut-être une autre vision. Il faut avoir vécu là-bas (18 ans en ce qui me concerne) pour comprendre qu’il existe entre eux et nous un fossé de plusieurs siècles, et des sévères ! Enfin, bon, Erasmus devient une officine de propagande pro-invasion, et je ne doute pas que la petite dinde ira manifester en braillant « refugees welcome ». Jusqu’à ce que…

  7. Posté par Faridien le

    Si l’Afrique bloqué ces exportations vers l’Occident du jour au lendemain, on verra il est ou le tiers monde… Hummmm

  8. Posté par Yolande C.H. le

    Pour moi, c’est une vidéo concoctée du 2ème degré, sinon plus.

  9. Posté par Sertorius le

    C’est facile a comprendre au fait! Elle est prise dans la joie de tout ces gros sourires et bonnes paroles qui l’entoure. Bien sur qu’ils vont sourire et dire des bonnes paroles: ils ont besoin de papiers! Comme Shakespeare avait reciter dans MacBeth, ‘Il y a des poignards dans les sourires des hommes!’

  10. Posté par Sertorius le

    Elle n’a que vingt ans et n’a jamais vécus en dehors de sa maison alors qu’est ce qu’elle peut en connaitre sur ses gens la? Pas grand chose! Dirait-elle la même chose après avoir fait quelques annees de résidence dans un de ces blaides du tiers monde comme le Sénégal?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.