8 commentaires

  1. Posté par Yolande C.H. le

    Les milieux de la délinquance qui peuvent utiliser ces jeunes gens étant essentiellement le trafic de drogues, ils sont donc bien parrainés par les réseaux albanais et africains; comme ces derniers sont bien protégés par les associations humanitaires ( non expulsion des délinquants étrangers), au détriment, comme le souligne très pertinemment Bussy, de notre jeunesse, que la protection de la jeunesse mette plutôt la pression sur la pianiste afin de protéger notre territoire de tous ces malfaisants.

  2. Posté par Sergio le

    Dans les milieux gauchisants de la protection de l’enfance, on craint qu’ils ne tombent dans la délinquance ! Ils seraient quoi d’autre ? Ce qui est bien plus inquiétant, ce sont les milliers d’autres migrants enregistrés qui « manquent » à l’appel. Cela démontre qu’ils sont bien mieux organisés que l’on pense.

  3. Posté par Brélaz François le

    Quand on est venu seul de l’Afrique subsaharienne ou de l’Afrique de l’Ouest, on n’est plus un mineur…

  4. Posté par Tommy le

    S’il s’agissait de vrais mineurs, motivés à s’intégrer, ils n’auraient pas disparu.
    Par  » disparus » , on parle certainement de dealers et glandeurs non-identifiables.

  5. Posté par Astérix contre les islamistes le

    Disparut ou caché ?
    se prouve bien qu’il n’y a aucun contrôle
    et puis s’ils n’ont aucun papier prouvant leur identité
    ils ne peuvent rester sur notre territoire et doivent être emmener dans des centres pour réfugier avant d’être renvoyés en Afrique
    Mais ceux ci déchirent leur passeport pour pouvoir rester à nos crochets
    ce n’est pas normal

  6. Posté par Gabrielle le

    Mineurs… ça reste à prouver. Mais bon, la bienpensance prédominante interdit toute investigation. Quant à la disparition de ces « réfugiés », ceci reflète parfaitement le laxisme national qui se fout éperdument que ces types puissent dealer, nous voler ou nous agresser pour assurer matériellement leur durable séjour illégal…

  7. Posté par Bussy le

    Les milieux de la protection de l’enfance s’inquiètent pour ces futurs délinquants ou pour nos enfants qui vont être victimes de ces délinquants ?

  8. Posté par Hotch le

    S’ils ont disparu définitivement c’est une excellente nouvelle.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.