Suisse. Islam: Pas d’obligation de serrer la main à l’école

Therwil musulmans

Le National a rejeté mardi par 123 voix contre 57 une motion UDC qui voulait imposer la poignée de main. Le texte est enterré.

La motion a été déposée en réaction à l'affaire de deux élèves musulmans de l'école secondaire de Therwil (BL). Ceux-ci refusaient de serrer la main à leur enseignante pour des raisons religieuses. Ils en ont ainsi été dispensés par la direction.

(...)

Source et article complet

16 commentaires

  1. Posté par Panache l'Écureuil le

    De toute façon, on leur tend la main, ils vous prennent le bras…

    Tendre la main et lever la main en montrant la paume sont des gestes de confiance; à l’origine ils signifient qu’on ne cache pas d’arme dans la main, qu’on ne vient donc pas en ennemi. Si je ne m’abuse, lever la main en montrant la paume est un geste qui nous vient des Romains.

  2. Posté par Antoine le

    @Bussy : Oui, faisons et appliquons des lois fédérales pour expulser les migrants illégaux et tous ceux qui ont été déboutés, ainsi que les racailles ou autres délinquants !

  3. Posté par Eddie Mabillard le

    Le plus aberrant avec ce vote est que les femmes ont voté non, même à l’UDC il y en a 2. Alors pourquoi devrions-nous leur serrer la main? Dorénavant il faut respecter leur soutien à l’idéologie totalitaire de la peste verte et refuser de leur serrer la main et leur signifier que leur place est aux fourneaux et de pondre à tout va!

  4. Posté par Christian Hofer le

    @ Tommy

    A quel pourcentage estimez-vous les professeurs qui sont de notre bord?

    Merci par avance pour votre réponse.

  5. Posté par Tommy le

    A Top Gun@
    Non, tous les profs ne sont pas des gauchistes fossilisés.
    J’en suis la preuve, et je sais aussi qu’il est pénible d’être voué aux gémonies dans les salles des maîtres acquises au vivre-ensemble.

  6. Posté par top gun le

    C’est à nouveau un vote contre l’UDC! Mais finalement retournons le problème, qui doit être content (à part les gôchiasses de service), les profs ou les muzz’ss!?

  7. Posté par Yolande C.H. le

    Si les musulmans de sexe masculin (tous âges confondus, car pourquoi cela ne concernerait que les élèves) refusent de serrer la main aux femmes et tout contact cutané avec elles, alors cela concerne aussi tout le personnel féminin des services de santé (des médecins aux infirmières en passant par les urgentistes), les surveillantes des piscines et des plages. Idem pour les musulmanes versus la gent masculine de ces professionnels. Comme financièrement, il n’est pas envisageable de créer une telle non mixité, que ces ayatollahs retournent vivre dans un environnement purement hallal.

  8. Posté par SD-Vintage le

    En revanche ils acceptent de venir dans des établissements scolaires mixtes (contraire à l’Islam) pour avoir un diplôme et bien gagner leur vie. Le respect de l’Islam mais quand cela les arrange.

  9. Posté par Brélaz François le

    Alors que le judaïsme ou le bouddhisme sont des religions pacifiques, l’islam, qui est religion et doctrine politique, est conquérant, intolérant et il n’y a pas de réciprocité avec les chrétiens.
    Pour cette raison, il faut légiférer à l’échelon national.

  10. Posté par Sergio le

    Une victoire de plus pour les islamo-gauchistes. Martine doit jubiler.

  11. Posté par SD-Vintage le

    Ils veulent habiter la Suisse, être Suisses alors qu’ils méprisent ce pays ses traditions et sa culture, avec l’appui des élites ! Pourquoi sont-ils venus ? S’ils aiment tellement leur pays d’origine et sa culture, pourquoi n’y retournent-ils pas ? Ah oui, leurs coreligionnaires sont incapables de donner à ces matérialistes le niveau de vie des kouffars, bien qu’ils adhèrent à la meilleure religion du monde : à se demander.

  12. Posté par Dupond le

    Je ne vois pas l’utilité de serrer la main d’un arabe !! ici a Marseille le communautarisme est flagrant , je regardais la sortie de l’école primaire a midi : plus de petits europeens ! apres infos …ils sont tous au privé . Donc ne pas leur serrer la main est tout a fait normal ,nous n’avons pas a saluer des gens qui nous ignorent . Comme dirait un vieux proverbe bien de chez nous « chaque putain dans son bordel et les vaches seront bien gardées » ….vous vouliez des foulards et des menus hallal  » ben restez entre vous »
    http://www.francetvinfo.fr/societe/education/video-complement-d-enquete-les-meres-de-bard-se-battent-pour-la-mixite-dans-les-ecoles_957275.html

  13. Posté par Astérix contre les islamistes le

    une chance
    certain ainsi n’auront pas à serrer la main d’un muzzs

  14. Posté par Gabrielle le

    Et chez nous, plus de mixité aux leçons de gym et piscine à l’école secondaire depuis cette rentrée… Explication fournies aux élèves : c’est plus pratique ! Lâcheté et mensonge… De plus, il semblerait selon certaines sources qu’ « On » réfléchirait à supprimer le cours de religion chrétienne (pourtant facultatif), car brusquement devenu difficile à organiser dans l’horaire hebdomadaire… A suivre. Laïcité à l’école, mon œil !!! Tout se met gentiment en place pour contenter les exigences religieuses islamistes.

  15. Posté par Houlmann le

    À force de céder nous serons bientôt à genoux, trahissant nos ancêtres, leur volonté, leur courage, leur amour de la liberté et de la dignité. C’est bien triste. h.h.

  16. Posté par Bussy le

    Franchement, pourquoi faire une loi fédérale pour obliger quelqu’un à serrer une main… Voilà à quelles stupidités nous amènent ces musulmans inintégrables et arriérés !
    Et d’ailleurs, est-ce que les femmes profs ont toutes envie de serrer la main à des musulmans qui prendront des airs dégoûtés en leur serrant la main et courront se la laver après ?
    Par contre, faire une loi fédérale pour expulser ceux qui n’arrivent pas à s’intégrer, alors oui, et ça serait la moindre des choses !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.