«Policier kung fu»: Ce qui attend le Genevois «antifa» condamné à Paris

Police_parisVoitureBrûléeparFascistes deGauche

NDLR. rappel et revoir la vidéo : ce n’est pas « l’extrême droite » qui se livre à de tels actes criminels mais bien les vrais fascistes, de gauche, dits « antifas », et qui voulaient tuer des policiers, oui tuer.

L'habitant de Genève encourait une peine de huit ans de prison pour l'incendie d'un véhicule de police, en mai 2016. Il écope finalement de sept ans ferme.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Diane le

    Ainsi pour Defend Europe qui n’a tué personne, on a eu le nom et prénom, mais pour notre compatriote qui tente de tuer les policier, on sait juste qu’il habite Genève. Quelle est donc la règle qui permet de dévoiler certaines identités et pas d’autres ???

  2. Posté par Hotch le

    Nom, prénom, photo + éventuellement prime.
    Ensuite on s’arrangera pour livrer cette ordure en (plus ou moins) bon état à la douane F de Bardonnex .

  3. Posté par Blocus le

    Peine de mort!

  4. Posté par Paul le

    La peine infligée est proportionnelle à la gravité des actes commis, quoique cet individu aurait mérité 8 ans de prison ferme! Il reste à espérer qu’il purgera concrètement la totalité de la peine sans aucune remise, en France.

  5. Posté par Hexgradior le

    Bien fait!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.