Goldnadel : «La France n’expulse pratiquement plus aucun étranger irrégulier»

post_thumb_default

 

Le terroriste islamiste qui a égorgé deux jeunes filles à Marseille était un tunisien en situation irrégulière arrêté et condamné sans jamais être expulsé. Gilles William Goldnadel rappelle que, pour des raisons administratives, les clandestins ne sont presque jamais expulsés. Laura et Maurane reposent à présent dedans la terre froide. Combien de temps reste-t-il, tandis que l’émotion […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Marie-France le

    les clandestins ne sont presque jamais expulsés.
    J’ai comme idée que, depuis l’agression à Marseille, ça va changer… Les politiques ont commencé à entendre le « bruit sourd » qui monte dans la population… on ne maintiendra pas éternellement le couvercle pour étouffer ce bruit…

  2. Posté par Derek Doppler le

    Par contre elle nous déverse ses frontaliers et ses CPFs (Chances pour la France – ah bon sang, la Fronce contemporaine et sa novlangue de m…, c’est à vous dégoûter du français)

  3. Posté par Le Taz le

    Et cela surprend quelqu’un? Macron = Attali, celui-la même pour qui les pays sont des hôtels… Il faudrait peut-être comprendre que les néo-bolcheviques veulent la même chose que leurs ancêtres, un monde sans frontière dirigé par un pouvoir central qu’ils contrôlent!

  4. Posté par Maximus le

    Moi aussi je voudrais un Trump ou un Orban ou un Poutine
    Voilà des homme de pouvoir
    digne de ce nom

  5. Posté par rikiki le

    Je préférerais un Trump plutôt que les collabos. Belle dérive pour ce pays si magnifique.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.