Double victoire de Trump : l’hymne national, ce sera debout ; les musulmans qu’on ne peut contrôler, ce sera dehors

post_thumb_default

 

La Cour suprême des Etats-Unis vient de donner raison au Président Trump sur l’interdiction de voyager. Elle a rejeté une décision de la Cour d’appel qui avait bloqué l’interdiction d’entrée qui visait plusieurs pays à majorité musulmane n’ayant plus de gouvernement fonctionnel. Dans une ordonnance d’une page, le tribunal a statué dans l’une des deux […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par petitjean le

    C’est juste mon avis :
    les afro américains, qui se plaignent d’être mal traités dans cette Amérique qui, tout de même, leur a apporté tout le confort du monde occidental, l’éducation et la santé notamment, car tous les petits américains peuvent aller étudier à l’école, devraient retourner sur la terre de leurs ancêtres et nous démontrer ce qu’ils sont capables de faire
    Il me semble que le Libéria n’a pas été une grande réussite
    Je pense aussi à Haïti, indépendante depuis deux siècles, avec les résultats que nous devrions savoir…………..

    c’est juste mon avis…….

  2. Posté par Atérix le

    les noirs ne veulent pas de l’hyme américains
    évidemment ils ne sont pas de vrais américains
    leur patrie c’est l’Afrique
    déjà les vrais américains sont les amérindiens qui ont été spoliés de leur terre
    mais ont ne parle que des  » pauvres noirs »

  3. Posté par Goupil mains rouges le

    Les Noirs étant régulièrement attaqués par la police, méprisés. considérés comme des Américains de seconde zone, il est normal qu’ils ne respectent pas un hymne qui ne les concernent pas.

  4. Posté par rikiki le

    On a beau le prendre pour un abruti, c’est tout de même lui qui a raison pour ce sujet.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.