Les américaines brûlées à l’acide pardonnent leur agresseur, marre des victimes masos !

américaines

 

Rappel : Courtney Siverling et Michelle Krug, deux étudiantes américaines aspergées d’acide lors de leurs vacances à Marseille le 17 septembre par une femme «déséquilibrée», ont demandé sur leurs pages Facebook que des prières soient adressées à leur assaillante afin qu’elle «guérisse».

«Je demande que si vous nous adressez vos pensées et prières, merci d’envisager de penser à notre assaillante ou de prier pour elle afin qu’elle reçoive l’aide dont elle a besoin et qu’elle mérite. Les troubles mentaux ne sont pas un choix et ne doivent pas être diabolisés», a écrit Michelle Krug sur le réseau social.
De son côté, Courtney Siverling a déclaré sur sa page qu’elle priait pour que l’assaillante «soit guérie de sa maladie mentale au nom de Jésus», d’après The Telegraph. «Le pardon et le salut ne peuvent venir que de Lui», a-t-elle ajouté.
https://francais.rt.com/france/43324-americaines-aspergees-acide-marseille-prier-assaillante

AVIS DE L’AUTEUR DE L’ARTICLE, Christine Tasin :

Bougies, nounours, pardon…
Tout est normal. Ils ont réussi à faire d’eux des castrés. Castrés dans la tête, castrés physiquement.
Des plats de nouilles indignes de vivre, parce qu’indignes de défendre leur progéniture.
On est passés en un siècle et demi d’un excès à l’autre.
Jean Valjean, héros représentant des centaines de citoyens de français, condamné aux galères pour un pain volé.
Des terroristes tuant ou tentant de tuer, protégés et pardonnés par leur victime et dispensés de toute peine par la société.
Nous vivons, en direct, un monde de science-fiction.

Il ne s’agit même pas de charité chrétienne. Jusqu’à preuve du contraire, Jésus-Christ n’a jamais demandé aux siens de donner la main à leur propre disparition.

Cela s’appelle la haine de soi, cela s’appelle un suicide déguisé.
Admettons. Ces deux Américaines trouvent leur vie moche et sans intérêt, c’est leur droit.
Pourquoi ne s’empoisonnent-elles pas avec les anti-dépresseurs que leurs médecins n’auront pas manqué de leur prescrire, forcément, après l’attaque à l’acide qu’elles ont subie, au lieu d’entraîner le monde occidental dans leur mort avec cette grotesque invitation au pardon ?
Marre des fausses victimes. Marre des « vous n’aurez pas ma haine ». Marre des soumis.
Marre des cons qui, chez Nathan, s’excusent d’avoir publié un livre avec le décompte des clandestins, le retirent et le remboursent.
Marre des cons qui perdent leur compagne et se contentent d’écrire un livre de pardon, « vous n’aurez pas ma haine ».
Marre des violées à la Clémentine Autain qui défendent quoi qu’il arrive les agresseurs non blancs.
Marre des gouvernants qui, dès qu’un Theo pleurniche, se mettent à quatre pattes prêts à se faire sodomiser.
Nos ancêtres nous montrent le chemin :


.

.

Christine Tasin

 

Source : suavelos

10 commentaires

  1. Posté par Cenator le

    C’est le fondamentalisme chrétien: aimez vos ennemis, priez pour ceux qui vous persécutent, pardonnez à ceux qui vous ont fait du mal.

  2. Posté par Gabrielle le

    Du coup, pour moi, ces deux débiles ne sont plus victimes. Point barre.

  3. Posté par Astérix contre les islamistes le

    Des folles tout simplement
    c’est consternant

  4. Posté par elsaesser le

    Mort aux cons ( lire le roman jouissif de Carl Aderhold ) et aux connes. Ils sont nombreux. Bien trop nombreux. Surtout qu’ à plus de 99.99%, ils sont socialos. Alors el deguello !

  5. Posté par RealrecognizeReal le

    Elles ont sûrement gobé ce que les autorités françaises leur ont bien raconté (c’est une déséquilibrée). Elles ne sont pas au courant de l’anti-américanisme européen importé directement d’orient

  6. Posté par UnOurs le

    « Il ne s’agit même pas de charité chrétienne. Jusqu’à preuve du contraire, Jésus-Christ n’a jamais demandé aux siens de donner la main à leur propre disparition. »

    Et il faut toujours rappeler que Pierre a coupé l’oreille d’un serviteur du sanhédrin, donc Pierre était armé et capable d’éviter par lui-même sa propre disparition.

  7. Posté par UnOurs le

    Otto Weininger avait tout dit, il y a déjà longtemps, sur les femmes.

    « Dans son livre Sexe et Caractère, Weininger affirme et essaye de prouver scientifiquement que tous les êtres humains sont composés d’une association entre une substance masculine et une substance féminine. L’aspect mâle serait actif, productif, conscient et moral/logique ; son pendant féminin serait passif, improductif, inconscient et amoral/alogique. En ce sens, la dualité masculin/féminin est une version de la dualité métaphysique traditionnelle esprit/chair. »

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Otto_Weininger

  8. Posté par Nicolas le

    Intéressante reconstitution de la guerre des Grecs contre les barbares auxquels ils ont infligé une défaite cuisante. La différence majeure avec le monde contemporain réside dans le nombre de traîtres qui infestent notre civilisation et la rendent vulnérable. Les envahisseurs actuels ne pourront être boutés hors de nos frontières tant que ces renégats ne seront mis hors d’état de nuire.

  9. Posté par fred le

    elles ont leurs vies bien gâchées, ne seront jamais indemnisées et pardonnent, tout juste si le merci n’accompagne pas le pardon, les excuses arrivent…. consternant.

  10. Posté par Vautrin le

    Oui, marre de toutes ces lopettes décadentes ! Le bâton pour leur remettre les idées en place !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.