6 commentaires

  1. Posté par Loulou le

    Cela fait 15 ans que je vis sans la Télévision Socialiste de Genève. C’est une entité totalement inutile à la vie des Suisses. Il est temps de fermer ce Politburo.

  2. Posté par Cécile le

    Ça vaut rien leur developpement ce sont des employés de Soros ! No Bilag
    No Schengen et Non a nos 7 ….. ils ont glissé vers le socialisme et vers une dictature de Brüssel.

  3. Posté par pierre frankenhauser le

    En ce moment, dans la tour d’ivoire de la RTS, il y en a qui doivent l’avoir toute petite, chez les traiteurs de Nazi.

  4. Posté par Antoine le

    LA RTS (Radio TV Socialiste) nous lobotomise le cerveau depuis des décennies.
    Dans cette affaire  »Defend Europe », la RTS a pris corps et âme pour les  »pauvres » immigrants et leurs ONG préférée. Au lieu d’une information impartiale, on a une désinformation et très partiale. C’est nous (les citoyens de ce pays) qui payons la redevance. Donc qui paie commande !
    Aux prochaines votations concernant la redevance, je voterai No Billag !
    Pour votre info : Salaire du directeur de la RTS M. Marchand : 536’314.– Frs (voir budget 2016 page 88)

  5. Posté par Fleeps le

    Hooo mais comme ça fait du bien!

  6. Posté par Mateo Sollner le

    Jusqu’à présent le seul argument de la RTS a été: nous avons raison, ils ont tort. Nous attendons avec impatience les développements de cette chère télévision d’état supposément impartiale!! J’espère que Les Observateurs continueront à nous informer sur le sujet.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.