L’Arabie saoudite considère la Russie comme un garant de souveraineté

post_thumb_default

 

Les capitales mondiales continuent d'analyser les conséquences de la visite du roi saoudien en Russie. Le rapprochement entre Moscou et Riyad durera-t-il? Sur quelles bases? Les observateurs identifient plusieurs raisons à l'intérêt des Saoudiens pour la Russie, à commencer par la guerre en Syrie et en terminant par l'énergie.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Bernard Couty le

    On n’y peut rien, c’est de la géostratégie. Certes, les saoudi sont de malfaisantes bourriques, mais il est des choses qu’il ne faut pas cacher. La première est sans aucun doute la longue complicité entre cette entité totalitaire et les USA, depuis le pacte du Quincey en 1945 : question de pétrole, bien évidemment. La seconde est l’aide prodiguée à des terroristes comme Al-Nosra, bénie par la CIA. La troisième est les tensions religieuses entre chiites et sunnites. L’actuelle coopération entre la Russie et l’Iran ne peut qu’inquiéter la monarchie pétrolière, qui a tout intérêt à se ranger du côté des nouvelles alliances, car les USA ont montré leur incompétence dans la crise du Proche-Orient.
    Pour la Russie, c’est assez simple : le camp des monopoles occidentaux, avec ses provocations (Ukraine, pays Baltes…) ses embargos et rétorsions diverses est un obstacle au développement du pays. Il importe donc de constituer un bloc d’alliances capable de faire pièce à l’impérialisme agressif des USA et de leurs satellites. Dans une telle configuration, on prend les alliés qu’on trouve, et le royaume saoudien est une grosse pièce, moins que la Chine, cependant.
    Alors voilà : on déplace les pions pour faire échec au roi dollar. Bonne stratégie, indépendamment de ce que pourrait glapir la moraline.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.